Home / Avis / J. Leigh Bailey / Guyliner

J. Leigh Bailey / Guyliner

Quelques infos sur le livre :

Guyliner

  • Auteur : J. Leigh Bailey
  • Serie : 
  • Genres : Homoromance
  • Editeur : Mxm Bookmark
  • Collection : New Adult
  • Publication: 10/ 05/ 2017
  • Edition: Numérique
  • Pages : 250
  • Prix : 5,99€
  • Rating:  

 

Résumé :

À dix-sept ans, Connor travaille dur pour conserver l’image de garçon parfait qu’il s’est créée. Il a de bonnes notes, des activités extra-scolaires, des réussites sportives, la parfaite petite amie, et un travail à mi-temps dans le magasin de son père. Tous ces détails lui assurent les bourses universitaires qui lui permettront enfin de quitter le trou paumé dans lequel il vit. Son attirance pour Graham, un prodige du football qui porte de l’eye-liner, est donc plus que malvenue lorsqu’elle lui fait remettre en question ses choix, ses rêves, et sa sexualité. Mais plus il lutte contre ses sentiments pour Graham, plus Connor se rend compte qu’ils sont incontrôlables.
Lorsque la pression familiale, la malchance et les rumeurs menacent de faire voler en éclats les plans de Connor, il se retrouve face à une terrible question : ce futur pour lequel il travaille si dur est-il celui qu’il désire ?

 

Avis de Korri :

Merci aux éditions Mxm Bookmark pour le service presse.

Graham est un jeune homme qui vient d’emménager sur Green Valley.
Graham a un look (maquillage et pantalon moulant) très remarqué pour une petite ville. Il ne cache pas qu’il est gay. Graham et sa famille se sont installés ici car à Saint Louis une malheureuse histoire est arrivée. Cette histoire va faire prendre conscience à Graham que se cacher ou pas ne vaut pas la chandelle.
Conner va rencontrer Graham lors d’un affrontement entre les deux durs de la ville qui embêtent Graham .
Conner a une petite amie, il est un parfait citoyen, étudiant et sportif de la ville.
Conner est un jeune homme, il a une soeur et deux frères, c’est le premier de la famille, il est en conflit avec son père, il entend de son paternel que des réflexions « ne fait pas comme moi, avoir un enfant avant d’aller à l’université ».
Conner et Graham sont deux antipodes leur seul point en commun c’est le sport, Conner c’est le sport national « le Baseball » et Graham le soccer.
grâce aux qualités sportives des deux jeunes hommes et un malentendu, ils vont devoir travailler ensemble sur un projet qui va construire une belle amitié.
Pour des raisons de boulot, les parents de Graham vont à Chicago, Graham va inviter Conner pour le weekend. Lors de ce voyage Graham et Conner vont aller voir un match de base ball.
Pour la première virée de Conner dans une grande ville, Graham décide d’emmener Conner dans une boite gay de la ville. Conner va se rendre compte et va ouvrir les yeux sur lui même.
mais hélas dès son retour chez lui tout revient comment avant. Il ne veux plus de contact avec Graham et il est très distant avec sa petite amie.
Graham ne comprend pas l’attitude de Connor et surtout qu’il commençait à avoir des sentiments pour lui.
Conner va continuer sa routine pour quitter la ville après le lycée pour vivre sa vie à l’université et il va tout faire pour gagner le match de sa vie qui va lui permettre d’avoir une bourse. Mais hélas la vie en a décidé autrement , plusieurs embûches vont le faire réaliser qu’il peut faire autrement pour réaliser ses rêves.
Une histoire simple sans grande surprise. Graham et Conner sont attachants.
J’ai été étonné de l’histoire cachée de Graham.
La lecture est agréable, j ai apprécié la plume fluide de l’auteur. C’est une romance entre ados, mais sans oublier la dure réalité d’etre gay dans un monde qui contient encore trop d’homophobie.

Extrait :

— Tu ne vas pas vraiment mettre ça, si ?
Sa mère détailla sa tenue d’un œil peu amène quand il arriva dans la cuisine. Graham baissa les yeux vers son tee-shirt à manches longues. Il était beige avec écrit en noir : « I can’t even think straight » avec des bandes de couleurs – l’arc-en-ciel complet – qui couvraient toute une manche de l’épaule au poignet. Comparé à certains des trucs qu’il avait dans son placard, c’était plutôt sage. Il aurait pu sortir son tee-shirt teint par nouage avec le gros smiley jaune qui proclamait GAI/Y.
— Si.
Il prit un bagel dans la huche sur le plan de travail.
— C’est cool d’aller dans un lycée où il n’y a pas d’uniforme.
Sa mère reposa sa tasse de café sur la table, à côté du journal.
— Tu es sûr que c’est une bonne idée ?
— Qu’est-ce que tu veux dire par là ?
En vérité, il n’avait pas besoin de poser la question.
— C’est une petite ville. Je ne suis pas sûre que tu devrais faire étalage de…
Elle n’acheva pas sa phrase.
— De quoi ? Mon homosexualité ? Je suis qui je suis, maman. Soit les gens l’acceptent, soit tant pis.
Il mordit dans son bagel et regretta d’avoir essayé d’avaler. Le pain épais se coinça dans sa gorge soudain serrée. Il alla jusqu’au frigo et en sortit une cannette de soda. Il la décapsula et fit descendre la bouchée.
— Je pensais que tu n’avais pas de problème avec le fait que je sois gay. Tu m’as dit que ça ne te dérangeait pas.
Elle soupira.
— Mon cœur, je n’ai pas de problème avec ça. Je t’aime comme tu es. Mais tout le monde ne voit pas les choses comme ça.
— Sans blague.
Il en avait un rappel chaque fois qu’il voyait ses cicatrices dans un miroir.
— Je ne veux pas qu’on te fasse du mal.

About Korri

Je suis une passionnée d’équitation. J'ai aussi un coup de cœur pour le Japon, j'aime beaucoup leur tradition et surtout l’univers des mangas (du Shojo au yaoi).

Check Also

Suzanne Barclay / L’amant écossais

Quelques infos sur le livre : L’amant écossais Auteur : Suzanne Barclay Serie :  Genres : Romance, Historique Editeur …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :