Accueil / Livres / Corinne Michaels / The Consolation Duet, tome 1 : Saving Her

Corinne Michaels / The Consolation Duet, tome 1 : Saving Her

Quelques infos sur le livre :

Saving Her

  • Auteur : Corinne Michaels
  • Serie : The Consolation Duet / Salvation
  • Genres : Romance
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : &H
  • Publication: 10/ 01/ 2018
  • Edition: Broché
  • Pages : 256
  • Prix : 14,90€
  • Rating:  

Résumé :

Ils avaient tout pour être heureux… c’était un mensonge.

Liam n’aurait pas dû être sa seconde chance. L’homme qu’elle était censée aimer pour toujours, c’était Aaron, son mari. Bien sûr, pour les femmes de militaires, «  toujours  » n’existe pas. Natalie savait qu’être veuve si jeune – à vingt-sept ans à peine – était une possibilité. En revanche, qu’il n’ait suffi que de quelques instants avec Liam pour remettre en question toute son histoire avec Aaron… ça, elle ne l’aurait jamais imaginé. Elle qui pensait avoir déjà vécu le grand amour, la voilà confrontée pour la première fois à des émotions qui la dépassent  : la douleur, le désir, la culpabilité… Et impossible d’y échapper. Désormais une seule chose est sûre : les sentiments qu’elle éprouve envers Liam sont si intenses et puissants que soit ils la sauveront… soit ils la perdront.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Mélanie et Harlequin pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Avant de commencer je dois vous dire que la fin de ce premier livre mérite largement un award pour le meilleur « Cliffhanger » de fin, non mais franchement cette fin c’est juste du suspens inattendu pour la suite. Je dois dire qu’avant de tourner la dernière page, j’étais plutôt mitigée concernant ma lecture et que rien que pour la fin ça mérite une étoile supplémentaire parce que je m’y attendais absolument pas.

J’ai aimé le fait que Corinne Michaels, que je découvre avec ce roman, offre deux POV celui de Nathalie et de Liam. C’est plus facile pour se mettre à la place des personnages quand on a les deux ressentis.

Ce roman raconte le parcours émotionnel de Nathalie Gilcher, une jeune femme de vingt-sept ans, qui se retrouve veuve alors qu’elle est en fin de grossesse. J’ai toujours aimé les histoires où les héros sont en uniforme, je me suis donc laissé tenter par celui-ci, mais j’avoue que j’ai eu du mal à rentrer dans le livre et à m’attacher aux personnages dans une certaine mesure. J’ai trouvé Nathalie un peu trop pleurnicharde à mon goût, par moment elle est une vraie girouette à ne pas savoir ce qu’elle veut.

Dès le début du livre, Nathalie est noyée dans la tristesse suite à la mort de son mari Aaron, un militaire des Forces Spéciales. Elle trouve du réconfort dans la présence de Liam le meilleur ami de son défunt conjoint, qui l’aide à surmonter le vide et l’absence d’Aaron dans sa vie. Mais avec le bonheur vient la nostalgie, le regret et surtout la culpabilité. Liam est agréable à regarder et tendre avec sa fille Aarabelle, il la fait se sentir en sécurité… Il est tellement différent d’Aaron. C’est facile de comprendre pourquoi elle se sent attiré par lui. Liam se sent coupable de prendre soin d’elle et de ne pas pouvoir rester éloigné d’elle. C’est tout de même la veuve de son meilleur ami, mais elle est aussi plus que cela et plus il le découvre, plus il a du mal à se faire une raison d’autant qu’il a l’impression de la ramener à la vie.

Ce qui m’a le plus séduit dans ce roman, ce sont certains des personnages secondaires et toute l’intrigue qui tourne autour, ça a rendu ma lecture un peu moins monotone, créant de la tension et du suspense. Après il est vrai que la romance entre Nathalie et Liam n’a rien de vraiment original, c’était d’ailleurs même assez prévisible. J’irais même jusqu’à dire qu’il manquait carrément de tension sexuelle entre les deux et ça ne m’a pas vraiment séduite.

Je lirais surement la suite mais juste parce que je suis extrêmement désireuse de découvrir toute l’intrigue autour des personnages secondaires et de ce cliffhanger insoutenable.

 


Extrait :

— Cache ta joie ! J’étais dans le coin et j’avais envie de savoir comment tu allais, puisque tu « manques » mes coups de fil…

Son regard se tourne vers le drapeau qui recouvre la cheminée. Il est à sa place et me rappelle chaque jour que c’est l’unique chose qu’il me reste d’Aaron. J’ai envie de le jeter par la fenêtre, de le déchirer, le brûler. Je le hais parce que c’est Aaron que je veux auprès de moi, pas une marque symbolique des services qu’il a rendus à la nation !

— Je suis heureuse de te voir, Liam. Simplement, je ne savais pas que tu étais en permission, lui dis-je en prenant Aarabelle dans mes bras.

Ses yeux restent fixés sur le drapeau.

— Est-ce que c’est aussi dur que ça en a l’air, Lee ?

— Non, bien sûr que non…

J’aimerais détourner son attention et changer de sujet. Heureusement, il se retourne, regarde Aarabelle et pose la main sur sa tête.

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Découvrir également

Gillian St Kevern / Le plus grand de tous les scoops

Quelques infos sur le livre : Le plus grand de tous les scoops Auteur : Gillian St …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :