Rebecca Donovan / Breathing, tome 1 : Ma raison de vivre

Rebecca Donovan / Breathing, tome 1 : Ma raison de vivre

Quelques infos sur le livre :

Ma raison de vivre

  • Auteur : Rebecca Donovan
  • Serie : Breathing
  • Genres : Romance
  • Editeur : PKJ
  • Collection : 
  • Publication: 05/03/ 2015
  • Edition: Broché
  • Pages : 534
  • Prix : 18,90€
  • Rating:  

Résumé :

Lycéenne parfaite, athlète accomplie aux notes maximales, Emma n’a pourtant qu’une amie, Sara, et ne sort jamais. Personne ne la connaît vraiment. C’est ce mystère qui attire immédiatement Evan, tout juste arrivé de San Francisco. En quelques jours, il va bouleverser le quotidien bien huilé de la jeune fille, et devenir sa raison de vivre. Mais il ignore qu’en tentant coûte que coûte d’entrer dans sa vie, il la menace directement. En effet, Emma vit chez son oncle et sa tante qui la maltraitent quotidiennement, parfois jusqu’au sang. Et si elle fait profil bas, c’est avant tout pour que personne ne remarque ses nombreux bleus…

 

Avis de Sosweety :

Il y a des romans qui vous touchent et vous prennent aux tripes, celui-là en fait partie à coup sûr.

Emma est une jeune fille qui a perdu son père il y a quatre ans et sa mère alcoolique ne pouvant pas s’occuper d’elle, du coup, elle se retrouve à vivre chez son oncle (le frère de son père), sa tante Carol et leurs deux petits.

Emma devient alors un membre à part entière de cette nouvelle famille grâce à sa tante qui lui voue une haine sans nom.

D’avance je m’excuse de vous spoiler mais parfois pas le choix !

Emma n’a qu’un objectif en tête c’est de finir le lycée et d’obtenir une bourse pour pouvoir aller à la fac et partir loin de sa famille. Car sa tante n’est autre que son bourreau et croyez-moi que l’expression « violence » est un euphémisme pour Carol, que je surnommerai « The Evil Bitch. »

Notre héroïne n’a donc pas une vie facile chez elle mais au lycée elle peut compter sur Sarah, sa meilleur amie de toujours et puis sur le sport qu’elle pratique à haut niveau car c’est une footballeuse émérite, grâce à ça, elle reste en forme face aux sévices de sa tante.

C’est là qu’Evan arrive dans son monde et elle, qui n’a jamais eu d’autres amis et ne sait pas s’ouvrir aux autres, va avoir du mal à faire face à leur amitié et leur amour naissant. Car oui il y a de l’amour, Evan tombe sous son charme dès le début et tente de l’apprivoiser alors qu’elle ne souhaite qu’une amitié platonique tout en se voilant la face au fur et à mesure de son attirance envers lui. Mais quand l’amour s’en mêle…

L’auteur a une plume incroyable qui nous embarque dès le début dans la tête d’Emma. On vit comme elle, on souffre, on pleure, c’est intense à souhait.

C’est une histoire d’amour, d’amitié mais aussi de violence tant verbale que physique. Et c’est quand on voit sa tante qu’on se demande comment une personne peut avoir autant la haine et l’envie de faire mal. Comment peut-on être aussi cruel ? Et le pire c’est que cette femme est adorable avec ses gosses… Et que son oncle ferme les yeux… et c’est là que j’ai eu la rage parce que cette pauvre Emma subit les foudres de sa tante pour un rien et qu’elle laisse faire pour ne pas que ses cousins perdent leur mère. Et c’est alors que je me dis qu’elle a un courage monstre, elle compte les jours jusqu’à sa délivrance de cette famille.

C’est un personnage profondément bon, doter d’une force incommensurable et d’un courage à couper le souffle, elle voit toujours le côté positif des choses, j’ai eu beaucoup de peine pour elle car elle ne mérite pas cette vie. Elle mérite le bonheur, le vrai, le pur.

Lire ces lignes de violence est une torture psychologique car plus on avance dans le roman plus ça empire… Et forcément ça se voit aussi quand elle va au lycée…

Heureusement qu’elle a Sarah et Evan qui sont là et qui la soutiennent, et font tout pour qu’elle passe le moins de temps possible chez elle et croyez-moi Sarah est très douée pour user de stratagèmes tous plus fous les uns que les autres. Et finalement grâce à eux, Emma s’ouvre un peu plus au monde et sort un peu de sa coquille et se conduit comme une jeune fille de son âge.

Evan est le plus adorable garçon au monde, on rêve toutes de rencontrer un jeune homme comme lui, généreux, drôle, aimant, on ne peut que l’aimer, il est juste parfait dans ses imperfections.

Et puis on arrive à la fin du roman et OH MON DIEU !!! Méga cliffhanger et on ne sait pas comment ça finit, c’est juste HORRIBLE. J’en ai voulu longtemps à l’auteur de nous faire subir ça, puis j’ai vu qu’il y aurait une suite et j’ai été méga soulagée ! OUF OUF OUF !

En lisant cette histoire, je me dis que malheureusement il doit y avoir des Emma dans le monde et cela m’attriste. Je pense que l’auteur a voulu aussi laisser un message aux personnes comme son héroïne, leur montrer qu’il peut y avoir de l’espoir, de l’amour, de l’amitié et que le silence n’est pas la solution, en tout cas c’est comme cela que je le ressens.

En bref, c’est une histoire incroyablement touchante et dure mais qui mérite qu’on la lise pour voir le monde différemment et se dire que certains ont une vie meilleure que d’autres et que nos petits soucis de tous les jours ne sont pas si importants.

 

Extrait :

Laisser un commentaire