Accueil / LECTURES / CHRONIQUES / Julie Dauge / Love & Hope, tome 1 : Megan

Julie Dauge / Love & Hope, tome 1 : Megan

Quelques infos sur le livre :

Megan

  • Auteur : Julie Dauge
  • Série : Love & Hope
  • Genre : Romance
  • Editeur : Nisha et Caetera / Les Editions de l’Opportun
  • Collection : 
  • Publication : 13/12/2018
  • Edition : Numérique
  • Pages : 351
  • Prix : N.C
  • Rating : 
4 étoiles

Depuis ses 15ans, Megan est une jeune fille discrète, solitaire et méfiante. Surmontant un passé dont elle refuse de parler, elle part faire sa deuxième année universitaire dans une nouvelle ville, dans l’espoir de mener une vie tranquille et solitaire.

Malheureusement pour elle, dès le premier jour, elle remet à sa place un étudiant particulièrement insolent… sans savoir qu’il s’agit de Tirell McFinay, l’un des footballeurs les plus populaires de l’université. Comme le hasard fait bien les choses, Megan se voit obligée d’écrire une romance érotique avec lui pour un devoir !

Complètement tombé sous son charme, Tirell ne comprend pas pourquoi elle le fuit et  ne répond pas à ses avances, ni pourquoi elle semble aussi craintive en sa présence. D’ailleurs comment expliquer les crises d’angoisse qu’il semble provoquer chez elle ?

Ce que Tirell ignore, c’est que Megan a un passé plus douloureux qu’il n’y paraît. Il lui faudra faire preuve de patience, pour percer ses défenses et vaincre ses craintes. De son côté,  Megan devra faire des efforts, pour laisser derrière elle les terribles souvenirs qui s’accrochent à elle, afin de s’ouvrir à l’amour et à la bienveillance du footballeur.

Petit à petit, au même rythme que leur devoir de littérature, leur romance s’écrit… A travers les mots, ils parviendront à se dévoiler pour surmonter tous les obstacles qui se mettent sur le chemin de leur amour.

Avis de ShieCastee :T

Merci beaucoup à Julie Dauge et aux  Editions Opportun de leur confiance lors de ce service presse.

J’ai découvert l’auteur lors de son premier roman : « un secret à travers le temps ». Depuis je suis et chronique de temps en temps ses livres.  Cette fois ci, elle quitte les highlanders pour les footballeurs américains, la lande écossaise pour les campus universitaires.

Dès les premières lignes on découvre Megan. Jeune étudiante en droit, qui vient de quitter son ancienne université pour une autre. C’est le premier jour de la rentrée. Jour chargé d’angoisses. Cachant son corps sous des vêtements informes et des tees shirts à messages, on sent tout de suite que Megan a un lourd secret. Assez rapidement, on se doute de ce qui a pu lui arriver, bien que soit un peu moins pire que ce que j’avais pu imaginer.

Megan est un véritable hérisson, elle ne supporte personne et encore moins la gente masculine. Elle essaye de passer inaperçue, de se fondre dans la masse, n’étant tranquille que dans son studio parmi ses livres.

  Sérieux, elle aurait été habillée d’un sac, cela aurait été la même. Seul son tee-shirt avec son inscription me fit rire, amis à part cela,  il n’y avait rien a garder dans ses vêtements.

MEGAN – JULIE DAUGE

Seul Tirell va arriver à l’apprivoiser. Après une rencontre des plus explosives dans un couloir de la fac, les voilà obligés de travailler ensemble sur un devoir de rédaction : créer une romance érotique.

Nous avons trouvé notre héro, et quel héro !!!! Tirell est capitaine de l’équipe de foot de l’université, joueur assez exceptionnel pour avoir été repéré pour jouer pro, mignon et surtout c’est une crème et doté d’une patience a toute épreuve. Car pour lui, Megan intrigue avant de le séduire malgré elle, et a partir de là, il fera tout pour l’apprivoiser.

J’ai retrouvé avec un certain plaisir la plume de l’auteur, celle qui m’avait séduite et amusée avec ses highlanders. Les deux héros sont attachants bien que je les ais trouvé par moment un peu trop exagérés, tout comme certains personnages secondaire dont l’ex de Tirell.

Ce personnage secondaire m’a laissé sur ma faim. Tirell la décrit comme mauvaise, prête à rabaisser n’importe qui et d’autant plus une rivale pour arriver à ses fins. Mais là, non, elle est quasi inexistante. A part juste un mauvais coup lors d’une soirée, la jeune « méchante » n’a pas fait de coup d’éclat ou multiplié les réflexions, ce qui m’a limite laissé sur la faim.

Mais l’auteur a su nous surprendre en faisant venir le danger d’une autre personne, ce qui a donné  une certaine tension à la fin du livre.

Tout va bien, Megan. Tu peux respirer. Tu avais simplement une feuille dans les cheveux.

MEGAN – JULIE DAUGE

Le livre est  mignon et assez classique. J’ai adoré le changement de point de vue entre les personnages. Cela donne un rythme soutenu  à l’histoire et permet de bien comprendre ce qu’ils ressentent, même lorsque les récits se chevauchent au niveau temporel (suis-je claire ??).

Les quelques flashback sont bien amenés et très explicites, bien que très durs.

Mais  j’ais trouvé aussi quelques maladresses : entre la redondance sur la vie de Megan au début du livre qui lasse un peu (elles  m’ont fait penser aux livre « Martine » ), des fautes d’orthographe au cours de ma lecture ( a priori, j’ai eu une version non corrigée )  ou la répétition de certains mots (cependant ), celles-ci m’ont gâché un peu mon plaisir.

Le livre aurait pu être amélioré, à moins qu’il ne manque une relecture.  

Les idées sont là, et certaines n’ont pas été totalement exploitées à mon goût.

De plus la romance entre les deux héros va vite… très vite, trop vite à mon goût.. Rapidement, ils en sont aux petits noms, à se dire «  je t’aime »… cette rapidité des sentiments m’a  dérangée. Megan qui est très « sauvage », change vite de camps du côté des sentiments. Sentiments qui passent très vite en mode «  guimauve ».

Malgré ces quelques critiques, c’est un livre qui se lit rapidement et qui reste très agréable. Il est prometteur, pour un premier tome, et nous laisse envisager des livres suivants encore meilleurs.  

J’espère que vous passerez un aussi bon moment de lecture que moi.

Shie.


Mes fonctions vitales se remettant alors peu à peu en ordre de marche, je me détournai et pris la direction de mon immeuble.  Tirell, lui, attendit que je sois dans le hall pour remonter dans son bolide noir.
Dans un état de semi-coma, j’arrivai, je ne sais comment, jusque chez moi. J’ouvris la porte et allai directement m’affaler sur mon lit.
Ce soir, je n’allais pas respecter ma règle. Le balai attendrait demain, tout comme les autres choses sur ma liste.
Ce soir, ma priorité absolue était de réapprendre à mon cœur comment fonctionner normalement. En fait, pas que mon cœur, tout mon corps, car l’ouragan Tirell venait de tout balayer sur son chemin.
Avant de m’endormir, une idée me percuta de plein fouet. Il aurait pu se contenter de me prévenir que j’avais une feuille dans les cheveux. Pourtant, cette idée ne m’avait pas effleurée l’esprit sur le moment. Cette réflexion en amena alors une autre. Je ne pouvais pas me voiler la face plus longtemps. Même si l’idée me terrifiait, j’étais obligée d’admettre que je crevais d’envie que Tirell me touche !
Seigneur, mais que m’arrivait-il ? 


Hits: 165

A propos de ShieCastee

J’aime les livres qui me sortent de ma routine, de mon ordinaire… Aventures, romances, suspense & romances, bilt lit, science fiction, fantastique et cuisine … Peut importe la couverture tant que j’ai l’ivresse. Je dévore.

Découvrir également

Scott Mackenzie & Karina Halle / And then ?

Quelques infos sur le livre : And then ? Auteur : Karina Halle & Scott MackenzieSérie :Genre : New Romance Editeur …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :