Home / Avis / Keren David / Te retrouver

Keren David / Te retrouver

Quelques infos sur le livre :

Te retrouver

  • Auteur : Keren David
  • Serie : 
  • Genres : Jeunesse
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Way
  • Publication: 04/ 11/ 2015
  • Edition: Broché
  • Pages : 360
  • Prix : 17€
  • Rating:  

Résumé :

Avant d’être adoptée par une famille aisée londonienne, Cass était une Jones. Mais tous ses souvenirs se sont envolés lorsque, à deux ans, elle a pris le nom de Montgomery, grande lignée de politiques anglais. Sa vie est bien tranquille, Will Hugues mis à part. Pourquoi le beau gosse du lycée s’intéressait à elle alors que sa cour est aussi grande que celle du prince Harry ? Mais le petit monde de Cass s’effondre le jour où son père se retrouve au coeur d’un scandale conjugal, et que sa famille vole en éclats. C’est ce jour même que choisit Aidan, son frère biologique, pour réapparaître sur Facebook. Aidan Jones, 18 ans, est passé de foyers en foyers après avoir fui un père abusif et une mère indifférente. Il survit grâce à de petits boulots dans le quartier de Camden et partage un studio avec sa copine Holly, une jeune fille un peu plus âgée que lui, et le fils de celle-ci. Cass et Aidan doivent apprendre à se connaître et apprivoiser leurs différences. Mais les liens du sang sont-ils plus solides que ceux qui vous ont construits ?

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Mélusine et les éditions Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

J’ai déjà chroniqué les deux premières sorties de la collection New Way et j’avais été sous le charme de ces deux titres qui me conviennent parfaitement alors que je suis une adulte mais surtout car il faut dire qu’elles conviennent aussi parfaitement à ma fille Barbara à qui cette collection s’adresse particulièrement car c’est une ado 😉

Début novembre, j’étais un peu désespérée de ne pas avoir eu l’occasion de découvrir ce titre alors que je l’avais demandé en service presse, mais comme pour Blacklistée de Cole Gibsen, les demandes ont été nombreuses, aussi je peux vous dire que j’ai été agréablement surprise lorsque après un échange mail avec Mélusine le livre est arrivé par voix postale alors que je ne m’y attendais plus.

Je crois que je ne remercierais jamais assez Mélusine pour l’envoi qui est arrivé il y 10 jours chez moi, j’étais en pleine lecture d’un autre livre, je ne l’ai donc pas attaqué immédiatement. Mais maintenant c’est chose faite et je regrette presque de l’avoir terminé si rapidement car j’ai adoré l’histoire de A à Z.

J’ai aimé découvrir la vie de Cass et d’Aidan, ses frères et soeurs qui se retrouvent après plus de dix années de séparation. Cass a maintenant seize ans, elle a été adopté alors qu’elle avait quatre ans, elle a eu la chance de grandir dans une famille BCBG, elle a fait des études, est première de la classe…

Aidan, lui, a presque dix-neuf ans, il n’a pas eu autant de chance qu’elle. Il a passé la plupart de son enfance dans des familles d’accueil ou en foyer avant de retourner chez sa mère biologique qui les avaient abandonnés Cass et lui. Il essaie de s’en sortir par lui-même en travaillant et fréquente une jeune femme avec laquelle il vit et élève un petit garçon de deux ans.

Alors que Cass a tout pour être heureuse ses parents adoptifs se séparent et tout est bouleversé. Aidan entre en contact avec elle via facebook. Elle ne se souvient plus vraiment de lui, ni de sa petite enfance passée auprès de cette famille qui ne voulait plus d’eux. Les retrouvailles sont vraiment touchantes, bien que maladroites. Mais impossible d’imaginer ce que chacun peut ressentir après autant d’années d’absence. Pour certains, c’est un calvaire qui prend fin alors que pour d’autres c’est un bouleversement qui survient au pire moment…

L’auteur réussit remarquablement à mettre en place son histoire bouleversante par plusieurs points, tout d’abord le divorce, qui semble assez commun de nos jours, les enfants y sont souvent confrontés et ce n’est pas toujours facile de savoir gérer. On remarque bien que Cass a du mal à s’en sortir depuis la nouvelle, sa mère se laisse aller, elle est trahie par son père qui compte plus que tout pour elle, son frère Ben a trop vite accepté la nouvelle copine de son père, tout ça ne fait pas bon ménage. Et Cass est vraiment bouleversée, d’autant qu’elle est une fille a qui la vie a toujours sourit enfin au moins depuis son adoption.

Ensuite par la dure réalité des services sociaux, Aidan n’a vraiment pas eu  de chance, il est un pauvre garçon qui n’a jamais reçu d’affection ou du moins n’a jamais eu le temps de rester quelque part assez longtemps pour le découvrir, il a grandit trop vite, se retrouvant à seize ans à travailler et à subvenir au besoin d’une famille qui n’est pas la sienne mais qu’il aime plus que tout au monde.

J’ai été très émue par moments en lisant le POV d’Aidan, la gorge nouée d’angoisse par sa vie si fragile et qui ne tient qu’à un fil. Cass et lui ont vécus des vies très différentes, et malgré tout on sent que chacun à besoin de l’autre pour devenir quelqu’un et se sentir bien.

La fin est arrivée trop rapidement pour moi, j’aurais aimé rester encore quelques dizaines ou centaines de pages avec eux, voir comment ils ont réussi à gérer les différentes découvertes qui les ont bouleversés. En tout cas, c’est un livre que je prendrais plaisir à relire car il est vraiment bouleversant de réalité !

Extrait :

En ville, tout le monde ou presque connaissait mon nom et pourtant, je n’avais rien d’exceptionnel. Mais ce n’était pas un problème, ou du moins, j’étais habituée.

En revanche, le jour où j’ai fait la connaissance de Will, ça faisait douze jours précisément que ça m’en posait un. Papa s’accrochait à son poste de député mais depuis peu, on le connaissait mieux sous son surnom « Olly et sa Barbie ». Oliver Montgomery de son vrai nom, avait une liaison – et un bébé – avec sa stagiaire, et aujourd’hui les gens ne se contentaient pas de connaître mon nom : ils me dévisageaient, me pointaient du doigt, parlaient dans mon dos.

Même avant que mon père ne commence à faire la une de tous les journaux, j’ai toujours été prudente. Je ne pouvais pas me permettre d’imiter ces filles qui remontent leur jupe pour flirter avec les mecs du lycée. Vu qu’on habitait une petite ville, tous les fouineurs qui connaissaient mes parents par le biais du parti conservateur se feraient sûrement un plaisir de commérer s’ils me voyaient m’écarter du droit chemin. Ça ne valait pas le coup de me rebeller. Ça me mettrait dans une position trop délicate.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Vi Keeland / Bossman

Quelques infos sur le livre : Bossman Auteur : Vi Keeland Serie :  Genres : Romance Editeur : Hugo …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :