Accueil / LECTURES / CHRONIQUES / Alfreda Enwy / Infinite Love, tome 1 : Nos infinis chaos

Alfreda Enwy / Infinite Love, tome 1 : Nos infinis chaos

Quelques infos sur le livre :

Nos infinis chaos

  • Auteur : Alfreda Enwy
  • Série : Infinite Love
  • Genre : Romance 
  • Editeur : Milady
  • Collection : New Adult
  • Publication : 24/10/2018
  • Edition : Poche
  • Pages : 506
  • Prix : 6,90€
  • Rating : 
6 étoiles

« Il sourit, son regard se posa sur mes lèvres. Il les dévorait des yeux.
Oh, non… seigneur, non ! Pas ça. Les baisers, jamais. Surtout pas après un tel rêve, surtout pas après avoir revu ça ce soir…
― Ne m’embrasse pas, murmurai-je. Ne cherche pas à m’embrasser, Nate. Jamais. »

Dylan a vécu un grave traumatisme dans son adolescence, depuis lors, elle fait ce qu’elle peut pour se reconstruire. En débarquant à San Francisco, elle compte bien reprendre sa vie en main : poursuivre son entraînement au sport de combat, obtenir une licence de management, et, surtout, garder ses distances avec la gent masculine – ses lèvres n’embrasseront plus jamais celles de personne. Plus jamais. À moins que la rencontre de Nate, séduisant boxeur au passé sombre, et de son fils de quatre ans, aussi charmant que son père, vienne perturber cette dernière règle.
Alors que leurs chemins ne cessent de se croiser, Dylan sent son cœur et son corps s’éveiller, et ses troubles passés la hanter de nouveau…

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Stéphanie et Milady pour m’avoir offert l’opportunité de découvrir ce roman en avant-première en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

J’entends parler de cette histoire depuis sa sortie sur wattpad, mais moi et les plateformes de lecture ça fait deux, à sa publication dans la collection Emma, c’est le prix qui m’a un peu freiné, mais il faut dire que je n’ai simplement pas eu l’occasion de le découvrir malgré mon envie de lire l’auteur Alfreda Enwy, alors à l’occasion de sa venue à la RARE début du mois d’avril à Paris, je m’étais promis de lire au moins un de ses romans.

Mon choix s’est porté sur le premier opus de la série “Infinite Love” parce que Stéphanie me les as envoyé, mais aussi et surtout parce que les copines ne tarissaient pas d’éloges sur cette série, alors je me suis lancée, mais je vous avoue que je ne savais absolument pas dans quoi !

Rien n’est plus simple qu’une fleur pourtant rien n’est plus significatif et sensuel que cela.


NOS INFINIS CHAOS – ALFREDA ENWY

J’ai lu ce premier opus il y a déjà quelques jours et je n’en reviens pas de la vitesse à laquelle je l’ai dévoré, surtout vu le temps que je peux consacrer la lecture en ce moment, étant légèrement accaparée.

Au début de ma lecture, je pensais découvrir un livre assez léger, même si le titre prouve bien le contraire. Le passé de Dylan apparaît au détour des pages en flash-backs et le lecteur n’est pas épargné, car celui-ci est sombre, triste, tragique pour une jeune femme de cet âge. J’ai eu énormément de peine pour la demoiselle, surtout lors d’un moment très précis que je ne souhaite à personne.

Après je n’irais pas jusqu’à dire que c’est le chaos dans la vie de Dylan comme l’auteur ne cesse de le répéter au fur et à mesure de son roman, puisque celle-ci ne semble pas inorganisé, désordonné, confus, parfois incohérente. Elle a vécu une expérience traumatisante, mais elle a la vie devant elle pour se relever.

#DylanSeeken #NateMine

Dylan vient d’emménager à San Francisco afin de démarrer une nouvelle vie et d’oublier son passé. Elle mène la plus grande bataille contre elle-même lorsqu’elle fait la connaissance de ses voisins Nate et Kyle Mine.

Comment ne pas être séduite par ce père célibataire et ce charmant gamin à qui elle pourrait tout donner ? L’alchimie entre Dylan et Nate est flagrante, c’est grisant ! Mais il n’y a pas que ça, car on peut dire qu’il y a également un coup de foudre entre Dylan et Kyle.

J’ai vraiment été séduite par Nate et Kyle, les Mine sont plus que craquants et il est difficile de résister à ce charmant duo père-fils. Ils sont attachants et représentent tout l’un pour l’autre. Nate a fait tout ce qu’il fallait pour le bien-être de son fils, j’ai trouvé ça très admirable, il a une sacré force de caractère.

Et vous savez que moi et les histoires de père de famille, c’est tout ce que j’affectionne le plus dans les lectures, mais ce que j’ai vraiment apprécié par dessus tout c’est cette mécanique familiale qui s’est mise en place entre les trois protagonistes.

La plus simple des choses devient belle. Comme une fleur, comme un bouquet sauvage ou le sourire de la fleuriste.

Nos infinis chaos – Alfreda Enwy

Je n’ai pas encore lu le second opus de la série mais ça ne saurait tarder, car j’ai vraiment passé un très bon moment avec les personnages d’Alfreda Enwy. J’ai apprécié sa plume audacieuse, énergique et pleine d’assurance.

J’ai adoré le bonus en fin du livre de poche avec un Kyle devenu adulte, j’espère qu’un des livres lui sera consacré. Alors croyez-moi quand je vous dis que ce livre est parfait pour vous, si vous aimez les pères célibataires qui élèvent seuls leur(s) enfant(s).

Et maintenant, j’ai une nouvelle auteur à suivre à rajouter à ma liste, puisque le temps de rédiger cet avis, j’ai terminé a lecture de “Ne crois pas que tu m’aimes” et que j’ai été tout aussi séduite par l’histoire d’Autumn et Mao.


Sortant précipitamment de l’immeuble, je bousculai quelqu’un sur mon passage. Mon sac à dos mal fermé glissa de mon épaule et ma petite culotte à têtes de dinosaures tomba sur la tablette numérique d’un petit garçon.
— Oh, je suis désolée, bonhomme.
Le petit garçon releva ses grands yeux expressifs vers moi et me fixa bouche bée. Il avait des yeux verts incroyables, des petites taches de rousseur sur les pommettes et des traits très fins. Il était mignon à croquer. Je souris, même si je me faisais l’impression d’être une de ces vieilles tantes qui ne pouvait s’empêcher de pincer les joues des gamins. Il attrapa ma culotte et me la tendit avec une lueur étrange dans le regard.
Oh, mon Dieu…
— Y a pas de mal, répondit-il avec sa petite voix. Tiens !
J’attrapai mon bien.

— Tes culottes, elles sont beaucoup plus petites que celles de Marnie.
J’ignorais qui était ce gosse, mais je l’aimais, déjà. Quel âge avait-il ? Quatre, cinq ans ?
— Tu es nouvelle ici ?
— Je crois bien, oui. J’habite au-dessus.
Son sourire s’élargit. Je fourrai ma culotte dans mon sac et descendis les marches.
— Je m’appelle Kyle et toi, tu t’appelles comment ?
Kyle ? Voilà un prénom adorable pour un gamin à croquer. J’avais un faible pour les prénoms courts. Il allait en faire tourner des cœurs plus tard ce bonhomme.
— Dylan, répondis-je.
— Mais t’es une fille, dit-il avec une implacable logique. Pourquoi tu as un prénom de garçon ?
— Ah… ça, c’est parce que mes parents sont bêtes.
Je lui souris ce qui empourpra ses joues d’enfants et il gloussa.

Hits: 54

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Découvrir également

Hadès Hangmen 5.5 – I Do, babe – Tillie Cole

Quelques informations concernant le livre chroniqué : Titre : I Do, Babe Auteur : Tillie Cole Série …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :