Accueil / Livres / Littérature / Helena Hunting / Pucked, tome 5: Savage Boy

Helena Hunting / Pucked, tome 5: Savage Boy

Quelques infos sur le livre :

Savage Boy

  • Auteur : Helena Hunting
  • Serie : Pucked
  • Genres : Romance, erotique
  • Editeur : City editions
  • Collection : Romance
  • Publication: 22/ 11/ 2017
  • Edition: Broché
  • Pages : 323
  • Prix : 17,50€
  • Rating:  

Résumé :

Sauvage, excessif et sans inhibitions  : Lance Romero, l’un des plus célèbres joueurs de l’équipe nationale de hockey, traîne une mauvaise réputation. Avec l’adversaire, comme avec les femmes, il fonce tête baissée et ne fait pas de sentiments. Seul compte le plaisir des corps qui se heurtent.

Mais Lance n’a pas toujours été comme ça. Avant d’avoir le cœur brisé par une femme qui l’a manipulé et tourmenté, c’était un type correct et sensible. Quelqu’un qui ne pensait pas juste à se battre, à faire la fête et à aligner les conquêtes.

Lance n’est pas heureux de cette vie superficielle et tout le monde le déteste. Jusqu’au jour où une femme pas comme les autres surgit dans sa vie. Une femme qu’il désire plus que tout mais qu’il risque de faire terriblement souffrir…

Torride, intense et passionnée  : une love story sauvage.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Maryline et City Editions pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Helena Hunting est un auteur que j’aime énormément et que je suis à chacune de ses sorties, j’ai d’ailleurs hâte de découvrir sa prochaine série qui sera publiée chez City Editions. Je n’ai donc pas attendu très longtemps avant de me lancer dans la lecture de ce cinquième opus de la série « Pucked » parce que c’est vraiment une série que j’apprécie énormément. Helena Hunting a ce que quelque chose qui rend la lecture addictive, on tourne facilement les pages et impossible de ne pas finir le livre rapidement tellement on est pris dans la lecture.

Dans ce cinquième tome, nous retrouvons donc Lance Romero un des joueurs vedettes de l’équipe de hockey de Chicago. Lance est un peu le fêtard du groupe, il n’hésite pas à arroser ses soirées jusqu’à plus soif, il cherche la bagarre sur la glace, il est également un des derniers membre du groupe d’amis à être célibataire et cela lui pèse vraiment. Il a envie d’avoir ce que ses amis ont, d’être heureux, il n’est pas ce gars superficiel qui fait la fête sans arrêt, ce gars qui cherche la bagarre pour un rien et encore moins cet homme qui ne pense qu’à baiser, il a envie d’avoir une relation sérieuse surtout après la façon dont s’est terminé sa relation avec Tash qui n’a fait que le manipuler.

Poppy Leigh O’Connor est une adorable rouquine, dont la routine a basculé quand son monde à téléscopé celui de Lance Romero. C’est une jeune femme que nous avons déjà eu l’occasion de rencontrer un an auparavant dans le second tome de cette série. Elle connaît Lance depuis de nombreuses années, alors qu’ils allaient tous les deux dans le même établissement scolaire, il a été son premier baiser et depuis elle n’a jamais pu l’oublier malgré les années passées. Lorsqu’elle se voit contrainte de devenir sa masseuse le temps d’une séance, Poppy a énormément de mal à ne pas succomber au charme de cet homme roux qui a toujours fait battre son coeur secrètement. Mais elle est aussi blessée de découvrir que Lance ne semble pas la reconnaître et qu’il a occulté tous les moments où elle était présente à un moment ou un autre de sa vie.

Cette série est pour moi, un phénomène !! Des histoires inoubliables et qu’il est difficile de laisser de côté une fois qu’on les a commencer. C’est pareil pour cet opus, comment passer au dessus ? Comment faire abstraction de cet homme bouleversant qui ne cherche qu’à obtenir l’amour ? Lance a chamboulé ma vision de lui que je m’étais faite au fur et à mesure de la lecture de cette série et je ne m’attendais pas à ça. Je ne m’attendais aucunement à ce que Lance ait vécu des choses si consternantes, si malsaines, qu’il éprouve une telle répulsion pour le contact humain, qu’il ait tellement besoin d’amour, de soutien…

C’est un homme brisé, son passé est rempli de démons qui le hantent et ceux-ci ont façonné sa perception du monde, de celui qu’il est en tant que personne à part entière. Et cela affecte non seulement sa carrière, mais aussi ses amitiés, sa vie et tout le reste autour, mais il est simplement un homme bon, facile à aimer et vous ne pouvez pas vous empêcher d’être séduite et craquer pour son personnage.

Nous suivons Poppy et Lance sur une alternance de POV, et c’est appréciable afin de bien ressentir les différentes émotions et les sentiments des personnages. Ce livre aurait pu être un coup de coeur si j’avais retrouvé cette petite touche d’extravagance si légendaire à la série, cette touche de folie présente avec Violet, malheureusement cela n’a pas été le cas suite à une mauvaise traduction. Quand la seule chose que vous attendez avec impatience en présence de Violet est une envolée de mot cru et qu’à la place vous avez des b…, s…, p… , ben moi ça m’a coupé dans ma lecture et ça me l’a gâché. Je ne vois pas pourquoi avoir publié 5 autres livres avant que les mots ne gênaient pas les lectrices, il a fallu que cette fois-ci la traduction soit frustrante. C’est vraiment dommage parce que je n’ai pas ressenti l’étincelle que je ressens habituellement quand je lis Helena Hunting.

Malheureusement ce ne sera donc pas un coup de coeur pour moi puisque ma lecture a été gâché par la traduction mais je vous conseille tout de même de découvrir cette série ou cet opus si vous ne l’avez pas encore lu.


Extrait :

Je serre les mains sur le volant et respire à fond plusieurs fois en m’adjurant intérieurement de passer la marche arrière. C’est ce qu’il faudrait que je fasse. Mais non. Au lieu de cela, je me gare et coupe le contact. Je ne bouge pas, cela dit. Je suis en proie à une lutte intérieure qui n’en finit pas. Je ne devrais surtout pas être là. N’empêche que j’y suis. Parce que j’ai beau le savoir, je ne peux pas m’en empêcher.

Il paraît qu’il faut briser le cycle, mais ce n’est pas si facile. Or cela fait partie de mon cycle. Je reviens vers les gens qui me font du mal et je les laisse recommencer encore et encore, en espérant toujours que, peut-être, un jour, le résultat sera différent.

Ou que le processus finira par me guérir de ma culpabilité et calmer mon besoin d’expier.

Cela n’arrive jamais. Pourtant, je suis encore là.

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars…

Découvrir également

Anthony Marks / La flûte à bec pour débutants

Quelques infos sur le livre : La flûte à bec pour débutants Auteur : Anthony Marks …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :