François Garagnon/ Jade et les sacrés mystères de la vie

Titre : Jade et les sacres mystères de la vie  

Auteur : François Garagnon

Genres :    Essai

Editeur :  j’ai lu

Date de Publication:   10/08/2021

Edition (papier/ebook ): papier

Pages : 126

Rating: 4/6

Présentation de l’éditeur

Jade est une petite fille qui aborde la vie avec la profondeur du philosophe, l’attention émerveillée du poète et la candeur de l’enfant. Le sens de la vie, la joie, le hasard et la destinée, le sacré, Dieu, rien n’échappe à sa perspicacité ni à son regard facétieux. Par exemple, pourquoi les hommes parlent-ils toujours de la paix et n‘arrêtent-ils pas de se faire la guerre ? Comment vivre son rêve au lieu de passer son temps à rêver sa vie ? Dans son style imagé, traversé de bienveillance, de tendresse et d’humour, Jade partage avec nous sa quête de saveur et de sens. Grâce à elle, la vie coule de source et nous éclabousse d’une espérance joyeuse. Lire Jade et les sacrés mystères de la vie, c’est ouvrir son coeur à l’essentiel et apprendre à voir le monde avec de grands yeux émerveillés.

Extrait

” J’arrive pas à comprendre pourquoi Dieu qui était soit-disant partout, on le voyait nulle part. Or, un jour, je me suis réveillée toute ensoleillée de bonheur. Ça m’arrive certains jours, je sais pas pourquoi, j’ai tellement de ciel bleu à l’intérieur de moi qui j’ai l’impression d’avoir mangé l’infini. Ça te fait mousser le cœur, ça te monte à la tête, et tu te sens pétiller. C’est comme si tu avais bu un peu trop de champagne. Tu titubes d’allégresse. C’est grisant, suave et exquis.”

Avis

Je tiens à remercier les éditions J’ai lu pour l’envoi de ce SP.

J’ai mis du temps à finir ce roman ou du moins à le chroniquer parce que j’avais la sensation de devoir réfléchir aux messages et peut-être digérer un peu tout ça. Pour un roman moins de deux cents pages, j’en suis ressortie assez partagée. En fait, il se lit très bien. Une fois dans la lecture on enchaîne les pages sans souci… mais j’avais du mal à le reprendre. J’oscillais entre plusieurs pôles aussi, je trouvais que certains passages étaient très doux, lumineux et philosophiques… certains me semblaient un peu moins justes, très (trop) religieux (dieu et la religion chrétienne sont évoquée tout du long a éviter si cela vous pose un problème) et devenaient beaucoup plus généralistes et « faciles », pour tendre vers un côté plus philosophie de bistrot. C’était assez perturbant d’apprécier autant certains passages, pour me sentir en décalage avec d’autres.

Un aspect du roman qui a le plus coincé à mes yeux, c’est le ton. Une petite fille est censée nous narrer ce conte, et quelque part j’ai trouvé la voix, le ton, les réflexions totalement adulte et donc totalement forcé.

C’est un roman qu’on m’a conseillé il y a des années, un peu dans la veine du Petit Prince, si vous voulez une comparaison. J’ai plus été touché par le Petit Prince. Les deux livres ont cet aspect philosophique, sont emplis de métaphores, Jade sera plus orienté sur la religion, dieu et notre perception de dieu, de sa volonté, etc. Le Petit Prince situait sa réflexion philosophique et ses paraboles sur des plans un peu différents.

En bref, ça se lit très vite. Si vous êtes croyant ou croyante, cela peut-être un vrai beau moment de lecture à mon sens. Si, au contraire, cela vous hérisse totalement il sera difficile pour vous de passer outre à mon sens. J’en garde quelques très beaux passages sur le bonheur, le but qu’on se fixe la façon dont l’homme peut se crisper au lieu de se laisser aller à apprécier sa vie et ce qu’il s’y passe.

Je vais avoir du mal à détailler plus mon avis. A priori, il y a aussi plusieurs romans avec cette héroïne. J’ai vraiment la sensation que ce n’est pas une « mauvaise » lecture, je crois par contre avoir lu trop peu d’ouvrages de vulgarisations de philosophies pour avoir un avis très poussé, surtout si la philosophie est alliée comme là à la religion. C’est peut-être pour ça que j’en ressors aussi partagée.

Vues : 32

A propos de TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j'ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Découvrir également

Loïc Ternisien / Nathuropathie Le guide saison par saison

Quelques infos sur le livre Titre : Nathuropathie Le guide saison par saison               Auteur : Loïc Ternisien Genres …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :