Home / Avis / Robin York / Caroline & West , Tome 1: Plus loin

Robin York / Caroline & West , Tome 1: Plus loin

Quelques infos sur le livre :

Plus loin

  • Auteur : Robin York
  • Serie : Caroline & West
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Milady
  • Collection : 
  • Publication: 22/ 02/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 416
  • Prix : 18,20€
  • Rating:  

Résumé :

La réputation de Caroline est ruinée depuis que son ex a publié sur Internet des photos d’elle en pleine action. Alors qu’elle tente de faire disparaître toute trace de ce scandale, un garçon qu’elle connaît à peine prend sa défense. West n’est pourtant pas un jeune homme fréquentable, ce n’est un secret pour personne. Le père de Caroline a beau interdire à sa fille de lui adresser la parole, elle se sent irrésistiblement attirée par lui. Finira-t-elle par lui dire qu’elle voit en lui autre chose qu un bon ami ?

 

Avis de Anne_B :

C’est sur la base de départ du revenge porn que Robin York a construit l’histoire d’amour de Caroline et West. L’auteur trouve cette pornographie non censuelle ou « porno de vengeance » carrément dégueulasse comme elle dit, on la sent très concernée par le sujet. En quelque mots, on pourrait qualifier le revenge porn comme « une forme de harcèlement qui utilise des images à contenu sexuel, sans l’accord de la personne qui y figure, afin de l’humilier et de la dénigrer ». Aux USA, c’est considéré comme un délit à part entière dans 25 états pour l’instant.

Et c’est dans ce contexte que débute l’histoire…

Caroline a 19 ans, c’est quelqu’un d’ambitieux et douée pour les études.
Elle est issue d’un milieu très favorisé et veut devenir juge, comme son père. A plus long terme, elle se verrait bien entrer en politique et a pour but ultime la Maison Blanche.
Elle vient de rompre avec Nate son petit ami qu’elle fréquentait depuis le lycée.
L’étudiante studieuse se prépare à effectuer sa rentrée en 2e année à l’université de Putnam dans l’Iowa quand tout son monde s’écroule : des photos d’elle, à caractère sexuel où figurent également son nom et son adresse, sont mises en ligne anonymement. C’est en fait la vengeance de Nate, l’ex éconduit, qui inonde le net de toutes les photos qu’il a prises dans l’intimité de leur relation.
Caro devient dès lors la cible de pauvres types qui matent ses photos et l’insultent. Son avenir professionnel lui semble très compromis.
… Et puis deux semaines et demie après la publication des photos, elle assiste à une bagarre entre 2 étudiants : son ex se bat avec West, un garçon rencontré un an plus tôt, le jour de leur installation dans leurs chambres universitaires respectives mais qui n’a plus cherché à l’approcher depuis.
Elle apprend alors que West s’est battu pour elle…

West a 20 ans. Il vient de Silt, un coin paumé de l’Oregon, à 3000 kilomètres de Putnam. C’est là qu’il a grandi dans la misère auprès d’une mère irresponsable et d’un père violent et la plupart du temps absent.
Il a une petite sœur de 9 ans, Frankie, qu’il a élevée lui-même – sa mère se désintéressant complètement d’eux.
Dès l’adolescence, il a cumulé les petits boulots. Il est notamment devenu le caddy attitré du Docteur Tomlinson qui l’a pris sous son aile et a décidé de lui payer ses frais de scolarité dans la très huppée université de Putnam, où lui-même avait étudié.
A présent, en plus de ses études, West donne des cours de maths, travaille dans la bibliothèque du campus et la nuit dans une boulangerie – et en complément, il deale de l’herbe.
West est intelligent. Il désire devenir anesthésiste et acheter une grande maison dans un quartier chic où il y installera sa sœur et sa mère, très loin du mobil-home où il a grandi.
Il donnerait sa vie pour sa petite sœur qu’il a laissé à Silt auprès de sa mère qui a un nouveau compagnon et semble avoir retrouver un certain équilibre.
Pour West, rien d’autre ne doit compter que les objectifs qu’il s’est fixé.
… Sauf que depuis qu’il a croisé Caroline le jour de sa première rentrée universitaire, il est fou d’elle bien qu’il refuse de laisser une place à l’amour dans ses projets.

« Plus loin » raconte l’histoire de Caroline et West de façon très prenante. Le roman décrit très bien le parcours de ces deux personnes, issues de mondes différents, qui changent et se construisent petit à petit, en essayant de trouver leur place dans la vie.
Les points de vue alternent. Le ton est très percutant avec pas mal d’humour, surtout quand c’est West qui parle – les dialogues qu’il partage avec son meilleur ami Krishna sont souvent savoureux.
Mais Caro n’est pas en reste non plus, elle est très marrante. Elle a aussi énormément de caractère. West grogne beaucoup et est une vraie tête de mule mais il le dit lui-même : c’est elle qui commande !
Lui, d’après Caro, est un mec à problèmes, une espèce à laquelle elle est allergique, en général.
Tous les deux, lorsqu’ils sont ensemble, génèrent une forte tension sexuelle et beaucoup de complicité.
Il y a également pas mal de sensibilité et des moments poignants, très forts en émotion.
L’écriture est très vivante avec beaucoup de dialogues. C’est très agréable à lire.

Et enfin, je ne suis pas fâchée d’avoir attendu la sortie du tome 2 « Plus fort » pour commencer cette duologie, la fin du tome 1 aurait été trop frustrante sinon…
Inutile de préciser que j’ai immédiatement commencer la suite.

 

Extrait :

J’étais seule, les joues rouges sous le coup de l’effort, en nage et échevelée. Je ruminais en silence, regrettant que l’université n’ait pas engagé une armée de singes domestiques pour se charger du sale boulot, quand arriva la voiture la plus laide que j’aie jamais vue.

Elle était couleur d’égout, rouillée et cabossée, et la portière du passager ne tenait qu’à grand renfort d’adhésif. Sous mes yeux ébahis, ce monstre traversa une place de parking vide et monta sur la pelouse impeccable qui bordait la résidence avant de s’arrêter juste devant mes baskets.

Je tournai la tête dans l’espoir d’apercevoir le concierge, tous mes sens de gentille fille en alerte. Il y avait de grosses traces de pneus sur la pelouse ! Cette caisse pourrie crachait des nuages de gaz toxiques ! C’était intolérable !

Nul concierge en vue.

La portière du conducteur s’ouvrit, et un type sortit de la voiture.

J’en oubliai comment je m’appelais.

About Anne B

"Il faut toujours garder une petite place pour les livres" telle est la devise que je vous délivre et j'essaie de m'y tenir avec beaucoup de plaisir ! Bisou

Check Also

Vi Keeland / Bossman

Quelques infos sur le livre : Bossman Auteur : Vi Keeland Serie :  Genres : Romance Editeur : Hugo …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :