Home / Avis / Kyousuke Motomi / Dengeki Daisy, tome 1

Kyousuke Motomi / Dengeki Daisy, tome 1

Quelques infos sur le livre :

Dengeki Daisy

  • Auteur : Kyousuke Motomi
  • Serie : Dengeki Daisy
  • Genres : Mangas, Shojo
  • Editeur : Kazé
  • Collection : Kazé Manga
  • Publication: 11/ 03/ 2010
  • Edition: Broché
  • Pages : 192
  • Prix : 8,99€
  • Rating:  

Résumé :

« Quoi qu’il arrive, je te protégerai. » Depuis la mort de son frère, l’unique parent qui lui restait, Teru vit seule, avec pour soutien moral, le téléphone portable que son frère lui a donné et sur lequel elle reçoit les mails d’un personnage mystérieux se faisant appeler « Daisy ». Un jour, pour une raison idiote, elle se retrouve à travailler au service de Kurosaki, le gardien du lycée aux allures de voyou. Mais ce vaurien n’aurait-il pas quelque chose à cacher à Teru ?

Avis de Phika :

Ce qui est marrant chez les mangakas c’est qu’ils se décrivent énormément… même bizarrement. Kyousuke n’échappe pas à la règle… date de naissance (mais sans l’année), signe astrologique, groupe sanguin (???)… sans parler de leurs « mots d’auteur ». L’exemple du premier tome : « J’aime les drugstores. Ces temps-ci, j’adore acheter des produits pour les toilettes. Dès qu’un nouveau désodorisant sort, je suis trop heureux. » Euh… comment dire ? J’adore ! Je lis tous ces petits mots qui me donnent le sourire. Imaginons que tous les auteurs le fassent, ce serait hyper sympa, non ? MDR

Pour ce premier livre, nous découvrons l’histoire de Teru Kurebayashi, jeune lycéenne, orpheline, qui vient de perdre son frère. Il lui a confié un téléphone portable afin qu’elle soit en contact avec un « protecteur » du nom de Daisy. Ils n’échangent que des SMS. Teru ne sait pas qui il est vraiment.

La jeune fille se montre forte et protectrice envers ses amis. Elle se fait insulter (de « pauvre » notamment) et malmener par les élèves du comité qui sont riches et décident de tout dans le lycée.

Teru est drôle et maladroite mais si attachante.

Un jour, elle casse une fenêtre et se voit obligée de l’avouer au gardien de l’école, venu dans la classe afin de trouver le coupable. J’adore cette scène… Ce mangaka a énormément de talent et c’est drôle, tout en étant super bien dessiné et avec une véritable histoire.

Le gardien, Kurosaki, va la prendre comme « larbin » pour qu’elle rembourse la vitre vu qu’elle n’a pas d’argent. Mais il est un peu plus qu’un simple gardien. Sans le montrer ouvertement, il va veiller sur elle et la défendre face aux coups bas de certains élèves.

D’un côté, Teru a un protecteur physique : Kurosaki et, d’un autre côté, un protecteur psychologique (oui, je pense que c’est ça !) : Daisy.

Kurosaki est glandeur, mesquin et limite violent. Daisy est gentil et attentionné mais c’est aussi un as de l’informatique, apparemment un hacker reconnu qui effraie les élèves du comité et les professeurs.

Je suis tellement fan de cette série que ma photo de profil sur facebook est un de ses scans.

 » Sois chauve Kurosaki !  »

Extrait :

 

About Phika

Adolescente, je lisais les romances Harlequin et Molière. Aujourd'hui, je dévore les romances et dystopies Young Adults ainsi que les mangas (plus précisément les Shojo). Je lis partout: jusque dans les toilettes (ne faites pas genre je ne l'ai jamais fait ! Tout le monde le fait !!!mdr) et ma voiture.

Check Also

Fanny André / A jamais. Une vie pour l’Autre

Quelques infos sur le livre : A jamais. Une vie pour l’Autre Auteur : Fanny André Serie …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :