Accueil / Livres / Romance et Littérature Sentimentale / Contemporain / Fleur Hana / Nous deux à l’infini

Fleur Hana / Nous deux à l’infini

Quelques infos sur le livre :

Nous deux à l’infini

  • Auteur : Fleur Hana
  • Serie : 
  • Genres : Romance
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : &H
  • Publication: 07/03/ 2018
  • Edition: Broché
  • Pages : 324
  • Prix : 14,90€
  • Rating:  

Résumé :

Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui.

Il est incapable d’aimer tout court.

 

Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout  : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.

Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu  ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui  : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

 

Avis de TeaCup :

Je tiens à remercier les éditions Harper Collins pour l’envoi de ce SP.

Alors ce roman, j’y suis allée pour la couv, disons-le ! L’auteure aussi. J’avais lu la première version de FEELING GOOD qui traînait un peu en longueur, mais m’avait bien plu. Et, forte de ce succès, j’avais tenté à l’époque le spin off GOLDEN BOY, qui est la première version de ce NOUS DEUX A L’INFINI… sauf que ne lisant pas les résumés, je ne le savais pas. C’est là où ça coince, j’avais abandonné GOLDEN, qui contrairement à FEELING était trop téléphoné pour moi.

Donc j’y suis allée un peu inquiète, me disant « mais pourquoi tu lis jamais les couvs ?! » et… le sentiment a perduré un petit moment, malheureusement, d’où ma note mitigée.

Alors le vrai souci de ce roman pour moi c’est la sensation d’avoir des parties qu’on a allongée et recollée entre elles avec plus ou moins d’efficacité. On a l’impression d’un manque cruel de transition entre des aspects du roman qui auraient gagné à évoluer plus lentement peut-être. Ca change un peu de cap brusquement genre « bon, on en a marre de cette dynamique de relation, pouf on fait ça… et pouf on fait ça. » Je pense au début qui est vite expédié, puis à l’arrivée du perso masculin chez l’héroïne en mode coloc ou le passage où elle se casse le bras (on va pas en dire plus sinon ça serait vraiment commencer à vous raconter le bouquin et le but et de le lire par vous-même 😉 ). Mais ces différentes parties, si elles ne sont pas sans intérêt j’aurais aimé les voir s’articuler de manière plus fluide, sans qu’on cale, qu’on reparte…

Autre gros souci à mes yeux, ça ressasse à mort quoi. L’héroïne est cute et petite. L’héroïne est cute et a une frange qu’elle adore… Le héros est un connard. Le héros est un connard auto proclamé. Le héros… vous avez compris le principe. Une info n’est pas donnée une fois, elle l’est donnée 10. 15… On comprend que derrière l’autrice ajoute un truc. « Oh elle est chiante ! » « Oh elle est chiante ET cute » ce qui traduit l’évolution de la relation. Mais bon ça devient totalement répétitif.

Alors pourquoi 4 et pas 3 ou 2 ? Parce que déjà l’écriture est fluide, sympatoc, y a de bons moments et de l’humour, c’est a priori le côté « Fleur Hana ». On a des références de culture pop, une héroïne bien bossée pour qu’on s’y identifie, un héros bad boy… mais pas du tout en fait, etc. Classique. C’est bien étudié, assez bien maîtrisé. Et surtout, à un moment donné ça bouge enfin de ce schéma trop classique pour moi et l’héroïne se réveille. Là encore ça manquait totalement de transition, de luttes (oui c’est là que j’aurais voulu voir de la lutte c’est cette partie du roman qui au lieu de faire, je ne sais pas, un tiers ? Un quart ? j’en aurais voulu une moitié entière dessus). Je ne suis pas l’auteure donc c’est normal qu’elle développe bien comme bon lui semble son histoire, mais du coup, moi, lectrice c’est pas vraiment ce que j’adore lire. Si je compare au Sally Thorne que je viens de finir dont l’enchaînement est parfait, dont l’évolution de la relation est progressif et tellement tellement efficace, ça m’a d’autant plus fait sentir la différence, je dirais.

Cette fin est quand même sympathique, on a une évolution de relation, on a des moments de complicité, de tendresse super chou. Ça m’a plus emballée à proprement parlé que les scènes érotiques ou autre. L’héroïne sort du côté « casse-couille » qu’on a rabâché, le héros se cherche un peu, il fait des choses, il est maladroit et c’est chou. Bref tout ça me fait remonter d’un bon point et sans souci la note parce que j’ai passé un super moment avec la fin du livre.

Un roman pas du tout New Adult par contre, tout le monde bosse a presque 30 piges, je n’ai pas compris la classification ? Une romance contempo bien dans l’air du temps, avec une identité, mais peut-être pas assez longue, pas assez poussée et rebossée ? Je ne sais pas. Il y a beau y avoir plus de 300 pages, en fait la typo est énorme et le texte très aéré, ça ne doit pas être un long roman en réalité.

Une rencontre qui s’est faite à demi, en résumé, mais continue à me faire penser que le succès de Fleur Hana est normal et mérité, qu’il me faut tenter une autre saga plus récente plutôt qu’une refonte d’une vieille histoire. J’y trouverais peut-être totalement mon compte cette fois-ci.

 

Extrait :

A propos de TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j'ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Découvrir également

Erin Watt / Les héritiers, tome 4 : Le prince déchu

Quelques infos sur le livre : Le prince déchu Auteur : Erin Watt Serie : Les héritiers Genres …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :