Accueil / LECTURES / CHRONIQUES / Amours à L.A. 1 – Amour givré, copines cinglées et crèmes glacées – Brooke Blaine

Amours à L.A. 1 – Amour givré, copines cinglées et crèmes glacées – Brooke Blaine

Quelques informations concernant le livre chroniqué :

Titre : Amour givré, copines cinglées et crèmes glacées

Auteur : Brooke Blaine

Série : Amours à L.A.

Genres : Romance contemporaine

Éditeur : Éditions Infinity

Collection : Romance Feel Good

Publication: Le 11 Septembre 2019

Édition: Numérique

Pages : 286 pages

Prix : 5,99€

Rating :

Résumé du livre :

En tant que propriétaire de “Langoureusement Vôtre”, une éclectique boutique de crèmes glacées qui fait aussi bar, Ryleigh Philips n’a pas de temps à consacrer à tout ce qui a trait à l’amour. Depuis des mois, à cause de son empire en pleine expansion, les seules choses qui l’aient un tant soit peu rapprochée de la notion d’orgasme sont les sundaes “Grignote-moi les noix” et les milk-shakes alcoolisés “en Levrette” qu’elle sert. Jusqu’au soir de la réunion des anciens élèves du lycée.

Quand l’amour de jeunesse de Ryleigh, le magnifique ex-dieu du football Cameron Mathis, vient percuter sa vie (et la percuter littéralement), elle commence à se demander si elle peut vraiment avoir tout ce qu’elle désire.

Incroyable, n’est-ce pas, la manière dont, juste au moment où vous pensez que votre vie est parfaite, tout peut s’effondrer de façon spectaculaire ?

Bientôt, Hunter Morgan, l’entrepreneur en charge des rénovations de « Langoureusement Vôtre », entre en scène. Doté d’un charme ravageur et adorant jouer les petits malins, il a des vues sur Ryleigh depuis le moment où il l’a trouvée endormie sur son canapé (oui, c’est une longue histoire). Il y a juste une toute petite complication : il se trouve qu’il est le meilleur ami de Cameron.

Quand la frontière entre les relations amoureuses et les amitiés devient floue, et qu’il est impossible de choisir entre deux délicieux parfums, qu’est-on censé faire ? Goûter un échantillon de chacun d’eux ? Ou bien lâcher prise et se laisser langoureusement aller ?

Votre avis :

Étant en partenariat avec les Éditions Infinity, via le blog où je chronique mes lectures, j’en ai profité pour demander en service-presse donc ce titre, premier tome de la série « Amours à L.A. » de Brooke Blaine et que j’ai obtenu via la plateforme NetGalley.
Je tiens à remercier bien évidemment l’équipe d’Infinity de m’accorder leur confiance pour la lecture de ce service-presse.

Tout me plaisait pour cette lecture !

Que ce soit la couverture, qui annonçait beaucoup de délices sucrées, très alléchante, le titre qui promettait beaucoup d’humour et de situations cocasses, et bien évidemment la popularité de Brooke Blaine, qui n’est plus à prouver.

Je savais déjà que j’allais me régaler avec cet amour givré, ces copines cinglées et ces crèmes glacées, qui est donc le titre de ce livre.

Et avant de passer à ma chronique et de vous donner mon avis final, je peux déjà vous avouer que tout m’a vraiment plu.

Profitant donc que la Collection Infinity ait mis à disposition ce titre sur la plateforme NetGalley, j’ai saisi l’occasion pour découvrir ce que cachait la délicieuse couverture et l’exquis résumé.

Heureuse gérante et propriétaire d’une boutique de crèmes glacées à Los Angeles, Ryleigh Philipps aime son métier, crée de nouveaux mélanges sucrés et s’amuse à inventer des noms assez explicites pour ses gourmandises qui ont un goût de reviens-y car les clients affluent, nombreux, pour s’offrir un plaisir coupable et délicieux à Langoureusement Vôtre.

La jeune femme est pétillante, a un look décalé mais totalement assumé mais surtout, elle n’a pas le temps de se préoccuper à tomber amoureuse et à se lancer dans une quelconque relation.

Sa boutique connaît le succès et Ryleigh s’est vu l’opportunité d’être sélectionnée pour l’émission Wake Up America, et qui lui permettrait d’étendre son activité, quitte à devenir une franchise.

Donc où trouver le moment pour fréquenter quand on est surchargé de travail et que des travaux d’extension sont en cours à la porte à côté ?

Poussée et encouragée par ses deux fameuses copines cinglées, Ryleigh se rend, un peu à reculons, à la réunion d’anciens élèves de son lycée et y retrouve son amour d’adolescente, Cameron Mathis, ex-star du football scolaire doublé d’Adonis, devenu depuis businessman.

Une retrouvaille plus que tactile a eu lieu dans les couloirs de l’établissement. Belle entrée en matière que de faire un contrôle qualité très appuyé de la marchandise ?

Elle, qui pensait que tout lui réussissait, voilà qu’en l’espace de quelques minutes, tout vient s’écrouler et remettre en question la façon dont Ryleigh menait sa vie. Est-ce cela l’amour ? Devenir guimauve dès qu’un homme vous sourit et vous complimente ? Ou alors est-ce juste les réminiscences de la midinette en elle ?

Et quand débarque Hunter Morgan, venu la secourir pour ses travaux d’extension, qui avaient pris beaucoup de retard, la jeune femme ne sait que penser de ce type arrogant mais au charme ravageur et qui flirte avec elle ouvertement?

Ryleigh a beau se rassurer en se disant que ce qu’elle ressent pour Cameron, son amour de lycée, la conservera sur le droit chemin.

Elle ne peut pas se permettre de trop se rapprocher de l’entrepreneur, qui d’ailleurs n’est qu’autre le meilleur ami et colocataire de Cameron.

La situation peut paraître injuste, vous me direz, car Hunter est attachant, adorable, sûr de lui et inspire à Ryleigh, de nouveaux parfums pour ses crèmes glacées et ses milk-shakes alcoolisés.

C’est cruel !

Elle ne veut pas perdre Cameron et mettre à mal sa collaboration avec le chef de son chantier, de crainte de prendre encore plus de retard pour l’inauguration de son futur bar, nommé « Après le coucher du soleil ».

Que faire ? Réaliser une folie et satisfaire sa curiosité gourmande, avec un petit échantillon de chacun ? Mais surtout ne pas trop écouter les conseils de ses copines cinglées, qui ont vite réussi à embrouiller encore plus les idées de Ryleigh.

Je me suis régalée en compagnie de Ryleigh, gourmande jusqu’au bout de ses talons aiguilles, salivé devant Hunter et sa chevelure brune ébouriffée sans oublier les copines cinglées et le gentil Cameron friendzoné.

Plein de gourmandises, d’amitié, de moments drôles sans oublier l’amertume des non-dits, j’ai souri, j’ai pouffé, j’ai soupiré et j’ai eu faim devant tant de sucre et de toppings à croquer.

On est passé tout près du coup de cœur mais je ne regrette en aucun cas d’avoir pris des calories fictives avec ce premier tome des Amours à L.A. de Brooke Blaine.

Je le relirai avec plaisir et gourmandise.

Maintenant à quand le second tome en version française et consacré à Shayne, l’entremetteuse de chic et de choc, et accessoirement copine cinglée numéro un de Ryleigh ?

Et pour conclure, dès que cet amour givré sera disponible en version broché, je me l’achèterai sans hésiter.

Extrait :

« -C’est incroyable. Si la nourriture est aussi bonne que l’emballage, considère-moi comme fan à vie.

Oh, tout ce que j’aurais voulu répondre à ça. Mais je m’abstins. Je devais rester sage.

-Alors qu’es-tu d’humeur à manger ? Lui demandai-je.

Il se lécha les lèvres, son regard examinant le tableau noir au-dessus de moi.

Noix écrasées… Orgasme renversant ? Dur dur de choisir.

-Dis-moi que tu n’es pas une double cuillère.

-Une quoi ?

-Une double cuillère, répétai-je, souriant à moitié. Ça signifie que tu t’ennuies trop avec une seule, et que tu as besoin d’en avoir deux pour t’amuser. Je parle de saveurs, bien sûr.

Cameron secoua lentement la tête, sans détourner le regard du mien.

-Je peux t’assurer que je me satisfais pleinement d’une seule.

Je pouvais sentir une rougeur me monter aux joues, mais je continuai à la jouer détendue. Dans ma tête, en tout cas.

-C’est à bon à savoir, dis-je. Alors, qu’est-ce que ce sera ?

-Je pense…

Ses yeux allaient et venaient entre les deux options.

-Je pense que je préférerais de loin un Orgasme renversant, finit-il par se décider. J’ai toujours eu un faible pour ça.

Approuvé, vilain garçon.

-Je te donne ça dans un instant, souris-je.

Je déposai plusieurs boules au chocolat noir dans une coupe à sundae transparente, sans prendre la peine de lui demander combien de boules il voulait. Il aurait droit à la totale. Enfin, dans le sundae. »

Hits: 53

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps et vendeuse poissonnerie, que le lundi matin.

Découvrir également

Maki Enjoji / Check me up !, Tome 3

Quelques infos sur le livre : Check me up ! Auteur : Maki EnjojiSerie : Check me up …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :