Jasinda Wilder / Falling, tome 2 : Nous succomber

Jasinda Wilder / Falling, tome 2 : Nous succomber

Quelques infos sur le livre :

Nous succomber

  • Auteur : Jasinda Wilder
  • Serie : Falling
  • Genres : Romance, contemporain
  • Editeur : Michel Lafon
  • Collection : 
  • Publication: 23/ 10/ 2014
  • Edition: Broché
  • Pages : 432
  • Prix : 15,95€
  • Rating:  

Résumé :

« Jason Dorsey était la dernière personne sur terre que je m’attendais à avoir au téléphone… »

 Rejeté par Nell, Jason, la star de l’équipe de football du lycée, se rabat sur la timide et bégayante Becca. Celle-ci a du mal à  croire qu’elle va passer la soirée avec le garçon qui obsède ses pensées depuis toujours. Il est si populaire, et elle, si  transparente…

 Aucun d’eux ne se doute encore qu’ils s’apprêtent à vivre une romance des plus torrides. Mais les années d’insouciance sont bientôt rattrapées par l’alcoolisme du père de Jason et la schizophrénie du frère de Becca.

Entre la fièvre des premiers émois charnels et les épreuves de la vie, leur passion résistera-t-elle ?

 

Avis de Stef :

Voilà quelques mois que j’avais ce livre dans ma bibliothèque. Je l’avais acheté lors des ventes privée Michel Lafon sur internet. Mais j’attendais de pouvoir lire le premier tome avant decommencé celui-ci – premier tome que j’ai lu depuis maintenant plusieurs mois également J J’ai adoré Te succomber, j’ai même pleuré durant une bonne partie du roman. J’ai trouvé Nous succombertout aussi émouvant, on retrouve bien la plume de l’auteure.

Pour tout vous avouer, je me suis retrouvée complétement ancrée dans l’histoire. L’histoire d’amour entre Jason et Becca est tellement craquante et mignonne que j’avais l’impression d’être retournée dans mes années lycée en compagnie de mon chéri. Leur découverte sur l’amour, la déclaration des sentiments, les doutes sur l’avancement de leur relation ainsi que leurs hormones en ébullitions, j’ai connu tout ça. L’auteure a tellement bien retranscrit leurs doutes et leur passion commune l’un envers l’autre que j’avais l’impression d’y être moi-même. Bref, j’ai eu très chaud avec eux à plusieurs reprises !!!! MDR ^^

J’ai beaucoup aimé Jason, qui malheureusement, en dehors de ses études et de ses loisirs, n’a pas une vie facile. Il a une mère absente mentalement ainsi qu’un père méchant et égoïste qui ne lésine pas sur les moyens pour faire sortir toute la colère qu’il a en lui, notamment lorsque Jason est dans les parages…

Ensuite, j’ai également beaucoup apprécié Becca, qui de son côté, n’a pasnon plus l’adolescence que toute jeune fille aimerait. A l’inverse de Jason, ses parents sont trop protecteurs et l’étouffent beaucoup, surtout son père. Elle manque de confiance en elle à cause de son bégaiement et de ses formes qu’elle trouve trop généreuses. Mais elle a la chance d’avoir un frère qui n’aime pas les règles et qui l’aide à les enfreindre J

Pourtant, malgré ça, les deux adolescents sont tous deux sous le feu des projecteurs au lycée. Jason fait partie de l’équipe de football de son lycée et a pour meilleur ami Kyle, le fils du sénateur (cf 1er tome). Et Becca a pour amie Nell, la très proche amie de Kyle (cf 1er tome).

A cause de leur éducation, tous deux ont cette impression d’infériorité et ne se voient donc pas comme les autres pourraient les voir malgré leur intelligence respective.

J’ai adoré ce roman, car dans la majorité des livres new adult que j’ai lu, les personnages principaux ont un passé plutôt difficile qu’on découvre au fil des pages. Ici, tout se passe au présent et l’auteur ne les épargne pas. Après ma lecture de Te succomber, j’ai trouvé l’auteure un peu cruelle de faire vivre un enfer à Nell, mais c’était ça qui faisait toute la beauté du roman. La guérison de la perte d’un être cher pour ensuite retrouver le goût de vivre grâce à l’amour. Dans Nous succomber, c’est un peu la même chose mais tourner différemment. Je l’ai plutôt ressenti dans le sens où, il est plus facile de vivre des moments difficiles lorsque la personne que tu aimes plus que tout au monde est là pour apaiser ta douleur ou ton chagrin. L’auteure n’épargne pas Jason et Becca non plus, elle va rendre ce roman très réaliste et c’est ça qui fait toute la beauté de l’histoire.

J’ai la chance d’avoir connu le grand amour au lycée, tout comme Becca, et j’espère que mon histoire d’amour avec mon chéri aboutira comme la sienne <3 Car leur histoire est juste émouvante et attendrissante malgré les obstacles difficiles de la vie <3

Bref, vous l’aurez compris, j’ai eu un beau coup de cœur pour ce livre ! Je le conseille vivement !

Extrait :

« Comment résister au doux désir de tes yeux ?

Infaisable

Impossible

Pas quand ce même désespoir déchirant est ancré au fond de mon cœur,

Qu’une herbe folle et brûlante s’empare de mon âme,

Comme le lierre sur un mur de brique.

Mon Dieu, tes yeux

Plus verts que l’herbe d’été,

Plus verts que la mousse et le jade ensoleillé,

Plus tranchants que l’obsidienne,

Plus doux que les nuages et la caresse d’une plume…

Ils brulent en moi lorsqu’on s’embrasse

Ils m’écorchent quand je marque ta peau de mes ongles tremblants,

Et je sais, je sais, je sais

Je ne sais que trop bien

Où tout ça nous conduit.

Je l’ai vu dans mes rêves,

Je l’ai vu dans l’intimité de ma douche et des auréoles de vapeur,

Quand je touche ma chair chaude et frissonnante

Et que j’imagine que c’est toi,

Que je souhaite que ce soit toi,

Ca a déjà été toi,

Mais pas de la façon que nous voulions tous les deux.

Et c’est là qu’on se dirige,

Nous dansons sur le fil d’un couteau

Et je veux tomber par-dessus bord

Avec toi,

Mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir un peu peur

De l’âge adulte qui nous attend de l’autre côté,

J’ai peur de ce qu’on ne pourra plus retrouver,

De donner la dernière pièce de mon enfance,

Même à toi.

Et ouais, je sais, je t’aime,

Et ouais, je sais, tu m’aimes,

Mais ouais, je sais, nous ne sommes encore que des gamins,

On est aussi près du collège que de l’université,

Aussi près de douze ans qu’on l’est de vingt,

Et je ne veux rien regretter.

Mon Dieu, je suis si perdue,

Et le seul moment où je suis sûre de ça, c’est quand tu m’embrasses

Et alors tout s’oublie trop facilement,

Tout sauf cette sensation,

Cette sensation que j’ai quand tu es près de moi.

Et je ne peux pas m’empêcher de me demander

Si c’est le meilleur moment pour prendre ce genre de décision,

Parce que justement je suis si perdue,

Parce que j’ai l’impression de succomber

A l’amour,

A toi et moi.

Etre amoureuse fait tellement peur,

C’est comme une chute,

Une descente terrifiante dans

La folie sublime.

Oui toi et moi

Nous nous

Succombons

Et je n’ose pas arrêter la chute

Parce que j’en ai bien trop besoin. »

Laisser un commentaire