Home / Avis / Jordan L. Hawk / Hanté

Jordan L. Hawk / Hanté

Quelques infos sur le livre :

Hanté

  • Auteur : Jordan L. Hawk
  • Serie : 
  • Genres : Paranormal
  • Editeur : MxM Bookmark
  • Collection : Fantastique Imaginaire
  • Publication: 14/ 10/ 2016
  • Edition: Numérique
  • Pages : 408
  • Prix : 5,99
  • Rating:  

Résumé :

Le brave type : Dan Miller a les sciences occultes dans le sang. Aider les âmes perdues à trouver le repos n’est pas à la portée de tout le monde, surtout lorsque celles-ci menacent les Vivants. Mais à la mort de ses parents, six années auparavant, Dan a été forcé d’abandonner ses activités pour se consacrer à son frère et sa sœur, tout en se battant pour faire survivre leur ferme, en Caroline du Nord.
Ainsi, lorsque Leif Helsvin, gothique extravagant, apparaît sur le pas de sa porte pour lui demander de l’aide afin de se débarrasser d’un nécromancien du nom de Rúnar, la première réaction de Dan est de refuser. Ayant deux adolescents à charge, il peine déjà à garder la tête hors de l’eau. De plus, le beau Leif représente une tentation bien trop redoutable, et Dan est résolument enfermé dans le placard.

Le mauvais garçon : Arborant piercings et tatouages, Leif n’a jamais couché deux fois avec le même homme. Il peut ainsi s’en tenir à des relations simples, d’autant que son serment d’arrêter Rúnar le fait dériver constamment de ville en ville.
Mais cette fois, Leif a besoin d’aide. Une aide incarnée par le très pragmatique Dan. Comme les braves types sont exclus du menus, Leif devra se contenter de se tenir tranquille, aussi longtemps que nécessaire jusqu’à ce qu’ils mettent un terme aux agissements de Rúnar. Mais, alors que Leif se retrouve de plus en plus impliqué dans la vie de Dan, il se rend compte qu’il risque non seulement de briser ses règles, mais aussi son cœur.

 

Avis de Anne_B :

Une lecture en Service Presse de la part des Editions MxM Bookmark que je remercie beaucoup.

Dès le premier chapitre, on plonge dans l’univers imaginaire très riche de Jordan L. Hawk. Un monde où se côtoient les Marcheurs chargés de faire passer les morts dans l’au-delà, les apparitions, les nécromanciens et les déités de la mythologie.
Le décor est planté à Ransom Gap, une petite bourgade de Caroline du Nord. Là y vit Dan Miller.
Depuis 6 ans et par la force des choses, il s’occupe de la ferme familiale et y élève son frère et sa sœur orphelins.
Dan avait rêvé d’une autre vie avant le décès de ses parents, une vie où il aurait pu exercer sa vocation de Marcheur et où il aurait pu faire aussi son coming out aux yeux de tous – et non pas seulement auprès de sa famille comme cela a été le cas.
Mais le destin en a décidé autrement, le voilà fermier et obligé de cacher son homosexualité à toute la petite ville très conservatrice et intolérante de Ransom Gap, de peur de se voir enlever la garde de Béa et Virgil qui sont encore tous les deux mineurs.

Un jour, arrive Leif Helsvin, un gothique dégingandé aux allures de top modèle nordique. Lui aussi est Marcheur. Il est à la poursuite d’un nécromancien, Rúnar, et vient à Ransom Gap pour demander de l’aide auprès des Miller.
Leif sert la Déesse de la Mort et exécute ses ordres, même quand ceux-ci l’envoient dans un coin paumé tel que Ransom Gap, lui qui est habitué à une vie nettement plus trépidante et luxueuse.
Leif traîne aussi derrière lui une enfance très douloureuse et pauvre dont il ne parvient pas toujours à oublier les souffrances et les traumatismes.

Dès lors toute première rencontre les deux hommes vont être très attirés l’un par l’autre.
Mais chacun va s’y refuser – pour l’un, parce qu’il craint de perdre sa famille et pour l’autre parce qu’il n’est habitué qu’à des coups d’un soir et qu’il s’estime indigne d’un homme tel que Dan.
Ils vont malgré tout devoir faire équipe commune pour lutter contre Rúnar le sorcier avide de pouvoir et de richesse, afin qu’il n’obtienne pas ce qui pourrait mettre en danger l’humanité toute entière…

Dan est un personnage adorable car profondément gentil et plein d’abnégation, il fait passer sa famille avant ses désirs personnels. Coûte que coûte, il veut être fidèle aux valeurs familiales que ses parents lui ont inculquées.
Leif le bad boy, est mon chouchou. Son passé tourmenté en fait quelqu’un de particulièrement touchant. J’ai aimé découvrir son côté « fragile ».
Leur couple est très attachant. Mais il m’a manqué un certain approfondissement dans l’histoire personnelle de chacun d’eux. J’aurais aimé en apprendre plus sur leur enfance, surtout celle de Leif.

En fait, ce que j’ai vraiment apprécié dans cette histoire, c’est l’aspect relationnel des personnages.
J’ai trouvé le ton très juste et les personnalités très riches. Du coup, à côté de ça, l’intrigue paranormale en elle-même est passée au second plan parce que ce n’était pas ce qui m’intéressait le plus.
Cela s’est avéré un peu frustrant avec pour résultat un certain désintérêt quand étaient abordées les séquences d’action.
Ce n’est que mon avis et je pense que les lectrices qui préfèrent l’action y trouveront leur compte. Personnellement, disons que, globalement, j’ai passé un bon moment de lecture sans ressentir malgré tout de réel coup de cœur.

Extrait :

Dan avait toujours eu un faible pour les mecs gothiques, et après six ans sans avoir fréquenté personne, son sexe était résolument dressé et attentif.
Ce qui n’était pas bon du tout. Ce Leif était ici pour lui proposer du travail en lien avec des apparitions. La meilleure chose – la seule chose – à faire était de lui annoncer la mauvaise nouvelle et de le raccompagner à la porte.
Dan ouvrit la voie jusqu’à la cuisine, où Béa était assise à table, penchée sur un manuel scolaire. Virgil était avachi sur le canapé usé dans le salon, jouant à un jeu vidéo sur une console surannée.
— Leif, voici Béatrice, la présenta-t-il. La loque dans le salon s’appelle Virgil.
— J’ai entendu ! cria celui-ci pour couvrir le son des explosions et des coups de feu de son jeu.
Une expression perplexe se forma sur le beau visage de Leif.
— Béatrice et Virgil ?
Dan s’était demandé s’il avait relevé la référence. La plupart des gens passaient à côté.
— Ouais. Et on m’appelle Dan, mais mon vrai nom est en fait Dante. Maman avait un sens de l’humour effroyable pour une spécialiste des apparitions. Une Marcheuse, ajouta-t-il en remarquant la confusion de son interlocuteur.
Le regard de Leif s’éclaira en signe de compréhension, mais ses sourcils se froncèrent.
— Vous avez bien dit « avait » ?
Mignon et perspicace.
— Vous avez six ans de retard, si vous aviez besoin de lui demander quelque chose.

About Anne B

"Il faut toujours garder une petite place pour les livres" telle est la devise que je vous délivre et j'essaie de m'y tenir avec beaucoup de plaisir ! Bisou

Check Also

Emma Cavalier / Les trois talents, tome 1 : Le conteur d’histoire

Quelques infos sur le livre : Le conteur d’histoire Auteur : Emma Cavalier Serie : Les trois talents …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :