Accueil / LITTÉRATURE / CHRONIQUES / Annie Gracie / Mariages de convenance, tome 1 : Noces hâtives

Annie Gracie / Mariages de convenance, tome 1 : Noces hâtives

#AnneGracie #MariagesDeConvenance #NocesHatives

Quelques infos sur le livre :

Noces hâtives

  • Auteur : Anne Gracie
  • Série : Mariages de convenances
  • Genre : Romance historique
  • Editeur : J’ai lu
  • Collection : A&P
  • Publication : 27/06/2018
  • Edition : Numérique
  • Pages : 416
  • Prix : 5,99€
  • Rating : 
6 étoiles

Désormais lord Ashendon, le major Calbourne Rutherford quitte l’armée pour s’occuper des affaires familiales. Non content de découvrir que ses deux jeunes sœurs, qui vivent avec leur tante à Bath, font les quatre cents coups, voilà qu’il récupère une nièce sortie de nulle part, qui se révèle une vraie sauvageonne. C’en est trop pour un seul homme ! Il n’a pas le choix, il lui faut d’urgence trouver une épouse capable de mater cette jeunesse turbulente…

Ainsi le major demande la main d’Emmaline Westwood, la vieille fille qui enseigne au pensionnat voisin. Bien sûr, c’est un mariage de raison mais, sous ses airs guindés d’institutrice, Emmaline cache une nature sensuelle qui va bouleverser tous les a priori de Cal…

Avis de ShieCastee :

J’aime bien me détendre de temps en temps avec une romance historique. Et celle-ci m’a particulièrement séduite.

Ses yeux gris flambaient de colère, et Cal nota à quel point ils ressemblaient aux siens.

NOCES HÂTIVES – ANNE GRACIE

Le major Calbourne Rutherford est le cadet des fils Calbourne. Au décès de son frère ainé il devient Lord Ashendon et hérite des terres et propriétés familiales. Cet héritage ne l’intéresse pas. Il ne vit que pour l’armée ou il excelle, et depuis les guerres napoléoniennes finies, il s’occupe d’enquêtes, ce qui le passionne au plus haut point.

Obligé de prendre congé pour mettre ses affaires familiales à jour, il découvre un héritage mis a mal par son frère ainé.

Ses deux jeunes demi-sœurs n’hériteront que dans quelques années de l’argent qui leur revient et pour le moment elles sont élevées par sa tante, laissée sans ressources. Et son frère a laissé derrière lui une fille, un vrai garçon manqué,  élevée tant bien que mal par une servante.

Rutherford est légèrement dépassé par les événements. Le voila responsable d’un gynécée entre sa tante, ses demi sœurs et sa nièce et doit remettre ses affaires en route, lui qui ne c’était jamais occupé de tout ca.

Assez rapidement, une aide féminine s’impose. Pas sa tante, qui est  totalement dépourvue d’autorité, et elle ne veut pas contrarier les filles. Une jeune fille dont les parents essayent a tout  prix à caser maintenant qu’il est « lord » ? Non…

En se renseignant sur le niveau d’études de ses deux jeunes demi-sœurs, à l’école de Melle Mallard, il remarque Melle Westwood.

#CalbourneRutherford#EmmalineWestwood

Le début du livre m’a déroutée… ou est la romance ??? Il faut prés de 50 pages pour que les 2 héros se rencontrent… un peu frustrant mais ca permet d’approfondir la galerie de personnages secondaires du livre… que ce soit les 2 sœurs et la nièce de Rutherford, sa tante, ou même son père et son frère qui bien qu’ils soient touts les 2 morts, sont présent assez souvent dans les pensées du lord par les conséquences de leurs actes, l’auteur nous livre une galerie riche en couleurs et caractères.

Cette partie permet de connaitre un peu mieux Rutherford. Non loin de la trentaine, il a su tirer partie de sa vie. Comme il ne serait pas l’héritier de la famille,  l’armée lui a permit de fuir son père, un vrais despote. C’est au sein de cette institution qu’il c’est épanoui et c’est fait des relations. C’est un homme qui se sent responsable des soldats qu’il avait sous ses ordres et qui n’ont pas pu se réintégrer dans la société âpres la guerre…cela le désole qu’ils ne réussissent pas à se réintégrer.

Emmaline a bientôt elle aussi la trentaine. Célibataire, elle subit de façons insidieuse le poids de la société vis-à-vis des femmes non mariées à cet âge. Travaillant dans l’institution de Melle Mallard, elle est destinée à prendre la suite de la directrice au sein de l’école. Indépendante, elle vit  a contre courant des femmes de son époque. Elle sait que ses pauvres gages ne lui permettront pas de vivre correctement, alors cette promotion est inespérée… cette jeune femme porte un regard assez acide sur la condition des femmes de cette époque.

C’est en voyant avec quelle finesse Emmaline agit avec ses sœurs et les autres pensionnaires de l’institution, Rutherford pense avoir le solution a son problème : épouser Emmaline pour qu’elle s’occupe des filles de sa famille et les aide à rentrer dans la société ; en échange, il la dédommage, lui assurant un pécule personnel pour ses vieux jours. Mais Emmaline cache un lourd secret.

Pourquoi est elle aussi méfiante envers Rutherford ? Pourquoi autant de cinisme envers la société ?

Accueillait-elle toujours les invités le visage maculé de terre et exhalant une odeur d’écurie ?

NOCES HÂTIVES – ANNE GRACIE

J’ai trouvé ce roman divertissant. Cette fois ci, ce n’est pas  l’héroïne qui est amoureuse mais le héro, qui doucement en convainc la jeune femme. L’auteur change les cartes de main  et un vent de fraicheur coule entre les pages du livre.

Entre une critique assez acerbe de la société anglaise, de la « réputation » et de ses ravages, l’auteur nous livre une vision peut reluisante de cette époque tout en nous offrant une série de personnages secondaires riches en couleurs que j’espère découvrir dans les prochains livres. De plus elle aborde pas mal de sujets tabous pour l’époque comme la virginité au mariage, ou la place des femmes dans la société anglaise entre autre…

J’espere pouvoir lire bientôt la suite de la série, en espérant qu’elle portera sur les sœurs de Rutherford.

J’espère vous avoir donné envie de lire ce livre.

Bonne lecture

Shie.   


Quand elle se renfrogna, la ressemblance familiale lui apparut encore plus prononcée. Seigneur, tout le monde allait prendre cette drôlesse ombrageuse pour sa fille !
— Quel âge as-tu ?
— Ça ne vous regard…
— Environ seize ans 
— J’ai dix-huit ans. Je les ai eus le mois dernier.
— Qui s’occupe de toi ?
Elle eut un reniflement méprisant.
— Je ne suis pas une enfant. Je n’ai pas besoin que l’on s’occupe de moi. Je suis capable de prendre soin de moi-même !
— Permets-moi de reformuler la question : avec qui vis-tu ?
— Avec Finn, dit-elle en posant la main sur le collier du chien. Et Martha.
Sans doute une dame de compagnie ou un chaperon.
— Où est-elle, cette Martha ?
— Dans la cuisine. Où voulez-vous qu’elle soit ?
— Aie la bonté d’aller la chercher.
— Allez la chercher vous-même. Vous ne pouvez pas simplement entrer ici et commencer à donner des ordres !
— Tu ne vas pas tarder à découvrir que si, justement. Je suis ton parent le plus proche, ce qui, jusqu’à ce que tu aies vingt et un ans, fait de moi ton tuteur. Tu feras ce que je te dis.
— Non !
— Si tu as lu et compris ces documents, tu sais que la loi est de mon côté. À présent, dépêche-toi d’aller chercher cette Martha, veux-tu ?
Sa nièce fit volte-face et, martelant le sol de ses bottes, se dirigea vers la porte que, pour faire bonne mesure, elle claqua derrière elle. 

Hits: 7

A propos de ShieCastee

J’aime les livres qui me sortent de ma routine, de mon ordinaire… Aventures, romances, suspense & romances, bilt lit, science fiction, fantastique et cuisine … Peut importe la couverture tant que j’ai l’ivresse. Je dévore.

Découvrir également

Sarina Bowen / Le Grand Nord, tome 2 : Ancrage

#SarinaBowen #Ancrage #LeGrandNord #JudeNickel Quelques infos sur le livre : Ancrage Auteur : Sarina BowenSérie : Le Grand NordGenre …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :