Emmanuelle Amadis / Trois pattes

Emmanuelle Amadis / Trois pattes

Quelques infos sur le livre :

Trois pattes

  • Auteur : Emmanuelle Amadis
  • Genre : Homoromance fantastique
  • Editeur : Rise Editions
  • Collection : &Shine
  • Publication : 13/11/2017
  • Edition : Numérique
  • Pages : 374
  • Prix : 6,29€
  • Rating :

 

Résumé :

Sur une planète où les garous sont les habitants légitimes, Rony, un puma important et influent, découvre un humain en perdition, errant sur son territoire. Il devrait le chasser, le renvoyer là d’où il vient et l’oublier… mais il est curieusement ému par la force qui émane de lui. Rony, qui ne voulait pas de famille, devient soudainement « père » d’un jeune homme, et peine à le partager avec les siens.
À dix-neuf ans, Mathieu se retrouve confronté à une vie qu’il n’avait pas prévue et pour laquelle il n’était pas préparé. Tout d’abord seul, puis soutenu par Rony, Mathieu devra trouver sa place dans ce monde qui lui est étranger et remettre en question ce en quoi il croyait pour mieux accomplir son destin.
Philémon, un garou solitaire au tempérament singulier, n’attend rien et ne demande rien. Néanmoins, quand la vie de Mathieu est en jeu, il se tient à ses côtés, à la place qui lui revient. Et si l’humain en lui n’est pas du genre à se projeter dans un avenir à deux, son animal, lui, est décidé à lui faire accepter la réalité.
Car, quel garou voudrait passer à côté de son augure ?

Avis de Anne_B :

Tout d’abord, je tiens à remercier les Editions Rise pour m’avoir permis de lire ce livre en Service Presse dont la couverture, avant de lire le résumé, m’avait tapée dans l’oeil avec ce splendide léopard dessus.

Trois pattes, c’est l’histoire de Mathieu, un jeune humain de 19 ans qui a commis l’erreur de faire son coming out, pensant à tort que son père et toute sa famille accepterait son orientation sexuelle. Hélas pour lui, cela n’a pas été le cas, il a même été exclu de sa communauté et livré à lui-même dans une nature hostile.

Il est sauvé d’une mort certaine par Rony, un garou puma qui le prend sous sa protection et assume en quelque sorte, le rôle d’un père de substitution pour le jeune humain.

Mathieu va dès lors, essayer de s’intégrer dans la vie de Provertonne, sa ville garou d’adoption (où vivent également quelques humains).

Il va faire la connaissance de Philémon, le garou léopard, qui ne va pas le laisser indifférent. Mais après avoir été échaudé par les conséquences de son coming-out, Mathieu va se refuser à dévoiler aux garous, sa vraie orientation sexuelle – même quand Philémon verra en lui son augure, cette attirance instinctive qui les pousse l’un vers l’autre…

Je vous ai fait un résumé très succinct mais l’univers créé par Emmanuelle Amadis est bien plus dense. Je ne voulais pas trop en dévoiler pour laisser le plaisir de la découverte de ce monde où les garous sont les habitants originaux de la planète. Les humains n’y sont arrivés que bien plus tard – et ont voulu en prendre le contrôle – à leurs dépens.

J’ai beaucoup aimé cet univers, j’aurais aimé qu’il soit un plus présent dans le récit.

J’ai apprécié les garous et leur façon de voir les choses, sans interdiction, ni jugement moral.

J’ai trouvé Mathieu attachant, en début d’histoire, mais moins ensuite. Rony et les autres le maternent trop à mon goût, ils l’infantilisent à l’excès, le rendant souvent trop gamin.

Compte tenu de tout ce qu’il a vécu, j’aurais aimé qu’il soit plus mâture dans sa façon d’être. Par exemple, cette obsession à vouloir le faire manger, j’ai trouvé ça répétitif à la longue. Et ses doutes constants, au bout d’un moment, sont usants.

Heureusement, il y a Philémon dont j’ai adoré le personnage. Par contre, j’ai trouvé son comportement, à la fin de l’histoire pour le moins alambiqué. Idem pour l’épilogue que j’ai trouvé assez acabracadabrant également.

Au final, c’est une histoire en demi-teinte, pour laquelle j’ai ressenti beaucoup de curiosité au début, mais dont l’intérêt s’est effiloché ensuite.

Par contre, ce n’est que mon avis et je vous encourage à vous faire votre propre opinion en découvrant le monde de Mathieu, Rony et Philémon.

(Et puis pour savoir qui est Trois pattes et pourquoi ce surnom).;)

Extrait :

— Tu ressembles à un chaton sorti d’un marécage, et même si ça n’est pas franchement engageant, je me vois mal laisser un gamin dans la nature dans ton état. Si on trouvait ton corps dans un coin, à demi rongé par un animal sauvage, je ne me le pardonnerais pas.
— Je ne suis pas un gamin, grommela Mathieu.
— Pour moi, tu en es un, décréta Rony d’un ton n’admettant aucune contestation. Alors tu vas me suivre, je vais te décrasser, te nourrir et nous discuterons. Si tu persistes à vouloir reprendre la route, je te laisserais repartir, mais tu devras auparavant apprendre à trouver de quoi survivre en pleine nature. Mieux que tu ne l’as fait jusqu’ici. Ou tu devras travailler pour gagner de quoi poursuivre ton voyage par la route, parce qu’il n’est pas question que je te relâche dans la brousse sans avoir la certitude que tu survivras jusqu’à ta destination. C’est compris ?

Laisser un commentaire