Home / Interview / Interview #5 : Sarina Bowen / Traduction

Interview #5 : Sarina Bowen / Traduction


A l’occasion de la sortie en France de «Notre année cachée» de Sarina Bowen, j’ai eu l’occasion de lui poser quelques questions. Sarina étant secrète au sujet de son entourage nous n’avons pas abordé ce sujet et avons directement attaqué avec le sujet de sa passion pour l’écriture. Voici la traduction de cette interview.

Sarina Bowen répond à nos questions :

[TRLON] Tout d’abord, Sarina, merci de prendre le temps de répondre à mes quelques questions. J’espère que vous passerez un bon moment avec moi. Je suis très curieuse, pardonnez-moi d’avance pour le choix de quelques questions. 

You and your passion :

[TRLON] Écrivez-vous partout ou vous enfermez-vous dans un endroit au calme pour écrire ?

Sarina Bowen : Je suis le genre d’écrivain qui a besoin de silence. Je ne sais pas comment certaines personnes écrivent dans un café. Chaque fois que j’essaie, je me retrouve à écouter les conversations. 😀 Le silence est la seule solution.

[TRLON] Avant d’écrire, avez-vous besoin de respecter un rituel? Écrire avec votre stylo préféré? Écrire avec une musique chère àvotre cœur?

Sarina Bowen : J’ai beaucoup de stylos préférés! La série Energel de Pentel sont mes favoris actuellements. J’apprécie aussi les carnets Moleskine en taille B5.

[TRLON] Quand vous travaillez sur vos romans, avez-vous un plan ? Ecrivez-vous la trame et ensuite le reste de l’histoire ou tout vous vient-il au fur et à mesure ?

Sarina Bowen : Une grande partie de mon travail d’écriture commence avant que je ne m’asseye devant le clavier. Je planifie mes histoires pendant que je conduis les enfants à l’école. Puis je griffonne mes idées pour voir si elles sonnent toujours bien. Puis enfin je suis prête à structurer la scène.

[TRLON] Votre inspiration où la trouvez-vous ? Dans la vie de tous les jours ? En regardant la télévision ? En écoutant la radio ? En discutant avec des amies ? Dites-moi tout. 

Sarina Bowen : J’ai eu la chance de mener la grande vie. J’ai occupé de nombreux emplois différents, de la serveuse de café au commerçant de Wall Street. J’ai vécu dans de grandes villes et petites villes. J’ai voyagé en Europe, en Asie et partout aux États-Unis et au Canada. Ces expériences variées me permettent de trouver plus facilement beaucoup de mes personnages.

You and your novels :

[TRLON] Je viens de terminer « Notre année cachée » en français votre deuxième roman de la série «Ivy Years». Je me pose plein de questions sur vos personnages. Avez-vous prévu d’autres livres pour la série ou est-elle complète? Personnellement, je trouve qu’il est long d’attendre la traduction du troisième livre.

Sarina Bowen : En anglais il y a 5 romans à la série « Ivy Years » et une nouvelle. Mais après il y a également une série appelée « The Brooklyn Bruisers », qui commence avec Leo Trevi que vous rencontrerez dans le tome 3 d’Ivy Years. Et il y en a trois! Et pour les lecteurs qui ne sont pas sûrs de pouvoir attendre aussi longtemps, je vais avoir de très bonnes nouvelles très bientôt – un éditeur français a acquit les droits d’une autre de mes séries avec projet de publication plus tard cette année!

[TRLON] Que pouvez-vous nous dire au sujet de «Notre année cachée» pour ceux qui ne connaissent pas encore votre histoire?

Sarina Bowen : C’est l’histoire de deux jeunes dont les familles ont rendu leur vie difficile. Vous avez rencontré la sœur de Bridger dans le livre 1. Dans cette histoire, elle est sous sa responsabilité, et il fera tout son possible pour la garder en sécurité. Pendant ce temps, il est amoureux d’une fille mystérieuse qui s’appelle Scarlet …

[TRLON] Votre prochaine série co-écrite avec Elle Kennedy « Wags » est sortie le 31 janvier 2017 en anglais. Vous m’avez déjà convaincu avec vos deux romans précédents et le choix du co-auteur, mais si vous deviez persuader d’autres personnes de le découvrir, que pourriez-vous nous dire sur ce livre?

Sarina Bowen : Vous allez rire bêtement pendant votre lecture de Good Boy. C’est le genre de livre que c’est. 😀

[TRLON] Je veux vraiment découvrir vos romans « Him & Us » est-il prévu qu’ils soient traduits en français? Si oui quand? C’est très long d’attendre. Est-ce un texte que vous avez écrit pour une occasion particulière ou pas du tout?

Sarina Bowen : Elle Kennedy a suggéré d’écrire un livre ensemble après avoir lu Ivy Years #3. (Ce livre est aussi sur 2 garçons ! Le saviez-vous ?) Un éditeur a acheté les droits de Him et Us pour une publication en 2018. Je regrette que cela n’arrive pas plus tôt.

[TRLON] Les personnages de vos histoires sont-ils inspirés par des gens que vous connaissez?

Sarina Bowen : Non, pas vraiment. Je trouverais ça trop limitant alors que j’ai composé l’histoire. Mais je passe beaucoup de temps à lire  pleins de choses sur les athlètes afin que je puisse mieux imaginer leurs défis quotidiens. Si j’ai des voix de joueur de hockey dans la tête, il est plus facile de créer des personnages qui se sentent réels sur la page.

 

You and your projects : 

[TRLON] Quels sont vos projets futurs dans un avenir immédiat? Ecriture, vacances?

Sarina Bowen : Je viens de terminer un autre livre avec Elle Kennedy, ainsi qu’un livre à ajouter à ma série True North.

[TRLON] La romance est-elle votre domaine de prédilection ou avez-vous prévu d’autres genres pour vos nouveaux livres?

Sarina Bowen : Je voudrais aussi écrire pour les jeunes adultes (adolescents).

[TRLON] Avez-vous un livre en cours d’écriture? Si oui, pouvez-vous nous en dire plus?

Sarina Bowen : Après Good Boy avec Elle Kennedy vient Stay, et nous terminons celui-là maintenant. Je travaille aussi sur un livre de ma série True North, qui paraîtra en français dans l’année.

[TRLON] Vos nouveaux projets, vous les écrivez directement sur votre PC ou avez-vous un cahier dans lequel vous écrivez vos textes? Et vous sentez-vous mentalement proche de vos personnages?

Sarina Bowen : Je planifie les scènes dans mon cahier et je les tape. Au début d’un livre, il est difficile de se sentir proche d’un personnage. Cela me prend toujours quelques chapitres jusqu’à ce que je me sente à l’aise avec eux.

[TRLON] Quand vous avez une idée pour un nouveau roman, en parlez-vous avec des amis ou vous écrivez et puis vous faites  lire à vos bêta lecteurs ?

Sarina Bowen : J’ai appris que parler d’un livre ne m’aide pas. Je dois juste commencer à écrire et voir où ça me conduit.

You and your everyday life :  

[TRLON] Avez-vous d’autres passions que l’écriture ?

Sarina Bowen : C’est l’hiver en ce moment, donc je skie et patine avec mes fils et mon mari.

[TRLON] Où vous voyez-vous dans dix ans ?

Sarina Bowen : Je n’en ai vraiment aucune idée ! Suis-je censé savoir? Oh.

[TRLON] Si vous deviez vous décrire en trois mots ? Quels seraient-ils ? 

Sarina Bowen : Ambitieuse. Irrévérencieuse. Surmenée.

[TRLON] Est-ce que vous êtes une adepte des réseaux sociaux ? Facebook, twitter, instagram,…

Sarina Bowen : Oui et non. Parfois, il est difficile d’éteindre Facebook et de revenir à l’écriture. Instagram est amusant, cependant! Vous pouvez me trouver sur Instagram @sarina.bowen.

You with humor : 

[TRLON] Décrivez vos propres romans en trois mots ! 

Sarina Bowen : Passionné. Drôle. Sage.

[TRLON] Vos athlètes sexy préférés. [J’AI CHANGÉ CETTE QUESTION!]

Sarina Bowen : Dans le football américain, tout le monde aime JJ Watt, moi inclus. Et j’adore John Urschel parce qu’il est très intelligent et adorable. Au hockey, Patrice Bergeron est mignon et généreux avec sa communauté. Andrew Ference est craquant aussi et soutient le Pride Tape, un mouvement contre l’homophobie dans la NHL.

 

Le mot de la fin est à Sarina :

Sarina Bowen : Merci beaucoup de m’avoir laissé la parole ! C’est si excitant de voir mes livres sur le marché français et de rencontrer de nouveaux lecteurs.

 

L’auteur précise à toutes fins utiles :

(Liens du blog, dernière révélation ou autre)

Les lecteurs de Sarina peuvent lui écrire à l’adresse suivante : sarina.bowen@yahoo.com

Nous vous invitons aussi à la suivre sur Facebook : Voir sa page

Suivez la sur instagram : Ici

Ou sur son site : www.sarinabowen.com/franceetcanada

Author Publications in France :

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Sarina Bowen / Ivy Years, tome 3 : L’homme de l’année

Quelques infos sur le livre : L’homme de l’année Auteur : Sarina Bowen Serie : Ivy Years Genres …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :