Home / Avis / Regina Kyle / La loi du désir, tome 2 : Sur ta peau

Regina Kyle / La loi du désir, tome 2 : Sur ta peau

Quelques infos sur le livre :

Sur ta peau

  • Auteur : Regina Kyle
  • Serie : La loi du désir
  • Genres : Romance, contemporain
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : Sexy
  • Publication: 01/ 07/ 2016
  • Edition: Numérique
  • Pages : 257
  • Prix : 5,99€
  • Rating:  

Résumé :

Le plaisir pour seule loi, la passion pour seule règle.

 

Une araignée derrière l’oreille, des initiales au creux de la cheville et une étoile de mer sur la hanche… Le corps de Devin Padilla est comme un jeu de piste, envoûtant et troublant. Sur sa peau, Gabe découvre son histoire, ses rêves et ses déceptions. Et soudain cette nuit, qui ne devait être que folle passion et assouvissement d’un feu brûlant, devient plus, bien plus. Il veut Devin dans son lit, dans sa vie. Mais elle est la femme la plus libre, la plus sauvage et la plus fragile qu’il ait jamais rencontrée. Alors, pour l’apprivoiser et la convaincre de s’offrir totalement à lui, Gabe sait qu’il n’a qu’une solution : l’étourdir de plaisir, encore et encore.

 

Avis de TeaCup :

Je tiens à remercier les éditions Harlequin pour l’envoi de ce SP.

J’ai lu le titre du livre et vu la couv avec une fille tatouée, me suis dit, « tiens ? Surprenant chez Harlquin classique ». Je n’ai pas cherché plus loin, zoupe on lit.

Ce roman est en fait le second d’une série, le premier tome est basé sur la sœur du héros et meilleure amie de l’héroïne. Je vous rassure, j’ai quand même tout suivit à l’action on a juste quelques références, rien de bien catastrophique on peut prendre la série en court.

Une première chose qui me vient, l’héroïne est très sympa un peu en mode « new adult » tatouée, avec un passif difficile elle est tatoueuse et artiste, elle se rêve indépendante, mais est en fait assez isolée.Là où on s’éloigne du New Adult le livre va assez vite comme souvent dans un Harlequin. En 1 chapitre ou 2 on a un baiser, 2 de plus on sait déjà qu’on se tourne grave autour et ça bascule vite dans du sexe. Petite originalité, le héros collet monté (pas tant que ça quand même je vous rassure) avocat au costar exprime assez vite la volonté que l’héroïne lui fasse confiance et ne cache pas ses sentiments en jouant les inaccessibles, ce que j’apprécie toujours ça me fait penser à « Dublin Street » par exemple.

Il y a une belle idée de scénario et de personnages, mais mon avis global est un développement trop rapide pour qu’on y croie, malheureusement. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai du mal à croire à l’avocat propret qui veut devenir politicien et sort sans ciller une seconde avec la tatoueuse du coin. L’opposition était intéressante, j’aime beaucoup… mais ça va trop vite, c’est trop simple, donc si l’histoire est plaisante, elle manque de sel… et de réalisme. On pourra toujours me rétorquer « le réalisme ? Dans une romance ? »… oui, bon, vous voyez ce que je veux dire quoi !

Petit point négatif à mon sens : les scènes de sexe. Pour le coup je n’ai pas trouvé ça très caliente avec les vagues de « new romance » dont nous abreuvent où ça va vite et loin. Je n’ai pas forcément besoin de ça pour adhérer à un roman, j’ai lu récemment « Un pianiste ou rien ! » le sexe n’est vraiment pas l’intérêt du roman il met même très longtemps à arriver, mais les persos, l’humour, la tension sexuelle était bien là. Ici on a très vite du sexe sans vraiment de tension sexuelle, j’ai donc été assez déçue par cet aspect.

Une petite histoire qui se lit, mais s’oublie vite aussi. Le genre de romance trop classique que j’ai un peu commencé à fuir. Dommage, la couverture, le résumé me faisait espérer embarquer un peu plus loin avec cette histoire. Je laisse néanmoins la moyenne pour le personnage de Devin qui reste assez attachant, il aurait manqué cinquante pages pour approfondir tout ça et j’aurais réellement passé un moment sympa.

 

Extrait :

Il contournait le bassin des voiliers, s’efforçant de comprendre pourquoi il se sentait plus choqué que réellement chagriné par le refus de Kara lorsqu’une voix aiguë provenant de derrière le hangar à bateaux le fit sursauter.

— Enlève tes sales pattes de là ou je vais te flanquer un coup de genou, si tu vois ce que je veux dire.

Gabe fonça en direction de la voix.

Une jeune femme lui tournait le dos, les poings serrés. Son agresseur gisait, recroquevillé à ses pieds, tentant de reprendre son souffle.

— Non, c’est non, espèce de crétin !

Le type poussa un grognement et la jeune femme se pencha vers lui. Le mouvement fit remonter sa minijupe, découvrant un peu plus ses longues jambes effilées, harmonieusement musclées et habillées de Doc Martens rose vif.

— C’est bon, j’ai compris. Tu n’avais pas besoin de frapper aussi fort, salope frigide !

Gabe sortit de l’ombre.

— Soigne ton langage. Et tu ne bouges pas. J’appelle la police.

Il sortait déjà son téléphone et s’apprêtait à composer le numéro lorsque la jeune femme l’arrêta d’un geste.

— Non, pas la police, s’il vous plaît.

Gabe entrevit un tatouage à son épaule. Il représentait une sorte d’elfe et lui était vaguement familier.

— Freddie devenait juste un peu trop entreprenant. Mais je l’ai remis sur le droit chemin.

Elle poussa l’homme de l’extrémité de sa chaussure, lui arrachant un nouveau grognement.

— N’est-ce pas, Freddie ?

Gabe sentit son estomac se serrer.

— Devin ?

La jeune femme se retourna lentement, écarquillant de grands yeux.

— Oh ! non.

About TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j'ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Check Also

Jenny Fischer / Next Stop, 3e escale

Quelques infos sur le livre : Next Stop Auteur : Jenny Fischer Serie :  Genres : Romance Editeur …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :