Darling Investigations 1 – Un été mortel – Denise Grover Swank

Quelques informations concernant le livre chroniqué :

Titre : Un été mortel

Auteur : Denise Grover Swank

Série : Darling Investigations Tome 1

Genres : Romance – Policier

Éditeur : Éditions Infinity

Collection : Cosy Mystery

Publication: Le 12 Février 2020

Édition: Numérique

Pages : 578 pages

Prix : 5,99€

Rating : 

Résumé du livre :

Il y a dix ans, Summer Butler était la détective adolescente la plus populaire de la télévision. Depuis lors (comme les sites de potins adorent le rappeler) elle est tombée bien bas.
Quasiment ruinée, trahie, brouillée avec sa mère et blacklistée par les employeurs, elle n’a d’autre choix que d’accepter l’offre-d’emploi-des-stars-has-been : faire de la télé-réalité.

Incarnant une (fausse) détective, elle va devoir résoudre des mystères dans sa ville natale de Sweet Briar, en Alabama.
Et pour couronner le tout, elle va devoir côtoyer le chef de police, Luke Montgomery, son premier (et seul) grand amour.

Quand Summer tombe sur un vrai cadavre, l’émission Darling Investigations prend une tournure inattendue.
La liste croissante des suspects attire certes les téléspectateurs, mais en réalité, Summer ne sait plus à qui elle peut faire confiance.
Quelqu’un a l’air d’avoir écrit ce scénario mortel spécialement pour elle, et à moins que Summer ne se donne à fond dans ce rôle, il pourrait bien être son dernier.

Votre avis :

Une carrière inexistante, des dettes en a plus savoir que faire, un amour propre plus qu’écorché, Summer Butler n’a plus vraiment de solutions pour s’en sortir.

Ancienne star d’une série télévisée pour adolescents, où elle incarnant Isabella Holmes – une détective en herbes -, Summer n’a plus vraiment connu le succès et la célébrité depuis.

Mais elle n’a pas le choix. Trahie par sa mère, qui l’a ruinée, elle risque de perdre sa maison et également la ferme familiale en Alabama. Elle va devoir faire de la télé-réalité, chose qu’elle déteste au plus haut point.

Uniquement reconnue pour sa réplique phare « Je t’ai eu », que les gens lui réclament dès qu’ils la croisent et n’ayant plus beaucoup d’espoir et à court d’argent, Summer est obligée de s’en remettre à l’idée saugrenue, faire de la télé-réalité, de ce producteur peu scrupuleux.

Le projet est simple, même s’il a un goût de déjà-vu pour la jeune femme, puisqu’elle va devoir résoudre des enquêtes inventées de toute pièce et filmées façon télé-réalité donc. Tout ce que Summer déteste comme vous l’aurez compris.

Mais prise à la gorge comme elle est, la jeune actrice devenue has-been n’a pas d’autre choix que de signer ce contrat, qui n’augure rien de bon et pour cause !

La voilà propulsée à nouveau devant les caméras, par dépit, collée au train par une productrice aux dents longues, à la tête de sa propre agence de détective privée, – la licence est bien réelle par contre, à Sweet Briar, Alabama, sa ville natale. Et pour y incarner donc une « fausse » détective.

Mais revenir à Sweet Briar va réveiller de mauvais souvenirs, lui rappeler des moments qu’elle aurait préféré laissé derrière elle et Summer comprend bien vite qu’elle n’est pas la bienvenue là-bas.

Trop de choses se sont déroulées depuis son départ forcé par sa mère, qui voulait faire d’elle une star et qui depuis l’a ruiné. Trop de non-dits laissés en suspens et qui attendent toujours des explications. Et surtout, il y a Luke Montgomery…

Summer a l’impression de n’être qu’une spectatrice dans cette mise en scène où elle n’a pas son mot à dire et elle n’aime pas ça.

Mais subitement, l’émission Darling Investigations prend une étrange tournure quand un crime a réellement lieu à Sweet Briar et la jeune détective ne va pas rester sans rien faire, à suivre le fil gentillet de l’émission.

Qui a donc tué Otto Olson ?

Est-ce un coup du sort qu’un scénario de ce genre se déroule alors qu’elle se trouve en être la cible toute désignée ? Summer est prête à tout pour résoudre cette enquête qui va changer sa vie.

Quitte à faire équipe avec le chef de la police, le très charmant Luke Montgomery, son seul et unique amour ?

Les suspects sont nombreux dans cette petite ville de l’Alabama et Summer se demande à qui, elle peut faire encore confiance.

Et quand l’étau se resserre, les vrais visages apparaissent et les langues se délient.

Ce premier tome de Darling Investigations est une excellente lecture. J’ai été surprise par le contenu et j’en redemande. Je me suis laissée emporter par les enquêtes menées de front par Summer et sa cousine, me prenant au jeu à leurs côtés.

Du mystère, du romantisme, une enquête à résoudre, une jeune femme qui veut s’en sortir, du suspense, des baisers… Un ensemble qui m’a offert un cocktail détonant et une très bon moment de lecture.

A quand une suite ?

Et pour terminer, je tiens à remercier grandement la plateforme NetGalley d’avoir mis à disposition ce titre mais surtout les Editions Infinity de m’avoir confié la lecture de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

Extrait :

«Comment étais-je supposée expliquer tout cela à Luke ?

Si Maybelline avait des informations à propos de l’homme mystère, il fallait qu’il le sache. Et pourtant, je ne pouvais nier que je voulais prouver que j’étais capable de résoudre une véritable affaire. Je n’étais pas une vraie détective, c’est vrai, je ne faisais qu’en incarner un pour le petit écran, tout comme je l’avais déjà fait il y a bien longtemps. J’aimais chercher des indices. Mon instinct me disait que je pouvais être douée pour ça ; pour la première fois de ma vie, je pouvais faire quelque chose pour aider les gens et me faire me sentir bien dans ma peau. Je voulais vraiment donner sa chance au métier de détective.

Bien ou mal, je voulais enquêter sur ce qui était arrivé à Otto Olson et il était fort probable que Luke ferait tout ce qui était en son pouvoir pour m’en empêcher.

Mais souhaitais-je vraiment cacher des informations à Luke ?

Peut-être je devrais juste improviser. »

Hits: 77

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

Alix Martin / L’amour est une question de (mal)chance

Quelques infos sur le livre : L’amour est une question de (mal)chance Auteur : Alix MartinSérie :Genre : Romance Editeur : HarlequinCollection …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :