Accueil / Avis / Angélique Barberat / L’instant précis où les destins s’entremêlent

Angélique Barberat / L’instant précis où les destins s’entremêlent

Quelques infos sur le livre :

L’instant précis où les destins s’entremêlent

  • Auteur : Angélique Barberat
  • Serie : 
  • Genres : Littérature française
  • Editeur : J’ai lu
  • Collection : Roman
  • Publication: 04/ 03/ 2015
  • Edition: Poche
  • Pages : 447
  • Prix : 7,40€
  • Rating:  

 

Résumé :

Une tache rouge sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman, morte sous les coups de son mari. Voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Pour survivre, Kyle se jette à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant. Vingt ans après, devenu leader d’un groupe de rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.

Coryn, elle, a grandi dans une banlieue sans charme. À dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l’épouse, mais, jaloux et violent, l’enferme dans une prison dorée, « Parce que tu m’appartiens… »

Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s’aimer? Pourtant, à l’instant précis où les destins s’entremêlent, chacun d’eux sait que sa vie ne sera plus jamais la même.

 

Avis de Mary :

Wow… c’est ce petit mot qui est sorti de ma bouche lorsque j’ai tourné la toute dernière page! Parce que clairement rien de plus n’était à ajouter… et pourtant il fallait que je partage avec vous cette lecture. Alors j’ai laissé ma journée s’écouler et je me suis dit qu’il était impératif d’écrire quelque chose sur ce petit bijou

Je tiens à remercier Mel Ina qui me permet à la fois de remplir mon challenge lecture 2015  avec le défi 15 « Un livre recommandé par un(e) ami(e) »  et puis parce qu’elle m’a permis de découvrir une histoire qui ne se classe pas… une histoire qui vous embarque de la première à la dernière page, une histoire qui vous fait vibrer, sourire quelques fois, angoisser et souffrir avec ses personnages… Bref une histoire qu’on n’oublie pas…

Dès les premières pages on découvre deux personnages : Kyle et Coryn. Deux personnes qui n’étaient pas censées se rencontrer mais que le destin va pourtant s’évertuer à réunir…

L’histoire débute avec Kyle. Il a 5 ans et n’a d’yeux que pour sa mère qui est la femme la plus belle et la plus tendre de la Terre, selon lui. Cette maman qui le protège et lui murmure qu’elle aimerait « revenir à l’instant précis où les destins s’entremêlent« . Mais ce petit garçon ne comprend pas ce que sa maman tente de partager avec lui, cachée derrière ses lunettes de soleil même les jours où il fait gris.  Alors quand il la retrouve, un matin, allongée sur le lit avec cette tache rouge sombre sur l’oreiller, morte sous les coups de son mari, il part vivre avec sa sœur Jane. Les années passent et comme un hommage pour sa mère pour qui la musique avait une connotation particulière, Kyle se plonge dans celle-ci avec l’aide de sa sœur, qui le soutient quoi qu’il advienne. Cette musique et cette carrière qu’il embrasse est une sorte d’exutoire pour tenter de dissoudre cette culpabilité qui le ronge de ne pas avoir su protéger sa mère, de pas avoir vu ce qui se passait, comme sa sœur Jane d’ailleurs.

Dans un autre pays, au même instant, Coryn, 16 ans, seule fille d’une famille de onze enfants, est poussée par sa famille dans les bras d’un homme qui semble bien sous tous rapports : il est riche, il a une situation et prendra forcément soin d’elle. Et puis IL l’aime. Alors, à seulement 17 ans, Coryn épouse Jack sans qu’on lui demande son avis. Mais malheureusement l’apparence est souvent trompeuse. Car petit à petit Jack va lui construire une jolie cage dont chaque barreau va se souder en silence et insidieusement jusqu’à ce que sa jalousie maladive finisse par éclater mais uniquement au sein du domicile conjugal. Car Jack est intelligent et terriblement manipulateur.

Je n’en dirais pas plus sur l’histoire… à vous de découvrir comment ses deux écorchés vifs et pourtant si forts, alors qu’ils n’en ont aucunement conscience, se sont rencontrés à l’instant précis où les destins s’entremêlent.

Cette histoire c’est L’Histoire qui marque, qui chamboule, qui bouleverse, qui vous agrippe et ne vous relâche pas. C’est l’histoire qui vous tourmente et vous pousse à réfléchir comme cette auteur qui, au détour d’une observation, a vu au-delà des apparences et a écrit cette merveilleuse et bouleversante histoire.

L’écriture est fluide et rythmée par les points de vue de Kyle et de Coryn jusqu’à ce que les circonstances les poussent sur la même route… Peut-être est-ce le destin? Ou peut-être pas? A vous de voir. Mais vous êtes-vous déjà interrogés sur les conséquences de vos choix? De vos décisions? Vous êtes-vous demandés quel aurait été votre avenir si vous aviez fait autrement? Personnellement je suis trop accrochée à mon bonheur, à vivre l’instant présent pour me poser ce type de question, même si mon travail m’y a amené plus d’une fois.

Comment accepter l’inacceptable? Comment supporter l’insupportable? Comment vivre heureux quand on sait que certains prennent un malin plaisir à détruire un autre? Ce fut mon quotidien pendant près de 3 ans. Trois longues années à entendre des enfants parler de violences, de maltraitances et de viols sur eux et surtout sur leur mère, trois longues années de joie mais aussi de douleurs que l’on ne peut laisser au pas de la porte de son domicile et c’est ce qui m’a poussé à changer de direction, pour un temps en tout cas.

Lire ce livre qui aborde le thème de la violence conjugale n’a pas été facile mais je dois avouer qu’il ne manque cruellement pas de réalisme, bien au contraire. « Une femme  meurt tous les deux jours sous les coups de l’homme de sa vie« , dure réalité qui a viré dans la banalité, chacun préférant fermer les yeux. Et pourtant Kyle a vu. Peut-être est-ce dû à son enfance? Son vécu? Mais peut-être est-il aussi plus sensible aux autres grâce à cette musique qui semble le faire vivre et vibrer? Mais qui par-dessus tout lui offre surtout cet amour qu’il recherche tant. Dans tous les cas l’auteur a choisi des mots simples, des descriptions justes ne négligeant aucun pan pour décrire cette violence qui se décline sous divers aspects : physique et psychologique, abordant même le viol dans le mariage. Mais jamais on ne tombe dans les faux semblants, ni dans l’apitoiement. Parce qu’Angélique Barberat nous raconte une histoire incroyable pleine d’espoir qui va réunir nos deux héros, les libérer et les sauver l’un et l’autre tout en leur apportant cette étincelle de vie qui leur manque tant.

Les deux personnages sont inévitablement attachants, poignants… on vit avec eux, on respire presqu’avec eux. On les apprivoise au fur et à mesure des chapitres, qui abordent leur vie. Et bien entendu chacun d’eux nous émeut à sa façon.

Kyle est un jeune homme que la vie n’a pas épargné. La mort de sa mère l’a profondément traumatisé (mais qui ne le serait pas) et sa sœur va devenir un de ses piliers de soutien, même si en apparence c’est peu visible. Kyle tient à distance sa sœur, ses amis, rongé par la culpabilité et la rage de vouloir faire payer cette ordure qui a tué sa mère. Il vit sa vie sans attache partageant sa vie avec ses « amis » et membres de son groupe. Mais aussi avec Patsy, la bassiste des F… qui ne souhaite pas s’investir dans une relation. Si le destin et son avenir semblent lui laisser entrapercevoir une réussite, Kyle ne le montre pas, ni ne s’en réjouit. Parce qu’après tout l’instant précis où les destins s’entremêlent pourrait tout faire basculer, à nouveau. Alors quand le destin agit à sa place et guide le bourreau de sa mère vers la mort, Kyle se sent presque démuni, perdu. Et lorsqu’il se rend là où cet homme est mort pour régler les dernières affaires, il ne s’attendait pas à ce que le destin lui joue encore un tour. Sa rencontre avec Coryn est violente et intense, comme si ces deux-là devaient se rencontrer, surtout quand on connaît leur histoire. Et dès lors Kyle va voir sa vie chamboulée. Ce jeune homme est émotionnellement intense tant par sa musique que par les textes qu’il écrit. On ne les entend pas mais j’avoue qu’en lisant, j’ai presque entendu quelques sonorités, quelques accords et cette voix qui n’appartient qu’à mon imaginaire mais qui m’a profondément lié à lui, en quelques sortes.  Kyle est un jeune homme en recherche d’amour, et cet amour il le trouve en étant sur scène par l’intermédiaire de ses fans mais il refuse celui donné par ses proches… jusqu’à ce que Coryn entre dans sa vie…

Coryn c’est une jeune femme somme toute banale mais très jolie. Elle est la seule fille parmi ses 10 frères et son père s’inquiète qu’elle ne soit la honte de la famille, alors il veut que tout soit parfait, pour elle. Elle est le faire-valoir pour cette famille modeste. Alors, naïve et jeune, elle accepte tout y compris de tenir la maison familiale avant de devenir l’épouse de Jack. Malheureusement, elle est aussi l’archétype de beaucoup de femmes battues. Celle qui voit mais se tait, celle qui excuse, celle qui encaisse et qui excuse encore. Celle qui accepte tout, pour elle mais surtout qui pensent à ses enfants. Et pourtant, elle se pose beaucoup de questions et finira par avancer. Parce que Coryn est forte, malgré tout. Elle rêve et tente d’échapper à ce quotidien même si chacune de ses phrases, de ses déplacements est calculé en fonction de Jack car elle connait les conséquences. Lorsqu’elle rencontre Kyle, sa vie est bouleversée car déjà le destin s’est déjà mêlé de cette rencontre, car Coryn a déjà entendu un morceau de Kyle, il y a quelques années. Coryn va pourtant tenter de repousser ce qui l’unit à Kyle, comme lui tente de le faire de son côté. Mais comme l’a dit Jane à Kyle : « On ne choisit pas de qui on tombe amoureux« . Coryn malgré les violences qu’elles endurent, tente de rester digne et de faire face aux remarques de son ainé, Malcom. Jusqu’au jour, où elle prend sa vie en main… pour elle mais aussi pour ses enfants malgré les risques, malgré la peur…

Les personnages secondaires dont Jane, la sœur de Kyle, qui après avoir voulu être infirmière est devenu travailleur social, après la mort de sa mère est un personnage important. Elle trouvera toujours les bons mots pour Kyle. Au-delà de tenir un lieu d’accueil pour femmes battues, appelé La Maison, elle veille sur son frère quoi qu’il arrive. Patsy, aussi délurée et vivace que peut l’être une rock star, est une femme qui se révèle au fil des pages. Elle ne mâche pas ses mots et n’hésite pas à faire et dire ce qu’elle pense. Quant à Jack, on découvre aussi son point de vue mais lui comme tout homme qui malmène et bat sans raison, est forcément un homme que l’on haït inévitablement et entrer dans sa tête est aussi douloureux que malsain car nos doutes se révèlent fondés et l’attente devient insoutenable priant pour que le destin de Coryn ne s’entremêle plus avec cet odieux personnage.

Pour conclure que je dirais que même si l’histoire semble banale, il n’en est rien.  L’auteur amène les sentiments de manière si subtile et si juste que nous ne nous posons jamais de question sur le pourquoi de cette relation et des sentiments qui en découlent. Ce n’est pas guimauve même si l’histoire d’amour potentielle est toujours présente, les événements narrés par l’auteur viennent rajouter du sel sur certaines blessures visibles ou invisibles. Les combats de ces deux êtres liés par le destin sont si plausibles et si réalistes qu’on se demande si le destin les réunira à nouveau car même quand la lumière semble poindre, des nuages viennent en cacher les éclats. Cet avenir incertain, les épreuves que traversent chacun d’eux nous aspirent et nous poussent à ressentir leurs émotions, leurs craintes, leurs doutes et leurs joies aussi courtes soient-elles. La fin quant à elle est surprenante, audacieuse et déroutante. Mais elle m’a touchée, émue et profondément marquer car une chose est sûre, on ne ressort pas indemne de cette histoire ô combien bouleversante. Alors si chaque souffrance n’est que l’orée d’un plus grand bonheur, et si le destin choisit de s’en mêler que peut-on bien y faire? Rien si ce n’est l’apprivoiser et l’accepter.

Je ne vous recommanderai donc pas cette lecture… mais en fait si… j’aimerai même vous l’imposer si vous ne l’avez pas déjà lu… Pourquoi? Et bien pour la façon dont elle aborde un sujet révoltant et insoutenable et pourtant d’actualité, pour l’amour qu’elle aborde sous toutes ses facettes : « destructeur » et « profond et sincère », pour la simplicité de l’écriture et la beauté des émotions et parce que vous pouvez provoquer la « Chance » de lire un roman qui n’a rien de commun avec les autres et choisir de découvrir l’histoire de ce destin qui n’a rien d’inaliénable… et qui ne cesse de s’entremêler à d’autres…

 

Extrait :

Elle savait combien il est difficile de se défaire de son enfance. Des bonnes choses comme des mauvaises. On fait avec. Le passé et le présent. Qui ont tous les deux le potentiel de foutre en l’air le futur.

(…)

Les non-dits. Les secrets. Les choses qu’on ne confie pas par pudeur. Les choses qu’on retient par peur. Les choses qu’on tait par dessein. Celles qu’on ne peut révéler par impossibilité.

Où met-on toutes ces horreurs ? Que deviennent-elles ? Décident-elles de notre vie ?

A propos de Mary

Qui suis-je? C’est la grande question! Personne? Non quand même pas!! Fana de musique et de photos, détestant la solitude (sauf quand je lis), j’aime partager du temps avec des amis, échanger, donner mon avis, débattre, et changer d’avis (bon pas tout le temps… je suis bornée aussi mais bon nulle n’est parfaite!).

Découvrir également

Kazune Kawahara / So charming !, tome 1

Quelques infos sur le livre :   So charming ! Auteur : Kazune Kawahara Serie : So …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :