Home / Avis / Christina Lauren / Wild Seasons, tome 2 : Dirty Rowdy Thing

Christina Lauren / Wild Seasons, tome 2 : Dirty Rowdy Thing

Quelques infos sur le livre :

Dirty Rowdy Thing

  • Auteur : Christina Lauren
  • Serie : Wild Seasons
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 04/ 06/ 2015
  • Edition: Broché
  • Pages : 340
  • Prix : 17€
  • Rating:  

 

Résumé :

Contrairement à ses meilleures amies, Mia et Lola, Harlow Vega est connue pour flirter en permanence. En un week-end à Las Vegas, elle a le temps d’épouser un robuste pêcheur canadien au charme ravageur, Finn Roberts, et d’éprouver ses dons particuliers à l’horizontale –; ses mains musclées, ses lèvres, son corps tout entier… Bref, Finn est l’homme idéal.

À un détail près : tout était facile, torride et excitant jusqu’à ce qu’il retourne travailler dans son lointain Canada. Harlow n’est pas prête pour une relation suivie mais leurs retrouvailles pleines de tension sexuelle leur permettant à tous les deux d’échapper à la réalité. Ni l’un ni l’autre ne sait comment gérer cela. Une nuit ensemble, puis une autre, et le mystérieux voyage d’affaires de Finn se prolonge pendant des semaines. Ils sont d’accord sur un point : aucune limites au lit, mais très rapidement, leur plan-cul commence à ressembler à une vraie relation. Et pour deux accros du contrôle, le dernier plongeon est le plus difficile.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Marie et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Il y a quelques mois je vous parlais de la sortie du premier opus de cette nouvelle série des auteurs Christina Lauren (mon avis ici), et voici enfin le moment de vous parler de ce second opus que j’attendais avec impatience.

Je n’ai pas mis tout mon planning en standby pour le commencer comme je le fais habituellement avec toutes les parutions de chez Hugo & Cie, et maintenant je le regrette presque car j’ai dévoré les pages de ce bouquin très rapidement, et j’en ai vraiment apprécié ma lecture. Et la moitié du livre n’était même pas encore atteinte que j’avais déjà un coup de coeur. Alors je ne sais pas si ça a à voir avec le personnage de Finn ou avec l’histoire, mais j’ai vraiment aimé retrouver les personnages.

Souvenez-vous dans le premier opus de cette nouvelle série, Mia, Harlow et Lola, trois amies se retrouvent mariées à de charmants inconnus après une nuit de beuverie à Vegas. Mia est la seule a rester mariée avec Ansel pour découvrir où tout cela peut les mener. Harlow et Lola ont fait annuler le mariage avec Finn et Oliver dès le lendemain matin.

Pour ce deuxième roman de la série, nous retrouvons Harlow et Finn, la demoiselle a d’ailleurs du mal à se sortir son ex-mari de la tête puisqu’elle est allée jusqu’à Vancouver pour lui faire une surprise en l’attendant nue sous un trench-coat. Alors lorsqu’elle le retrouve quelques temps plus tard dans sa ville, vous pouvez vous imaginer ce qu’elle ressent.

Dans ce second opus, Finn est très sexy, il a je ne sais quoi qui titille et j’ai beaucoup aimé découvrir qu’il aimait les cordes dans sa vie de tous les jours (car il est un pêcheur aguerri), mais également dans l’intimité d’une chambre à coucher. Et lorsqu’on s’imagine ses moments intimes, c’est très chaud et explosif. J’avoue que j’aurais aimé en découvrir un peu plus sur l’issue de l’entreprise familiale et la fameuse raison qui l’a poussé à se rendre en Amérique, je n’ai eu qu’un avant goût et c’était trop peu pour ne pas me rendre dingue car j’adore les émissions de ce genre (alors j’espère mesdames les auteurs que vous nous en glisserez un peu dans le troisième opus).

Harlow est une jeune femme qui est prête à tout pour les personnes qu’elle aime (elle le prouve dans ce roman à plusieurs reprises) , elle est souriante,  essaie d’avoir la pêche même si tout n’est pas rose, juste pour ne pas inquiéter son entourage. Je l’ai trouvé très courageuse et surtout amusante. Dès les premières lignes, elle a réussi à me surprendre avec sa façon de cataloguer ses aventures.

Un petit plus, pour l’alternance des points de vue, j’aime beaucoup ça, tout comme découvrir les POV masculin.

En conclusion, c’était un véritable coup de coeur pour moi, que je regrette de ne pas avoir lu avant. Je ne saurais que vous conseiller de découvrir cette nouvelle série qui est tout aussi prenante que Beautiful Bastard. Maintenant il ne me reste qu’à prendre mon mal en patience et d’attendre de découvrir le troisième volet sur Lola et Oliver, les geeks du groupe.

 

Extrait :

Toby Amsler : un dragueur né, sexy, membre de l’équipe de water-polo de UCSD par-dessus le marché. Toutes les qualités requises pour me faire monter au septième ciel, et pourtant…

Publicité mensongère puissance mille.

Parce que je suis une experte en la matière. Les mecs entrent tous dans l’une des trois catégories de base : le tombeur, l’incompris, le petit garçon à sa maman.

La gamme du tombeur, d’après mon expérience, est très variée : rock star enchaînant les conquêtes, quarterback musclé, parfois même geek au charme irrésistible. Leurs atouts au lit ? En général, des mots cochons et une endurance à toute épreuve. Je suis fan.

L’incompris est souvent un artiste, un surfeur discret ou un musicien émotif. Ces types savent rarement quoi faire, mais ils sont prêts à se donner du mal pendant des heures.

Le petit garçon à sa maman est le plus facile à repérer. À La Jolla, il conduit la Lexus de seconde main de sa mère et la brique tous les jours. Ce genre de mec enlève ses chaussures avant d’entrer quelque part et te regarde toujours dans les yeux quand il te parle. Au lit, le petit garçon à sa maman n’a pas beaucoup de qualités mais, au moins, il a tendance à être consciencieux.

Toby Amsler s’est avéré être un mélange rare et étonnant de petit garçon à sa maman et de tombeur. Un échec total. Après un affreux cunni type aspirateur, il a touché le fond quand sa mère est entrée à six heures du matin dans sa chambre – sans frapper – avec une tasse de thé et des Cheerios. Nul besoin de préciser que ça n’a pas été le réveil le plus glorieux de ma vie !

Je ne sais pas pourquoi je persiste à m’en étonner. Malgré ce que les films et les chansons veulent faire croire aux filles, les mecs sont tous nuls au pieu. Orgasme féminin ? Jamais entendu parler. Les garçons espèrent en apprendre sur le sexe en regardant du porno, alors que tout est fait pour l’angle de la caméra et non pour le plaisir de la fille. De toute façon, elle est payée pour s’extasier. Quand on baise, c’est à l’intérieur que ça se passe, pas sous le regard d’une caméra. Les mecs l’oublient toujours.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Nalini Singh / Psi-Changeling : Chants de Chasse

Quelques infos sur le livre : Psi-Changeling : Chants de Chasse Auteur : Nalini Singh Serie …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :