Love OnLine – Penelope Ward

Quelques informations concernant le livre chroniqué :

Titre : Love Online

Auteur : Penelope Ward

Série : 

Genres : Romance

Éditeur : Éditions Infinity

Collection : Romance Passion

Publication: Le 12 Février 2020

Édition: Numérique

Pages : 328 pages

Prix : 5,99€

Rating : 

Résumé du livre :

Nous nous sommes rencontrés de façon improbable. Au départ, tout était anodin. J’étais « ScreenGod », et elle « Montana ». Évidemment, ce n’était pas nos vrais noms, seulement les pseudonymes que nous avions choisis.
La nuit, me connecter et lui parler était mon échappatoire – mon refuge.
En réalité, elle s’appelait Eden, comme je ne tardai pas à le découvrir.
Dès notre premier échange en ligne, je fus captivé. Elle devint vite une addiction. Nous ne savions rien de nos vraies identités au début… Et elle comptait bien ne rien changer à ça. L’anonymat n’altérait en rien la complicité qui s’était spontanément créée entre nous. Cela avait même eu pour effet de nous autoriser à être plus transparents l’un envers l’autre que si nous avions réellement su qui nous étions.
Eden était drôle, intelligente, splendide – elle était la femme dont j’avais toujours rêvé. Mais elle continuait de m’échapper. J’avais accepté que les choses restent ainsi, jusqu’au jour où un indice me mena directement à elle. J’ai saisi cette opportunité.
C’est là que notre histoire d’amour a commencé pour de bon.

Votre avis :

Avant que vous puissiez découvrir mon avis concernant Love Online de Penelope Ward, je tiens à remercier la plateforme NetGalley, d’avoir mis à disposition ce titre et surtout les Éditions Infinity de m’avoir confié la lecture de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

Quand j’ai sollicité ce titre auprès de la plateforme, je savais que je demandais une valeur sûre. J’avais déjà lu des livres de l’autrice donc je m’attendais à passer un très bon moment de lecture.

Est-ce fut le cas ?

Ryder McManara a tout pour lui et il le sait. Fils unique d’un magnat de l’industrie du cinéma à Los Angeles, il est riche,il est très charmant et toutes les femmes se jettent à ses pieds. Tout le monde veut être son ami, dans l’espoir de devenir la future star d’Hollywood. Il est de toutes les fêtes, de toutes les soirées du milieu mais le problème est que Ryder est las de cette vue où tout lui est servi sur un plateau d’argent.

Il ne veut plus être celui que le tout Hollywood connaît, il ne veut plus être Ryder McManara, uniquement parce qu’il est le fils de son père. Il veut juste être Ryder, un gars normal.

Mais ce projet me paraît quelque peu ambitieux.

Ainsi afin d’échapper à son passé, il a perdu sa mère des suites d’un cancer et son ex-fiancée l’a quitté, mais aussi de se détacher de son nom de famille devenu lourd à porter, Ryder ne trouve rien de mieux que de s’inscrire sur un site de chat quelque peu particulier.

Cet échappatoire lui permet un temps soit peu de retrouver l’anonymat qui lui faisait tant défaut sans vraiment être une personne différente.

Et donc tous les soirs, Ryder McManara devient ScreenGod mais alors que cela devait être anodin, ce petit jeu va devenir une véritable addiction pour le jeune homme quand il va se connecter à la chambre d’Eden, d’abord connue sous le nom de Montana.

Elle le fascine, le captive et le rend totalement accro, si bien que Ryder va vite en oublier les responsabilités et les limites qu’il s’était fixées en se connectant à ce site.

Mais qui est cette Eden ? Pourquoi doit-elle se dévêtir et se mettre en scène ainsi ? Mais surtout pourquoi Ryder tient-il tant à elle ?

Tout les sépare et pourtant…

Malgré la plume géniale et toujours aussi agréable de Penelope Ward, je suis totalement passée à côté de ma lecture que j’ai trouvé trop prévisible et un peu trop légère à mon goût. Je n’ai pas été vraiment transportée auprès des personnages pour lesquels, j’aurais aimé m’emballer un peu plus et ressentir des émotions à fleur de peau.

Je ne dis pas que Love Online est nul mais pour moi, ce fut une échec cuisant. Peut-être que je donnerai une seconde chance à Ryder et Eden mais pas dans l’immédiat.

Évidemment, je vous invite à le lire et j’espère que vous l’apprécierez beaucoup plus que moi.

Extrait :

« -A quoi tu penses ?

Je me sentis nerveuse tout à coup.

-Rien. Je… Je m’habitue à toi.

-Très bien. Tu me feras signe quand tu auras fini, histoire que j’arrête de rentrer le ventre.

C’était sûrement une plaisanterie étant donné qu’il n’avait pas un poil de gras. Il était torse nu, sa peau bronzée et tendue sur ses muscles.

D’une certaine façon, je ne savais plus vraiment comment me comporter désormais. Ce sentiment nouveau d’insécurité était la seule chose qui me déplaisait dans le fait d’avoir découvert à quoi ressemblait Ryder. Je m’étais préparée au scénario inverse, à la façon dont je devrais réagir si je ne le trouvais pas séduisant. Je savais que rien ne m’empêcherait de le vouloir dans ma vie, car il me faisait me sentir bien. Ce à quoi je n’étais pas prête, c’était à ce scénario-là. Je n’avais absolument pas envisagé que je pouvais le trouver attirant, que mon désir pour lui serait démultiplié une fois que je l’aurais vu, et que je voudrais pouvoir bondir de l’autre côté de l’écran pour toucher cet homme.

Je continuais à le fixer. Les cheveux de Ryder étaient châtains, courts. Ils encadraient son visage ciselé à merveille. Il avait des yeux d’un bleu cristallin. Hypnotisants. J’étais passée de tout à rien : d’une voix sans visage, je faisais maintenant face à un homme dont je sentais le regard me transpercer. Sa barbe de trois jours était juste comme il fallait. J’aurais aimé la sentir contre mon visage et pouvoir goûter ses lèvres.

Mon Dieu.

Je ne vais plus pouvoir me passer de toi, Ryder.

-Est-ce que ça va ? m’interrogea-t-il en souriant. Tu es encore avec moi ? »

Hits: 57

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

Alix Martin / L’amour est une question de (mal)chance

Quelques infos sur le livre : L’amour est une question de (mal)chance Auteur : Alix MartinSérie :Genre : Romance Editeur : HarlequinCollection …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :