Sierra Kincade / La Masseuse, tome 3 : Confession

Sierra Kincade / La Masseuse, tome 3 : Confession

Quelques infos sur le livre :

Manipulation

  • Auteur : Sierra Kincade
  • Serie : La masseuse
  • Genres : Romance, Erotique
  • Editeur : Marabout
  • Collection : Red Velvet
  • Publication: 10/ 02/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 384
  • Prix : 12,90€
  • Rating:  

 

Résumé :

Anna Rossi a préféré quitter Alec Flynn plutôt que de mettre en danger sa famille et ses amis. Mais, malgré tous ses efforts, elle ne peut l’oublier…

Alec, il sait que les preuves qu’il a rassemblé contre Maxime Stein sont suffisantes pour l’empêcher définitivement de nuire. Pourtant, de nouveau éléments remettent son témoignage en question, et le millionaire pourrait être libéré. Quant à la jeune femme, elle ne parvient pas à garder ses distances avec Alec, quand bien même leur relation mettrait de nouveau sa vie en péril.
Alec et Anna pourront-ils surmonter les dangers auxquels les exposent ces rebondissement ? Auront-ils une vraie chance d’être heureux ensemble ?

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Camille et Marabout pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

J’avais découvert cette série au mois de novembre dernier et n’étant pas particulièrement fan des séries de romantic suspense je peux vous dire que j’avais beaucoup aimé ma découverte de cet univers. C’est donc tout naturellement que j’avais envie de découvrir la fin, même si je n’étais pas particulièrement pressée car le livre est tout de même sorti depuis plusieurs mois déjà.

Dans ce troisième et dernier opus, Anna a quitté Alec afin que ses amis et sa famille ne soient plus en danger. L’épreuve qu’elle a subite dans le tome précédent a été difficile à vivre pour elle, mais encore plus pour Alec. Il est prêt à tout pour l’amour d’Anna et si pour cela il doit se retrouver seul, il l’accepte, il ira même plus loin en cherchant sciemment à la protéger de tout le mal qui pourrait lui arriver.

Pour moi le livre a deux parties, celle sans Alec et celle avec lui. Dans cette première partie, on découvre que rien n’est évident pour Anna, elle a du mal à se faire à l’absence de celui qui fait battre son coeur, mais c’est elle qui l’a quitté alors elle ne peut pas lui en vouloir quand elle découvre qu’il n’a plus besoin d’elle.

La seconde partie dans laquelle Alec refait surface, est nettement plus intéressante d’un point de vue de l’action, on découvre les rendez-vous avec l’avocat, le tribunal, le FBI, le procès de Maxim Stein… Par contre, j’ai trouvé que sur une courte période il y a trop de scènes de sexe. Trop de sexe, tue le sexe ! Oui d’accord les retrouvailles sont sensuelles, ils faisaient déjà fréquemment l’amour avant, mais ce ne sont pas non plus des lapins.

Heureusement, Sierra Kincade réussit à nous surprendre avec un retournement de situation complètement inattendu et une conclusion incroyable. La Masseuse est jolie découverte pour moi et cette trilogie a vraiment tout pour plaire que vous soyez adepte de romantic suspense ou non.

 

Extrait :

Je fronçai les sourcils, frappée par une pensée soudaine. Quelque chose n’allait pas chez moi. Quelque chose de grave, comme le cancer qui avait emporté ma mère. À la fin, elle aussi avait perdu la notion du temps, même si c’était principalement dû aux médicaments contre la douleur. Peut-être y avait-il un problème dans mon cerveau. Une tumeur, ou bien…
— Anna ? souffla Alec, toujours sans me toucher.
J’aurais tout donné pour qu’il me tienne simplement la main. Mais il appartenait désormais à une autre. À moins qu’ils ne soient que des amis – des amis particuliers… Il avait dit que c’était compliqué – ça, je m’en souvenais.
— J’ai parlé à ton père et à Amy quand on est arrivés ici. Ils sont en route.
— Je suis sûre que Papa a appelé la cavalerie, dis-je en tentant de sourire malgré le tremblement dans ma voix. Ça m’étonne qu’il ne soit pas déjà là.
À nouveau, une ombre passa sur le visage d’Alec.
— Nous sommes dans la banlieue d’Orlando, dit-il. J’étais déjà à ta recherche quand le garçon du fast-food m’a appelé. Il leur faudra un peu de temps pour arriver ici.
Je secouai la tête – Orlando, le haut lieu des parcs d’attractions… ça n’y ressemblait pas du tout.
— Orlando ? répétai-je, incrédule. Que s’est-il passé ?
— Tout ira bien, dit-il sans répondre à ma question. Tu étais déshydratée. Il faut que tu manges un peu. Pour le reste… (Il lâcha les barreaux du lit et recula d’un pas.) De quoi te souviens-tu ?
Il semblait désespéré, et je commençai à paniquer. Les yeux fermés, je me concentrai pour répondre.
— Le gala. Nous avons parlé dans les cuisines. Je me souviens que Marcos m’a ramenée chez moi. Je… je suis ressortie, ensuite. (J’eus un rire sans joie.) Je ne sais plus où je suis allée. Peut-être au bar sur Himes.

Laisser un commentaire