Eva Baldaras / Wicked Boss

Quelques infos sur le livre :

Wicked Boss

  • Auteur:  Wicked Boss
  • Genre : Romance sensuelle
  • Editeur : Addictives
  • Collection : Luv
  • Publication : 09/11/2020
  • Edition : Numérique
  • Pages : 359
  • Prix : 4,99€
  • Rating :
5 étoiles

Insupportable le jour, irrésistible la nuit ! Deux semaines en Espagne tous frais payés pour le boulot ? Dana saute sur l’occasion sans attendre ! Adieu New York, le froid, les tracas et son boss exécrable, à elle le soleil, la mer et la chaleur ! Premier souci : son boss est présent. Dans la chambre mitoyenne. Deuxième souci : il l’a surprise nue. Troisième souci : il est torride, sexy et déterminé à la faire succomber… quelles que soient les conséquences !

Avis de SoSweety :

Pour commencer je me dois de remercier Carole et les éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse et la confiance accordée au blog dans le cadre de ce partenariat.

Alors autant dire que ce roman je le voulais depuis la rentrée car dès que j’ai lu le résumé, je savais que j’allais l’adorer. La sortie étant repoussée qu’à cela ne tienne, j’ai attendu une nouvelle date pour me plonger dedans.

Avant de vous raconter mon ressenti sur ce roman, je voudrais juste mettre un warning car je n’étais pas prête à lire ce genre d’histoire et j’aurais aimé qu’on me prévienne. Donc attention : récit hautement addictif et chaud comme la braise ! Voilà c’est dit, ça c’est fait, vous voilà averti !

J’avais déjà eu l’occasion de lire Blind Date de l’auteur avec une histoire originale et sensuelle que j’avais bien aimée avec une jolie plume et bien écrit mais là on est vraiment un cran au-dessus. Alejandro est le nouveau chef de Dana et ils se détestent, tout du moins au téléphone car ils n’ont jamais eu l’occasion de se voir.

#Dana #Alejandro

Alejandro offre à Dana et ses 2 collègues de boulot de venir passer 15 jours en Espagne tout frais payés afin de retravailler le concept de leur émission de radio.

Dana n’est pas très chaude à l’idée de faire une nouvelle émission mais elle a très envie de profiter du soleil, de la plage et c’est aussi l’occasion pour elle de ne plus penser à son ex, ce voyage tombe donc à point nommé.

La rencontre officielle se fait de manière très mystérieuse et intense et là je vous garantis que vous allez être accro. Dès l’histoire entamée, je ne l’ai pas lâchée jusqu’à la fin, j’ai été prise dans ce tourbillon de sensualité, de chaleur, de tension, d’intensité ! BREF WHAOU comme diraient les espagnols Muy Caliente !!! On est à la limite de l’érotisme tant c’est chaud tendu et ça faisait longtemps que je n’avais pas autant été happée par un roman.

Alejandro ne vit que pour les règles et disons-le la journée c’est un sacré connard mais un connard très attirant tout de même. Il va être odieux avec Dana mais cela ne va pas durer bien longtemps car il va tomber sous son charme et vouloir la posséder coûte que coûte. Dana n’a jamais ressenti une telle attirance pour un homme et il a fallu que ce soit son nouveau patron aussi insupportable qu’envoûtant. Leur attirance est palpable et ils vont mener un jeu dangereux à force de se chercher, de se chauffer à blanc. Leurs interactions et alchimie font des étincelles et même s’ils ne doivent pas céder à la tentation, ils s’attirent désespérément comme des aimants, et croyez-moi la chaleur monte d’un cran à chaque chapitre. Je ne vous en dirais pas plus pour que vos puissiez savourer chaque chapitre à leur juste valeur 😉

J’ai encore une fois adoré la plume addictive et même poétique parfois. Cette alternance de point de vue me plaît car j’aime beaucoup connaître le ressenti du héros car ça apporte plus de richesses et de caractère à l’histoire. Ce récit est vraiment une ode à la sensualité sans basculer dans le hard et c’est vraiment ce qui m’a plu. Les scènes sont détaillées au millimètre près et font que l’on vit l’instant intensément car c’est très bien décrit et mené, j’ai eu parfois l’impression d’être une droguée tellement j’étais dedans l’histoire.

J’ai également apprécié qu’on ne bascule pas non plus dans une romance facile où nos héros se sautent très vite dessus. Je pense d’ailleurs que l’auteur a pris beaucoup de plaisir à les faire ramer et à clairement les tourmenter tant elle leur a mis des bâtons dans les roues.

C’est presque un sans faute pour moi. S’il n’y avait pas eu l’ex encombrante d’Alejandro, ça aurait pu être un coup de cœur. Malheureusement ce personnage m’a vraiment agacée tout du long et je n’ai parfois pas compris pourquoi Alejandro retournait toujours vers elle. Je l’aurais bien secoué comme un prunier notre héros dans ces moments-là, tellement il m’a énervée.

J’ai donc passé un excellent moment de lecture et si, en ces temps moroses, vous avez besoin d’un peu de chaleur, je peux vous garantir que ce roman tiendra toutes ses promesses.

“Pour profiter du silence de la soirée, je décide de me poser sur la terrasse afin de décompresser de cette journée éreintante et d’apprécier ma solitude. J’ouvre la porte de la baie vitrée, puis me faufile à l’extérieur, mon verre à la main.

C’est alors que je la vois. Adossée à la rambarde.

J’ai déjà remarqué sa beauté sur la photo dans le dossier du personnel, mais en vrai, c’est une véritable bombe.

Je marque un temps d’arrêt pour la contempler. Ses yeux sont fermés et sa tête est légèrement renversée en arrière, donnant l’impression qu’elle prend un certain plaisir à respirer l’air frais de la nuit. Pour l’instant, elle ne me remarque pas. 

Ses cheveux bruns accrochent la lumière du soleil couchant lorsque, d’une main, les yeux toujours clos, elle défait son chignon mal noué. Dans un sursaut de magie, ses mèches bouclées déferlent en cascade sur ses épaules et son dos, puis dansent avec le vent, qui les effleure. Ce geste sensuel, presque anodin, provoque en moi une espèce d’émerveillement, comme si j’avais été touché par la soudaine apparition d’une sirène. Son profil est délicat. Sa silhouette affiche des formes et des courbes très… tentantes, m’obligeant à avaler une grande gorgée d’alcool pour calmer mes ardeurs naissantes. Elle se redresse, puis se penche pour retirer ses « chaussons tandis que je bois une nouvelle gorgée de cognac sans la quitter des yeux. Elle ne remarque toujours pas ma présence, ou alors elle fait semblant de ne pas me voir. Une robe de chambre en soie l’enveloppe, me laissant le loisir de deviner ses charmantes courbes.

Soudain, elle rejette un peu sa tête en arrière comme pour mieux sentir la fraîcheur de la nuit, dénouant en même temps la ceinture qui attache sa robe de chambre. Je déglutis. Le tissu glisse un peu sur ses épaules, doucement, laissant apparaître un morceau de sa nuisette et les pointes de ses seins, qui semblent durcir au contact de l’air frais.

Jamais regarder une femme se dévêtir ne m’a procuré une telle satisfaction. Celle d’avoir une envie immédiate de l’allonger sur mon lit et de lui faire atteindre le septième ciel, d’abord en douceur, puis sauvagement. 

Elle poursuit son jeu de séduction inconscient, respire profondément, puis se décide brusquement à mettre ses bras le long de son corps, de chaque côté. Le tissu fluide de sa robe de chambre en soie en profite pour s’échouer à ses pieds, dévoilant sa nuisette en entier. Une nuisette qui s’arrête à ses genoux. J’avale une dernière gorgée pendant que mon envie d’elle grandit. Pendant que mon instinct souhaite lui retirer tout ce qui peut encore nous gêner pour faire ce dont je rêve à cet instant précis. La baiser jusqu’à ce que mort s’ensuive… 

Lorsque je repose mon verre sur la table, elle ouvre enfin ses paupières, redresse sa tête et me regarde, comme si elle se rendait compte maintenant qu’elle est observée. Ou peut-être a-t-elle simplement entendu le petit bruit sec du verre que j’ai posé sur la table ? Ou faisait-elle semblant, car je suis tout de même à moins de deux mètres d’elle ? Cependant, elle ne bouge pas d’un pouce et ne prend pas la peine de remettre sa robe de chambre. Au lieu de cela, elle continue de m’observer sans ciller. Ce que je prends pour un signe d’ouverture. Mon souffle se bloque dans ma gorge et mon sexe – déjà bien excité – palpite. 

Elle reste « immobile à m’observer, comme fascinée. Incapable de tenir une minute de plus sans l’approcher, je me lève, sans un mot, pour la rejoindre.

Je m’arrête à ce que je juge être une distance de sécurité entre nos deux corps déjà en ébullition, mais elle prend l’initiative de se rapprocher de moi avec audace, comme hypnotisée. Lorsqu’elle se trouve à quelques centimètres, ses yeux se ferment comme si elle attendait quelque chose de ma part. Je tente de garder mon calme, alors que mes sens se mettent en alerte, alors que mon membre durcit, que mon cœur s’emballe comme si je commençais à courir pour mon jogging matinal. Je tente de conserver mon calme malgré ses seins qui pointent à travers le fin tissu, malgré cette nuisette qui lui colle à la peau et moule une partie de son corps.

En réalité, elle est presque nue devant moi, et tout ça augmente encore mon désir pour elle.”

Vues : 114

A propos de Sophie SoSweety

Hello, je suis Sophie, alias SoSweetySoCrazy, mais j'ai dû raccourcir le pseudo parce qu'on m'a soufflé que ça faisait un peu trop long ;-) Finalement on s'est arrêté à SoSweety, mais ne vous trompez pas, je garde quand même le "crazy" en permanence. Je suis avant tout folle de lecture, plus spécifiquement de romances, car il faut absolument que les histoires finissent bien, je suis une pro "happy end" et je le revendique haut et fort. Mes romans favoris sont en général des New Adult, et pour la plupart des romances avec des héros en uniforme (sportifs, pompiers, flics, militaires je les aime tous). J'ai besoin de rêver et de m'évader et c'est ce que la lecture m'apporte au quotidien quand je n'ai pas l'occasion de profiter de ma deuxième passion : les voyages.

Découvrir également

Pour Noël, je te veux toi! de Lil Evans

Petite présentation concernant le livre chroniqué : Titre : Pour Noël, je te veux toi ! Auteur : Lil …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :