Home / Avis / Christina Lauren / Wild Seasons, tome 1 : Sweet Filthy Boy

Christina Lauren / Wild Seasons, tome 1 : Sweet Filthy Boy

Quelques infos sur le livre :

Sweet Filthy Boy

  • Auteur : Christina Lauren
  • Serie : Wild Seasons
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 05/ 03/ 2015
  • Edition: Broché
  • Pages : 351
  • Prix : 17€
  • Rating:  

 

Résumé :

Mia Holland et ses deux meilleures amies, fraîchement diplômées, projettent de passer un dernier week-end de folie à Las Vegas avant le début officiel de leur vie d’adulte. Elles sont loin d’imaginer ce que le Strip leur réserve… Après une nuit tumultueuse à s’amuser avec trois étrangers sexy, Mia se réveille et découvre qu’elle a noué un pacte avec ses amies. Ivres, elles ont épousé les beaux garçons qu’elles venaient de rencontrer. Et maintenant, Ansel, le séduisant Français, l’invite à passer l’été à Paris lui promettant des nuits passionnées. dans la cité de ses rêves. Leur mariage de convenance les mènera-t-il au grand amour ?

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Marie et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

J’attendais ce livre avec une grande impatience, tellement que j’ai posé le livre que j’avais entamé quand j’ai reçu ce bouquin à la maison, il y a deux jours. Tout d’abord laissez-moi vous parler de la couverture, comme souvent chez Hugo & Cie, les couleurs attirent le regard et c’est ce que j’aime même si elles sont vraiment très simples d’aspect.

Les auteurs sont maintenant assez connues et je peux vous dire que c’est ce qui a joué sur le fait de décider ma lecture. Leur style est vraiment bien intégré à l’histoire, et la fluidité de leur écriture se ressent savoureusement. J’aime le fait qu’elles ne mâchent pas leurs mots et qu’elles n’ont pas peur de parler crûment. Je vais reprendre assez rapidement ma lecture de leur série Beautiful Bastard que je n’avais pas continué plus loin que le tome 2 (mais je la reprendrais depuis le tome 1, comme je ne tenais pas encore le blog, je n’ai pas chroniqué ce tome ici).

Comme je ne lis jamais les résumés, j’ai été totalement surprise par l’histoire en général, mais surtout par les deux personnages principaux. D’un côté, nous avons Mia Holland, jeune américaine qui fête l’obtention de sa licence avec ses deux meilleures amies lors d’un week-end à Vegas….. Et d’un autre, Ansel Guillaume (désolée mais j’ai eu un mal fou avec le prénom du personnage masculin. Je n’ai pas arrêté de penser à la marque de bretzel qu’on trouve chez moi), Guillaume me semblait tellement plus français.

Les premiers chapitres se déroulant à Vegas, vous pouvez vous douter que l’alcool, les soirées débridées, les filles se sont quelques peu lâchées. Mia fera la connaissance d’Ansel, un peu spécialement, et elle craquera rapidement pour le charme du français, qui profitait de son congé annuel pour parcourir une partie de l’Amérique à vélo. Mais un week-end ça passe tellement vite, et c’est déjà le moment de se quitter. Ansel, ne peut pas se décider à quitter sa belle et lui propose de se joindre à lui pour passer l’été en France.

Pleine de doute sur sa future vie, et sur des études qu’elle ne veut pas entreprendre, Mia partira rejoindre Ansel à l’aéroport. Mais Ansel est submergé par le travail et Mia se retrouve seule assez souvent.

J’ai apprécié de découvrir les rues de Paris avec l’américaine (la honte, je suis française et je n’ai jamais mis les pieds à la capitale, mais j’adore mes paysages alsaciens donc j’ai du mal à sortir de la région). Pour moi, c’est cette découverte parisienne qui a fait le charme de l’histoire, car Mia n’avait pas besoin d’être constamment en présence de son magnifique français. Même si elle se sentait souvent seule, elle n’a jamais exigé de lui la moindre chose, elle a même eu du mal à accepter de se faire inviter au restaurant.

Un bon point pour cette héroïne, qui se distingue nettement par rapport aux autres femmes qu’on rencontre dans les autres romances. Elle n’hésite pas à remettre en question leur relation, qu’elle pense à un premier temps uniquement basée sur le sexe car elle ne connaît pas vraiment Ansel.

En bref, j’ai été agréablement surprise par l’histoire et je ne m’attendais pas du tout à la situation dans laquelle se retrouveront plongés nos deux personnages. Alors, je vais attendre la suite avec encore plus d’impatience. Surtout qu’à la fin du livre, nous avons droit à un extrait de cette suite. Mais impossible pour moi de la lire, sinon je vais devenir folle à vouloir connaître les aventures de Harlow, une des meilleures amies de Mia.

Retrouvez ce premier tome de Wild Seasons en librairie dès le 5 mars 2015.

 

Extrait :

Cela fait des mois que nous avons organisé ce voyage, une dernière extravagance avant que la vie d’adulte et les responsabilités ne nous rattrapent. Je suis prête à tout. Après avoir fait craquer mes doigts et pris une grande inspiration, je lance :

– Dommage. Je maîtrise la pole-dance comme personne, tu n’imagines même pas. Alors, que dois-je promettre ?

– Je voudrais que tu laisses tes soucis et tes inquiétudes à San Diego ce soir. Ne pense ni à ton père ni aux filles que Luke baisera ce week-end.

La mention de mon ex me glace instantanément, même si nous nous sommes quittés en bons termes il y a maintenant deux ans. Luke était le premier, et moi aussi, nous avons tout appris ensemble. Ne suis-je pas en droit de demander des royalties pour chacune de ses nouvelles conquêtes ? Franchement ?

Lola continue :

– Oublie ton déménagement à Boston. Oublie tout. Sauf notre liberté et la fin de la fac, bien sûr. La fac, c’est fini, Mia ! Tu ranges tout dans ta boîte de Pandore personnelle et tu la fous sous ton lit.

– J’aime bien parler de foutre et de lits, s’immisce Harlow.

En tout autre circonstance, j’aurais éclaté de rire. Mais malgré ses bonnes intentions, Lola vient de provoquer le contraire de ce qu’elle imaginait. Boston. Un mot, et mon calme relatif se brise en mille morceaux. Le départ précipité de mon père lors de la cérémonie la plus importante de ma vie et les nombreuses petites amies de Luke me paraissent de micro-événements en comparaison. Le futur m’angoisse : maintenant que nous avons obtenu nos licences, je ne peux plus repousser l’échéance. Chaque fois que je pense à l’avenir, mon ventre se noue. Je devrais peut-être trouver un nom pour désigner cette sensation inédite.27

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Phoebe P. Campbell / Fast

Quelques infos sur le livre : 4e escale Auteur : Phoebe P. Campbell Serie :  Genres : Romance …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :