Nothing Hill with Love… Actually de Ali McNamara

Quelques informations concernant le livre chroniqué :

Titre : Nothing Hill with Love… Actually

Auteur : Ali McNamara

Série : Série Actually Tome 1

Genres : Chick-Lit – Romance

Éditeur : Éditions Hauteville

Collection : 

Publication: Le 8 Janvier 2020

Édition: Broché

Pages : 524 pages

Prix : 7,90€

Rating : 

Résumé du livre :

Devenir héroïne de comédie romantique… Vous en rêviez ? Elle l’a fait.

Scarlett rêve de faire de sa vie une de ces comédies romantiques dont elle raffole.

Déçue par sa vie monotone, elle se demande si elle devrait vraiment épouser son fiancé.

C’est alors qu’on lui propose un gardiennage en plein cœur de Nothing Hill. Une retraite aux frais de la princesse dans le décor d’un de ses films préférés ? Voilà une offre qui ne se refuse pas. Tournant le dos à ses amis et à son futur ex, Scarlett se rend à Londres, bien décidée à devenir l’héroïne de son propre film. Sean, son voisin aussi séduisant qu’exaspérant, va venir pimenter son intrigue…

Qui a dit que ces choses-là n’arrivaient qu’au cinéma. ?

Votre avis :

Coup de cœur ! J’adore, j’adore !

Que ce soit la petite fille en moi, qui rêve à son prince charmant, ou la femme que je suis aujourd’hui, toujours aussi rêveuse, j’ai plus qu’apprécié ma lecture où tout était réuni pour que je passe un excellent moment avec ce roman.

Mais avant toute chose, je tiens à remercier les Éditions Hauteville ainsi que Stéphanie et son équipe de Ladies de m’avoir confié la lecture de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

La fan des comédies romantiques, l’amoureuse de Londres et de ses quartiers célèbres, la fan de ces acteurs cités dans le roman, la rêveuse du happy end… ont été comblées par Nothing Hill With Love… Actually.

Ainsi comme Scarlett, l’héroïne du livre, je suis devenue actrice de comédie romantique en même temps qu’elle, vivant ses aventures comme si j’étais à ses côtés tout durant que je tournais les pages.

Passionnée par le cinéma depuis ses plus jeunes années, Scarlett O’Brien, la vingtaine passée, voit dans son quotidien un peu monotone, dans ce qu’elle vit, des instants-ciné – comme elle les appelle -, tirés des mélodrames romantiques qu’elle affectionne tant.

Mais malheureusement cette dévotion n’est pas vue d’un très bon œil par son entourage, qui pense que Scarlett perd trop son temps à rêvasser et en oublie le plus important.

Car oui, la jeune femme doit bientôt se marier et faire face à des responsabilités, qui dans les comédies romantiques sont dépeintes de façon un peu trop guimauve.

Or mais Scarlett n’en démord pas et est bien décidée à devenir l’héroïne principale de sa propre comédie romantique, quitte à laisser derrière elle sa famille, son fiancé et un temps soit peu, sa réalité devenue étouffante.

Débarquant avec sa valise en plein Nothing Hill, Scarlett se retrouve devant la fameuse librairie du film, flâne jusqu’à la maison à la porte bleue où vit le personnage incarné par Hugh Grant, se fait percuter par un passant, se retrouvant aspergée de jus d’orange… tout comme dans le film, mais surtout va y faire le rencontre de personnes attachantes et quelque peu fantasques, qui vont venir bouleverser toutes ses convictions et la mener dans une quête qu’elle croyait perdue d’avance et également renforcer sa passion pour le cinéma.

Et que dire de son charmant voisin, Sean… Bond, qui se dit être dangereusement vôtre, aussi séduisant qu’énervant et qui va apporter la touche de suspense et d’action au scénario de la comédie de Scarlett.

Aux côtés de Scarlett O’Brien, préparez-vous à vous retrouver à incarner toutes les scènes tant connues de ces films qui mettent du baume au cœur et à l’âme. Soyez quelques instants, Julia Roberts faisant les magasins sur Rodéo Drive, ou encore Meg Ryan au sommet de l’Empire State Building. Regardez les deux prétendants de Scarlett se battre comme tels des chiffonniers à l’instar de Hugh Grant et Colin Firth dans une fontaine et profitez-en un maximum.

Quand j’ai refermé mon livre, j’étais tout sourire, émue et encore plus amoureuse de toutes ces comédies romantiques que j’affectionne tout autant que Scarlett et que j’ai envie de regarder une énième fois pour le plaisir. Dans ma tête, Ronan Keating chantait les paroles de When You Say Nothing At All, je me voyais sur ce banc en compagnie de mon Hugh Grant… et au moment où j’écris cette chronique, tout est encore aussi intact avec des émotions à fleur de peau.

Et moi aussi, je suis une fille qui ne demande qu’à être aimée…

Bref, c’est drôle, attachant, tendre, romantique avec la touche de mélo qu’il faut. Ce livre est idéal si vous êtes en quête d’un besoin de décompresser et d’oublier un peu la réalité.

Grâce à Scarlett, je suis devenu héroïne de comédie romantique et je l’en remercie, au même titre que l’auteure.

Et surtout, n’oubliez jamais de rêver, de croire à votre happy end et de faire du pop-corn !

Extrait :

« Je priai pour qu’il ne me demande pas davantage de précisions : aucun nombre à deux chiffres n’aurait pu lui sembler raisonnable. D’ailleurs, au même titre que Coup de foudre à Nothing Hill, il était fort probable que Pretty Woman approche bientôt la centaine de visionnages…

-Et ton film préféré, alors ? Me demanda Sean à mon grand soulagement. Ton mélo préféré, j’entends. Tu ne me l’as jamais dit.

-Alors ça, c’est une excellente question…, répondis-je avant de considérer attentivement la question. J’en apprécie quand même un sacré paquet… Bon, j’adore Coup de foudre à Nothing Hill, de fait, sinon je n’aurais pas atterri ici, mais… Non, je ne suis pas certaine d’avoir un film préféré. En revanche, il y a une scène en particulier que je pourrais regarder un milliard de fois. C’est assez étrange, d’ailleurs, parce que ce n’est pas forcément la plus plébiscitée…

-Oh, laquelle ? Me demanda Sean qui, pour la première fois, semblait véritablement intéressé par ce que j’avais à lui dire concernant un film.

J’hésitai.

-C’est une scène de Love Actually… C’est un peu difficile à expliquer : en gros, la séquence montre un type qui déclare sa flamme à une femme sans prononcer le moindre mot.

Sean m’adressa un regard plus qu’étonné.

-Et comment est-ce qu’il arrive à faire ça, au juste ?

-Avec des panneaux. »

Vues : 133

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

Sonia Birdy / Touchdown – Campus Star tome 1

Quelques infos sur le livre : Touchdown Campus Star Auteur : Sonia BirdySerie : Tome 1 …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :