Home / Avis / Barbara Canepa & Alessandro Barbucci / Sky Doll, tome 4 : Sudra

Barbara Canepa & Alessandro Barbucci / Sky Doll, tome 4 : Sudra

Quelques infos sur le livre :

Sky Doll, tome 4 : Sudra

  • Auteur : Alessandro Barbucci et Barbara Canepa
  • Serie : Sky Doll
  • Genres : Science-Fiction
  • Editeur : Soleil Productions
  • Collection : Soleil Science Fiction
  • Publication: 15/ 06/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 56
  • Prix : 14,95€
  • Rating:  

Résumé :

Noa est une poupée synthétique de dernière génération. Sa vie est rythmée par un cycle de trente-trois heures commandé par une clef ; celui qui la possède détient son existence complète. Parmi tous les androïdes de même fabrication, seule Noa est capable de rêver. Ce qu’elle ignore, c’est qu’elle n’est pas seulement un jouet technologique.
Noa, la petite poupée de plaisir, vous guidera dans un voyage interplanétaire, à la recherche de ses origines. Mais attention des zones de turbulences pourraient bien perturber les voies de l’harmonie…

 

Avis de BimboStratus :

ENFIN ! Voilà ce que j’ai pensé quand j’ai appris que le quatrième tome de Sky Doll allait sortir. La série a commencé à être éditée en France en 2000 et le troisième tome datait de 2006. Comprenons-nous, l’histoire n’a rien de révolutionnaire (est-ce que les robots peuvent éprouver des sentiments, avoir une âme, toutes ces choses-ci), mais les dessins sont fabuleux, les encrages splendides et les personnages attachants. J’étais donc bien contente d’apprendre que l’avant-dernier tome allait enfin sortir mais, au final, suite à ma lecture, je suis assez déçue.

Premier constat décevant au bout de quelques pages seulement : l’encrage est beaucoup moins net que dans les tomes précédents, notamment en ce qui concerne les lignes. Les dessins semblent plus flous. Le rendu n’en devient pas brouillon, mais le style en est clairement modifié. Tant pis, pourquoi pas, j’ai fait avec et considéré que ça faisait partie du grand jeu de l’évolution des artistes : des fois, ça ne plaît pas à tout le monde.

Concernant l’histoire, pas de grosses surprises. Noa continue son bonhomme de chemin, on la suit avec ses comparses et on en apprend plus sur eux et sur l’intrigue en général. C’est simple et efficace, pas de rebondissement spectaculaire.

MAIS, parce qu’il y a un mais, tout va beaucoup trop vite. Les trois premiers tomes de Sky Doll, de mon point de vue, avaient un déroulement très lent de l’histoire. En même temps les BD sont des objets d’art visuel, ça ne m’a jamais ennuyée outre mesure et ça permettait un développement des situations et des personnages qui était appréciable. Mais dans ce quatrième tome il y a énormément de texte et d’explications gratuites (« je suis le grand méchant et je raconte mon plan machiavélique ») qui entraînent une accélération de l’histoire… vraiment dommageable. C’est comme si pour boucler en 5 tomes les auteurs avaient décidé de raboter tout ce qui ne relève pas directement de l’intrigue principale.

En bref : même si le visuel a changé il reste très beau et l’histoire évolue sans vagues mais un peu trop vite à mon goût. J’espère vraiment qu’ils se planteront pas sur le cinquième tome.

 

Extrait :

About BimboStratus

Rôliste passionnée, j'adore l'amour et le sexe. Féministe attentionnée, j'aime les nuages et les étoiles. Et les livres dans tous ça ? C'est surfait, mais y'en a des biens. Suivez mon regard.

Check Also

Abbi Glines / The Vincent Boys, tome 1 : Un garçon de trop

Quelques infos sur le livre : Un garçon de trop Auteur : Abbi Glines Serie : The Vincent Boys …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :