Home / Avis / Florence Gérard / Les Néo-Gaïens, tome 2 : Clara

Florence Gérard / Les Néo-Gaïens, tome 2 : Clara

Quelques infos sur le livre :

Clara

  • Auteur : Florence Gérard
  • Serie : Les Néo-Gaïens
  • Genres : Romance science-fiction, Post-apocalyptique
  • Editeur : Editions Laska
  • Collection : 
  • Publication: 21/ 04/ 2016
  • Edition: Numérique
  • Pages : 186
  • Prix : 5,99€
  • Rating:  

Résumé :

Clara Martin est une scientifique dans l’âme. Elle rêve de permettre aux Norms de bénéficier d’une aussi bonne santé que les Mods. Du moins, jusqu’à ce qu’elle rencontre un détenu qui fait vaciller toutes ses certitudes. Fils du chef des rebelles, Vince a été étudié comme un rat de laboratoire depuis son plus jeune âge, puis conditionné pour faire de lui l’arme parfaite à l’encontre de ses semblables. À son contact, Clara va découvrir ce qui se cache derrière la propagande de son père et de l’Ordre tout entière…
Entre leur passion interdite et la menace d’un virus capable d’annihiler tous les Mods, ils devront faire ensemble le plus dur des choix : faire une croix sur leur passé pour avoir la chance de gagner un avenir.

 

Avis de Anne_B :

Tout d’abord, je remercie Jeanne et les Editions Laska qui m’ont permis la lecture de ce roman en Service Presse.

On retrouve dans ce tome 2 le monde post-apocalyptique que l’on avait laissé dans l’opus précédent. L’intrigue est basée, cette fois-ci, sur la relation de Clara et Vince, deux personnages dont on avait fait la connaissance dans le tome 1. Leur histoire recouvre plusieurs années et chaque chapitre débute par un flash-back sur l’histoire de leur rencontre.
Clara est une Norms scientifique depuis son plus jeune âge. Elle a rencontré au cours de ses expérimentations Vince, le fils de Nico, le chef des Rebelles. Une forte attirance les a rapprochée d’emblée malgré tout ce qui les séparait. A présent que l’ORDRE a décidé d’éradiquer tous les Mods, ils vont devoir faire des choix.

Le monde créé par Florence Gérard est aussi intéressant qu’il l’était dans le T1. L’intrigue y est très riche, les personnages dévoilent des personnalités complexes.

Dès le début, l’auteure nous indique avoir « fait le choix de privilégier la romance à l’action, mais qu’il aura de quoi satisfaire tout le monde ». On découvre alors l’histoire d’amour de Clara et Vince que tout oppose mais qui pourtant ne peuvent s’empêcher de s’aimer.

Leur histoire semblait prometteuse, mais je ne suis pas parvenue à accrocher aux personnages. J’ai eu l’impression que le côté psychologique n’était pas assez approfondi, surtout pour Vince. On en sait trop peu sur son ressenti pendant toutes ces années de captivité.
Je n’ai pas perçu de réelle alchimie entre eux, pas d’étincelle dans les moments amoureux, comme une absence d’affection, venant de la part de Clara. Elle montre aussi par moment un côté trop moralisateur dans certaines situations qui n’avait pas lieu d’être, à mon avis.

J’ai eu également l’impression, tout comme dans le tome 1, que les rebelles se comportaient en amateurs (dixit Cassius) dans leur façon de gérer leurs plans d’action. C’est assez incroyable de les voir agir ainsi, je m’attendais à plus de « professionnalisme ». Par contre, un personnage que j’aime beaucoup, c’est bien Cassius, il a une personnalité très complexe et mâture particulièrement intéressante.
Je n’ai pas eu les réponses aux questions restées en suspens dans le tome 1, celles qui concernaient les visions de BigD, mais aussi l’identité du mouchard lors de l’évasion de la tour de l’ORDRE.
Peut-être dans un prochain tome ?

Au final, mon avis est plutôt mitigé. Mais je ne doute pas que ce roman puisse parler à d’autres, c’est juste qu’à mon niveau, il ne m’a pas convaincue de bout en bout.

 

Extrait :

«Mars 2040

Je suis coincée dans cette pièce depuis ce qui me paraît des siècles, alors que cela ne fait en réalité que quelques heures. J’aurais dû profiter de ce laps de temps pour me reposer avant notre départ de ce matin, mais l’insomnie m’a tenu compagnie, comme d’habitude… Ce n’est pas forcément désagréable ; après tout, elle fait partie de ma routine depuis si longtemps qu’elle me semble normale. Toutefois, la raison de celle de cette nuit est bien moins anodine que d’ordinaire : elle se nomme Vince ! »

About Anne B

"Il faut toujours garder une petite place pour les livres" telle est la devise que je vous délivre et j'essaie de m'y tenir avec beaucoup de plaisir ! Bisou

Check Also

Phoebe P. Campbell / Fast

Quelques infos sur le livre : 4e escale Auteur : Phoebe P. Campbell Serie :  Genres : Romance …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :