Une promesse sous la neige – Fiona Harper

Quelques informations concernant le livre chroniqué :

Titre : Une promesse sous la neige

Auteur : Fiona Harper

Série : 

Genres : Romance contemporaine

Éditeur : Éditions Harlequin

Collection : Réédition de Noël

Publication: Le 1er Novembre 2019

Édition: Broché

Pages : 442 pages

Prix : 8,90€

Rating : 

Résumé du livre :

Du soleil et des plages paradisiaques… C’est tout ce que souhaite Gemma pour les vacances de Noël. Seule ombre au tableau : Juliet, son aînée.

Très attachée à la tradition, celle-ci prépare le Noël familial parfait depuis des semaines. Pas étonnant qu’elle soit furieuse d’apprendre l’absence de sa sœur cadette.

Alors, dans un moment d’inconscience, Gemma lui fait une surprenante proposition : un échange de vacances.

Résultat : sa chère et tendre Juliet partira se dorer la pilule sous les palmiers, tandis que Gemma fera pénitence en passant les fêtes de fin d’année en Angleterre avec ses quatre neveux et nièces…

Votre avis :

Avant de vous parler de ma lecture et que vous découvriez mon avis, je tiens à remercier les Editions Harlequin de m’avoir confié la lecture de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

Noël est là et avec lui, je n’avais qu’une envie : lire des romances de Noël et palpiter devant l’amour entre les personnages, les moments en famille, le repas alléchant aux mille et un plats et le partage avec les gens qu’on aime.

Et le roman de Fiona Harper m’a promis beaucoup de choses sous la neige mais j’y reviendrai un peu plus en détail dans ma conclusion finale.

Mais est-ce que la promesse du titre a-t-elle réellement tenue ?

Gemma est assistante-réalisatrice et n’attend qu’une seule chose : d’être afin en vacances et pouvoir profiter du séjour qu’elle s’est offerte aux Caraïbes.

Au programme : soleil, palmiers, plage de sable blanc et farniente. Et surtout, oublier tous les caprices de ces pseudos stars qu’elle côtoie au quotidien sur les plateaux de tournage et qu’elle tâche de satisfaire de mieux qu’elle peut.

Or mais voilà qu’elle est attendue au repas familial de Noël, organisé au millimètre par sa sœur aînée Juliet, et qui ne supporte pas qu’on vienne perturber son plan de table parfait préparé depuis la rentrée.

Gemma n’est pas très fan des repas de famille interminables et avec sa sœur, cela n’a jamais été vraiment l’entente familiale et même l’ambiance festive et les cadeaux de Noël ne pourront pas y arranger grand-chose. Des animosités qui datent de leur enfance les empêchent d’être vraiment proches.

Les deux sœurs se retrouvent à quelques jours de Noël, après être restées un peu de temps sans se voir.

Tellement débordée tant il lui reste de choses à planifier avant son repas de Noël, où elle a invitée presque tout le village où elle vit, Juliet ne sait plus où donner de la tête sans oublier son rôle de maman de quatre enfants, et fraîchement divorcée, et Gemma ne lui est pas d’une grande aide, hormis pour gâter et soudoyer ses neveux et nièces.

Mais voyant dans quel état de détresse et de fatigue, se trouve son aînée, Gemma, sur un coup de tête décide de céder ses vacances au soleil à Juliet, qui donc profitera du soleil caribéen, tous frais payés. Et la cadette aura ainsi la charge de la maison de Juliet, de gérer les enfants et de finaliser le repas de Noël. Bonjour les dégâts !

Mais rassure-toi, Gemma, les précieux carnets de Juliet te seront pour t’aiguiller… ou pas.

Comment les deux sœurs séparées par des milliers de kilomètres vont vivre leurs Noëls respectifs et qui vont leur réserver bien des surprises ?

La promesse sous la neige a été tenue tant j’ai vraiment apprécié ce que j’ai lu, même si j’ai mis plus de quinze jours à le lire. Merci le travail en période de fêtes avec des horaires plus que surchargées.

Dès les premières pages, je me suis retrouvée plongée dans l’ambiance de Noël, le repas gargantuesque, les cadeaux, le sapin décoré et bien rapidement, j’ai fait des corrélations avec l’univers du film The Holiday où ces deux inconnues échangent leurs maisons et leurs quotidiens le temps des vacances de Noël.

Gemma et Juliet ont échangé leurs vies pour les quelques jours de Noël. Elles ont vécues de façon tellement différente durant ces fêtes, qu’elles ne seront pas prêtes d’oublier de sitôt.

Il y a eu aussi de la romance, des moments de partage sans oublier les non-dits et les mensonges, les mea-culpa et la dinde quelque peu arrangée à la sauce au pain de mie de Gemma, qui d’ailleurs a été très appréciée par le charmant voisin de Juliet.

Un vrai joli moment de lecture, qui m’a fait sourire à plusieurs reprises et une promesse sous la neige que je relirai avec plaisir.

Extrait :

« -Maman ?

-Oui ?

Violet prit une profonde inspiration, puis déclara :

-Je crois que tu es fatiguée. C’est pour ça que tu es tout le temps en colère. Moi, quand je suis de mauvaise humeur, tu me dis toujours de prendre un moment pour me détendre et faire quelque chose que j’aime, comme écouter mes disques préférés ou lire un livre. Je sais que je râle quand tu me dis ça, mais… ça marche.

Juliet hocha la tête et adressa un sourire larmoyant à sa fille. Elle savait bien que cela marchait.

-Qu’essaies-tu de me dire, ma chérie ?

Violet afficha une expression inhabituellement déterminée.

-J’essaie de te dire que tu devrais accepter cet échange.

Cet échange ? Accepter l’idée ridicule de Gemma ?

-Je crois, poursuivit Violet, que tu devrais prendre les vacances de tatie Gemma.

Juliet secoua doucement la tête.

-Je ne peux pas vous laisser tous pour Noël, protesta-t-elle. Quel genre de mère ferait ça ?

Violet s’éclaircit la voix :

-Le genre de mère stressée et malheureuse qui n’a jamais une seconde pour s’asseoir et regarder un film avec ses enfants, parce qu’elle est trop occupée à coudre des ailes d’ange sur une taie d’oreiller ou à faire des caramels pour engraisser les profs.

Ces mots firent à Juliet l’effet d’une gifle.

Mais ce n’était pas une méchante gifle. C’était une gifle qui réveillait. Elle se vit soudain à travers les yeux de ses enfants, et ce qu’elle voyait ne lui plaisait guère. Pendant tout ce temps, alors qu’elle croyait éviter les erreurs qu’avait faites sa propre mère, elle en commettait d’autres, affreuses et bien à elle.

Tout cela, elle le faisait pour les enfants. Mais cela en valait-il la peine si, en retour, elle se transformait en mégère acariâtre n’ayant plus aucun temps à leur consacrer ? Juliet prit la main de sa fille.

-Je sais que si je partais pour Noël tu le comprendrais, toi, parce que tu es assez grande. Mais Polly… et les garçons… »

Hits: 93

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

Kazune Kawahara / So charming !, tome 8

Quelques infos sur le livre : So charming ! Auteur : Kazune KawaharaSerie : So charming !Genres : Mangas …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :