Jane Devreaux & Laura Devillard / Broken

Quelques infos sur le livre :

Broken

  • Auteur : Jane Devreaux & Laura Devillard
  • Série :
  • Genre : Romance
  • Editeur : Auto-edition
  • Collection :
  • Publication : 09/01/2019
  • Edition : Numérique
  • Pages : 262
  • Prix : 4,99€
  • Rating :
5 étoiles

Je croyais ma vie parfaite, j’imaginais que rien ne pouvait m’atteindre… j’avais tort.
Je m’appelle Colyna Macklean. Je suis allongée sur un lit d’hôpital, dans un corps qui refuse de fonctionner. Je suis incapable de bouger, la douleur et l’ennui me collant à la peau, et cette envie furieuse de me laisser sombrer !
Puis, il est entré dans ma vie.
Je suis Mozart Stanlo. Ma batterie me nargue, je ne pourrai plus jamais jouer, je vais devoir affronter le regard des curieux pour le restant de mes jours, mais pour elle, je suis prêt à tout, y compris à enfreindre les règles.

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Jane Devreaux pour m’avoir offert l’opportunité de découvrir ce roman en avant-première en m’accordant sa confiance dans le cadre de ce partenariat.

J’ai eu l’occasion de lire “Broken” il y a déjà quelques semaines, le plus long a été d’attendre la date de sortie pour partager mon avis. Ce n’est donc pas un avis à chaud que vous recevrez puisque j’écris celui-ci à quelques jours de la sortie, n’empêche que ce livre est tout de même encore très présent dans ma mémoire.

Je lis énormément de livre et je ne me souviens pas d’avoir déjà lu un livre sur le handicap aussi prenant que celui-ci. Je dirais même que c’est un des rares livres sur le handicap que j’ai lu.

Il y a surtout ces mots qui passent en boucle dans ma tête, qui agite mon coeur : ” Moi, je veux de toi !” 

Broken – Jane Devreaux & Laura Devillard

Au début du roman, Colyna Macklean est le genre de jeune femme que je déteste plus que tout au monde, je me voyais déjà dire aux auteurs que je ne pourrais pas finir leur roman car j’exècre leur personnage féminin.

Colyna a tout ce qu’elle veut grâce à ses grands-parents qui ont une bonne situation financière. Entourée d’amies, elle profite de la vie au côté de son petit ami Stephan.

Mais tout n’est pas aussi rose qu’elle semblait le croire, lors d’une soirée qui va changer sa vie à jamais elle découvre que son petit ami et sa meilleure amie lui cachent des choses, mais surtout que la vie ne tient qu’à un fil.

#MozartStanlo #ColynaMacklean

Perdre l’usage de ses jambes dans un accident, change sa vie d’une manière radicale, Colyna est brisée physiquement mais également émotionnellement.

Mozart Stanlo qui a lui aussi été victime de l’accident est le seul à la comprendre, il a perdu une partie de sa jambe qui a du être amputer, alors qu’il pourra tout de même revivre pleinement sa vie, il a du mal à accepter cette différente qui l’empêche de se dévouer à sa passion pour la musique.

Les deux jeunes personnages qui n’étaient jusqu’à présent que des connaissances se rapprochent dans leur malheur offrant une nouvelle vision de futur commun l’un à l’autre.

Colyna devient une battante au côté de Mozart. Elle s’acharne pour retrouver un semblant de mobilité et d’intimité, même si elle n’arrive plus à faire certains gestes du quotidien. Elle est courageuse, altruiste, humaine et affectueuse. C’est une bonne surprise.

Mozart est un personnage un peu plus ténébreux. Il est conciliant, généreux, mais aussi vulnérable et un véritable soutien pour Colyna. Ils vont former un très beau couple que j’ai apprécié découvrir.

J’aurais dû lui dire que c’était réciproque, que nos sorties sous les étoiles me manquent, je n’aurais jamais dû laisser la colère et la jalousie l’éloigner de moi. Il est ce qui m’est arrivé de mieux.

BROKEN – JANE DEVREAUX & LAURA DEVILLARD

Il m’a été très difficile de me mettre à la place des personnages n’étant pas dans leur situation. J’ai eu beaucoup de compassion pour ces deux jeunes gens qui avaient la vie devant eux et qui du jour au lendemain se retrouvent démunis, mais j’ai également remercié la vie de pouvoir marcher librement et de ne pas être contrainte dans un corps qui ne m’appartient plus.

C’est une très belle histoire d’acceptation de soi que je ne peux que recommander.


La fête est incroyable. Tout le monde s’amuse, danse, rit. Parfois, Stefan vient se déhancher contre moi, puis il disparaît. Il arrive que Mozart tente sa chance, mais je le repousse. Je peux comprendre que ses muscles tatoués et son air négligé plaisent aux filles, mais moi, ce n’est pas mon genre. La musique m’emporte et je la laisse me bercer, m’enivrer, mon corps choisit seul son rythme. Je suis à fond, jusqu’à réaliser que mes amies ont déserté la piste de danse. La solitude me fait soudain frissonner, je veux les retrouver. Mais pas de trace d’elles dans la file impressionnante des toilettes, elles ne sont pas non plus au milieu de l’attroupement derrière le comptoir de la cuisine ou à prendre l’air dans le jardin. Je cherche alors Stefan, mais lui aussi est introuvable. Il est à peine vingt-deux heures, je monte tout de même dans sa chambre, j’espère l’y trouver. Sa porte est entrouverte, j’entends glousser à l’intérieur et je pense que d’autres se sont invités là, mais au moment où je m’apprête à entrer, j’entends ces mots qui me paralysent : – Quand est-ce que tu lui diras ? minaude-t-elle en se penchant sur son cou pour mieux s’enivrer de son doux parfum musqué. C’est bien lui et ses mains sont sur une autre que moi. Il lui sourit comme il me sourit à moi et je déteste ça.

Vues : 53

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Découvrir également

Kate Pankhurst / Contes de fées oubliés de filles intrépides et incroyables

Quelques infos sur le livre : Contes de fées oubliés de filles intrépides et incroyables …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :