Home / Avis / Jojo Moyes / Jamais deux sans toi

Jojo Moyes / Jamais deux sans toi

Quelques infos sur le livre :

Jamais deux sans toi

  • Auteur : Jojo Moyes
  • Serie : 
  • Genres : Romance, contemporain
  • Editeur : Milady
  • Collection : Central Park
  • Publication: 24/ 10/ 2014
  • Edition: Broché
  • Pages : 495
  • Prix : 18,20€
  • Rating:  

Résumé :

La vie de Jess est un désastre. Son mari a disparu de la circulation, son fils revient du collège couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille, petit génie des maths, l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir. Alors qu’elle finit par se faire à l’idée que sa vie n’est qu’une somme de galères, la chance lui sourit enfin.
La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la maison de campagne. Accusé de délit d’initié, Ed est en mauvaise posture : il risque d’être ruiné et envoyé en prison si son procès tourne mal. Soucieux de s’acheter une conduite, il se propose de venir en aide à Jess. Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels?

Une histoire d’amour aussi bouleversante qu’inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Babelio, Milady et le Ladies Club pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Lorsque j’ai eu le mail de babelio qui disait qu’ils organisaient une masse critique pour une épreuve non corrigé du futur Jojo Moyes qui sera publié chez Milady au mois d’octobre, j’ai décidé de tenter ma chance. aussi j’avoue avoir été sur un petit nuage quand j’ai reçu la confirmation qui me disait que j’avais été sélectionné pour l’occasion. Imaginez-vous Tigrou en train de bondir partout et bien c’était moi après l’annonce.

J’ai été tenté de déposer ma lecture en cours pour le lire aussitôt, mais j’ai voulu découvrir un peu l’univers des mangas et ayant accroché j’ai préféré finir le tome que j’avais entamé avant de débuter ma lecture. Mais surtout c’était le moment d’entamer une lecture commune avec mes deux binômettes d’amour Sasha et Tahicha.

Encore une fois, c’était un plaisir de redécouvrir la plume de l’auteur. C’était tellement agréable à lire et surtout j’ai eu plus d’une fois le sourire en lisant, j’ai même parfois rit vraiment très fort (et mon mari a sûrement dû me prendre pour une folle). Un point bonus pour l’alternance des points de vue lors de chaque chapitre. J’ai beaucoup aimé découvrir l’histoire avec chaque personnage important de l’histoire.

Jessica Rae Thomas est une jeune maman célibataire depuis plus de deux ans, mais toujours mariée à son ex qui l’a lâchement abandonné avec ses enfants à lui. Elle fait de son mieux pour joindre les deux bouts et n’hésite pas à cumuler les petits boulots (serveuse dans un bar et femme de ménage) pour pourvoir aux besoins de ses charmants enfants. Nicky revient couvert de bleus et fais même un court séjour à l’hôpital, alors la maman ourse qu’elle est, n’hésite pas à aller voir les malotru qui s’en prennent à son garçon. Alors quand elle a l’opportunité d’obtenir une place dans un établissement privé pour sa fille Constanza, Jess n’hésite pas à parcourir l’Angleterre pour se rendre en Ecosse.

Le début du voyage n’est que chaos pour la petite famille en perdition. Arrive alors Edward sur son cheval blanc, enfin dans son Audi flambant neuve. Edward, lui est un chef d’entreprise, très geek sur les bords, qui se retrouve en congé forcé. Il a eu la malchance de succomber à une ancienne camarade de faculté pour laquelle il craquait déjà à l’époque. Quand elle commence à l’envahir, il se sent impuissant et n’hésite pas à lui avouer comment se faire un peu d’argent. Lorsque plusieurs semaines plus tard, il est accusé de délit d’initié, il tombe de haut et tout son monde semble s’écrouler.

Alors au détour du chemin quand il voit le désespoir de cette famille, il se propose de les conduire jusqu’en Ecosse pour le concours de Maths auquel Tanzie va participer. Les péripéties qui leur arrivent m’ont  énormément touchée, j’ai ri (un bon paquet de fois), je me suis insurgée sur ce qui arrivait à ses pauvres enfants, j’ai maudis le père cet abruti de lâche, j’ai juré contre les manigances des Fisher.

En bref, on pourrait penser à une romance classique entre une jeune femme sans le sou et un homme riche à qui tout réussi. Mais non, l’histoire est attendrissante du début à la fin, les personnages sont attachants. On découvre la vie réelle avec ces difficultés. Un petit pincement au coeur pour les articles de blog de Nicky, ce gamin m’a chamboulé. Mais surtout c’est le toutou énorme et puant qui mérite la palme d’or pour son comportement pendant ce voyage fou. C’est une lecture que je recommanderais tellement j’ai apprécié.

 

Extrait :

Il s’appuya contre le bar. Jess s’efforça de ne pas rire lorsque son coude glissa sur le bord du comptoir.
– Je dois prendre ça pour des excuses ?
Il la regarda d’un air vaseux.
– Je suis désolé. Je suis vraiment, vraiment, vraiment désolé. Mille fois désolé, Ô dame du Bar. Maintenant puis-je avoir un dernier verre?
– Non. Il est 23 heures passées.
– Oui mais ça, c’est seulement parce que vous m’avez fait parler.
– Je ne peux pas rester là à attendre que vous ayez descendu votre dixième pinte. Je dois rentrer chez moi.
– Alors donnez-moi juste un shot de vodka. S’il vous plaît, j’ai besoin d’un dernier verre. Tenez. vous pouvez garder la monnaie, dit-il en abattant un billet de vingt livres sur le comptoir.
Le mouvement trop violent le fit vaciller.
– Juste un. Ou plutôt un double. Je le boirais en deux secondes. Une seconde.
– Non. Vous avez assez bu comme ça.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Alexis Hall / Spires, tome 4 : A vif

Quelques infos sur le livre : A vif Auteur : Alexis Hall Série : Genre : Homoromance Editeur …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :