Accueil / LECTURES / CHRONIQUES / Mia Sheridan / Sign of love, tome 5 : Calder & Eden

Mia Sheridan / Sign of love, tome 5 : Calder & Eden

Quelques infos sur le livre :

Calder & Eden

  • Auteur : Mia Sheridan
  • Série : Sign of love
  • Genre : Romance
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication : 07/02/2019
  • Edition : Broché
  • Pages : 384
  • Prix : 17€
  • Rating : 

Leur amour est interdit mais peuvent-ils y résister ?

Calder a grandi au sein d’une communauté religieuse au coeur des Etats-Unis. Ses membres obéissent aux ordres d’un gourou qui a banni tout progrès technique et les isole du reste du monde. 

Si Calder n’a pas eu la même enfance que les autres petits Américains, il est plutôt heureux de grandir là, entouré de sa famille et de ses amis. 

Mais le jour où Eden arrive dans la communauté, les choses vont commencer à changer pour lui. Cette petite fille doit devenir, à l’âge adulte, la compagne de leur leader et elle est la clef d’une prophétie plutôt inquiétante pour la communauté. 

Il est interdit à Calder, simple travailleur agricole, de fréquenter Eden qui grandit auprès des membres les plus puissants de la secte. Pourtant, il va se nouer entre eux une relation amicale qui se transforme au fil des années en un amour fusionnel et profond. 

Quel avenir ont-ils dans une communauté où leur passion est interdite ? Mais est-il possible d’y résister ? 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Marie,  Morgane et Hugo&Cie pour m’avoir offert l’opportunité de découvrir ce roman en avant-première en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

Calder est différent de la plupart des enfants américains, il a grandi en Acadie, un endroit où tous les habitants de la communauté attendent le déluge qui les conduira à Elysée. En attendant, le grand événement il aide ses parents en travaillant comme porteur d’eau. Vivant en sacrifiant le plus de choses possibles, pour pouvoir se rendre à Elysée, Calder et sa famille ne connaissent ni l’eau courante, ni l’électricité.

Elle avait un rôle énorme à accomplir.

CALDER & EDEN – MIA SHERIDAN

Le jour où Eden leur est présentée comme celle qui les guidera vers Elysée, Calder est impressionné par la beauté de la jeune fille qui deviendra la femme d’Hector, leur chef.

Alors que les années passent, tout le monde attend qu’Eden fête ses 18 ans pour pouvoir se marier et guider son peuple vers Elysée lors du déluge. Mais Eden ne veut pas s’unir à Hector et encore moins être celle qui conduira son peuple à une certaine rédemption auprès des Dieux. Elle ne rêve que d’appartenir à Calder, mais toute relation amicale ou amoureuse est interdite entre eux et malgré tout cela ne les empêche pas de s’attacher l’un à l’autre.

#Calder #Eden

Pendant ma lecture de ce roman, j’ai eu l’impression d’être sur le point d’assister à un accident et de ne pas pouvoir détourner le regard. Plus j’ai tourné les pages, et plus j’ai eu du mal à me dire que ce genre de choses existent dans la vraie vie.

Le monde dans lequel Calder et Eden vivent est si invraisemblable. C’est tellement facile de deviner que ce qu’ils sont entrain de faire va leur causer de très graves ennuis. Malgré tout, j’ai aimé les regarder grandir, apprendre les choses de la vie et s’aimer. Leur romance est belle, douce et innocente.

Elle était si proche et en même temps tellement éloignée de nous.


CALDER & EDEN – MIA SHERIDAN

C’est agréable de voir à quel point Calder tient à sa soeur Maya, à quel point il est adorable avec Eden… Il est très facile de se laisser séduire par ce charmant garçon.

A la fin de ma lecture, je regrette quelque peu de ne pas avoir la suite de ce roman, qui sort le 7 mars 2019. Car la fin de ce livre fait franchement très peur et j’ai besoin de savoir ce qui arrive à Calder et Eden. Je me suis tellement attaché à eux que j’ai juste envie qu’ils soient heureux et que la vie devienne enfin plus facile à vivre pour eux.

Si vous souhaitez découvrir une romance unique en son genre, je ne peux que vous conseiller cette fabuleuse histoire d’amour hors du commun.


Hector disait que nous devions utiliser uniquement les outils et les matériaux que les dieux nous avaient donnés et pas les instruments pervers de la société, où les lois et les règles étaient fondées sur la cupidité, le péché et l’égoïsme. Les dieux aimaient que l’on se contente de ce qu’ils nous offraient. Ça faisait de nous un peuple saint.
Je ne pouvais cependant pas m’empêcher de me demander pourquoi il y avait tant d’outils et d’instruments dans le chalet principal. Je voyais ma mère frotter nos vêtements à la rivière sur un caillou alors que, d’après Maya, il y avait une grosse machine à laver dans le grand chalet. Elle disait qu’on y balançait le linge, qu’on appuyait sur un bouton et que tout sortait propre. J’avais beau penser que Maya exagérait, je trouvais quand même que la vie était beaucoup plus facile pour les membres du conseil.
J’essayais de ne pas penser à ça trop souvent parce que sinon je sentais bouillonner en moi un sentiment de colère, ce qui était un péché, et des tas de questions surgissaient dans mon esprit. Tout cela était mal.
Je parvins à la source et posai les récipients sur l’herbe. Je remarquai tout de suite que les plantes et les broussailles avaient été déplacées et que la fissure entre les rochers qui menaient à la grande source était visible.
J’y étais entré quelques fois au fil des ans mais je savais qu’Eden n’y avait pas remis les pieds.

Hits: 83

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Découvrir également

Sarah Morgan / From New-york with love, tome 2 : Un été dans les Hamptons

Quelques infos sur le livre : Un été dans les Hamptons Auteur : Sarah MorganSérie : From New-York with …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :