Home / Avis / Penelope Ward / Step Brother

Penelope Ward / Step Brother

Quelques infos sur le livre :

Step Brother

  • Auteur : Penelope Ward
  • Serie : 
  • Genres : Romance, New Adult
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 04/ 05/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 360
  • Prix : 17€
  • Rating:  

 

Résumé :

Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire la connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle a vite déchanté. Elec est tout simplement odieux avec elle.

Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures.
Lentement, leur relation évolue, il s’ouvre petit à petit jusqu’à une nuit inoubliable. Le lendemain, Elec est parti, il disparaît de sa vie aussi vite qu’il y était apparu.

Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l’adolescent qui s’amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va lui faire tourner la tête.

Sauront-ils à nouveau se faire confiance ?

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Stéphanie et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

Aussitôt réceptionné et déjà dévoré. J’ai commencé ce livre et même pas 24h plus tard il est déjà terminé, tout ça parce que je l’ai emmené avec moi en allant au lit, et que je n’ai pas réussi à me coucher avant de connaître le fin mot de l’histoire. Résultat j’ai des petits yeux mais c’est pour la bonne cause.

Pour commencer je dois dire que j’ai eu beaucoup de mal avec les prénoms des personnages, surtout le masculin, ça m’a fait penser à un fournisseur d’électricité à chaque fois 😛 Heureusement qu’il était intéressant pour autre chose que son prénom.

Le livre est constitué de deux parties, la première nous narrant la rencontre entre Elec et Greta. Ils sont tous deux âgés de 17 ans, Elec rejoint son père Randy à Boston, il y passera un certain temps en compagnie de sa nouvelle famille. Les débuts sont quelque peu chaotiques, Elec n’a pas envie d’être ici, il en veut à Randy et n’hésite pas à s’en prendre verbalement à Greta avant de se lier d’amitié avec la jeune femme. Avant de sortir complètement de sa vie après une nuit de passion extrême. La seconde partie se passe sept ans plus tard, un drame les réunit, Elec et Greta ont chacun à refait leurs vies sans toutefois réussir à oublier l’autre.

C’est cette seconde partie que j’ai préféré. Pendant ma lecture de la première partie, j’étais assez déstabilisée car je ne m’attendais pas à ce que les personnages n’aient que 17 ans, je pensais découvrir des protagonistes un peu plus âgés dans la vingtaine mais sûrement pas des lycéens de l’âge de mes enfants. Je les ai donc trouvé plus mûres après ces quelques années et j’ai facilement pu me mettre à leurs places, ressentir les émotions que l’auteur a voulu faire passer. Avant je trouvais Elec assez puéril dans ses réactions, ce n’est vraiment qu’en lisant la seconde section de l’histoire qu’il a réussit à m’ébranler.

Découvrir l’ histoire d’Elec m’a permit de modifier mon opinion et mes sentiments vis-à-vis de lui, j’ai été moins vindicative envers le comportement de Randy, son père. J’ai appris à comprendre les blessures profondes de cette famille. J’ai été très émue par l’épilogue, il était bouleversant d’amour. Bizarrement j’ai été moins attaché au personnage de Greta, non pas que je la trouvais sans saveur, mais dans ce roman elle m’a paru plus en retrait qu’Elec par une certaine façon, puisque pour moi le roman était centré sur le demi-frère. Je regrette juste que le titre français ait supprimé le fameux « Dearest » qui prend tout son sens dans le texte une fois le roman entre nos mains.

J’ai passé un excellent moment même si ce n’est pas un coup de coeur, parce qu’au final je l’ai trouvé beaucoup trop court, j’aurais voulu en avoir encore plus. Ce livre est vraiment addictif, les pages se tournent sans qu’on ne s’en rende compte et lorsque la fin est là, on a juste encore envie de pleurer parce que c’est déjà fini.

Extrait :

Je n’ai jamais rencontré mon demi-frère, je n’ai vu qu’une photo de lui, prise peu de temps avant le mariage de nos parents. Il a les yeux clairs et les traits fins de son père, ses cheveux bruns et sa peau mate lui viennent de sa mère. Randy m’a expliqué que, depuis que la photo a été prise, son fils était entré dans l’âge rebelle – il s’est fait tatouer et il a eu des ennuis car il buvait de l’alcool et qu’il fumait des joints. Randy en voulait à Pilar d’être trop concentrée sur sa carrière d’artiste pour se soucier de son fils. Apparemment, Randy a encouragé son ex-femme à accepter un poste dans une galerie d’art londonienne afin qu’Elec, qui a désormais dix-sept ans, puisse venir vivre chez nous. Il s’en veut de ne voir son fils que deux fois par an et de ne pas être là au quotidien pour l’élever, et il veut profiter de cette année pour se rattraper.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

K. Bromberg / Driven, tome 8 : Down Shift

Quelques infos sur le livre : Down Shift Auteur : K. Bromberg Serie : Driven Genres : Romance, Contemporain …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :