Marlène Eloradana / Coach Me Si tu peux #1

Quelques infos sur le livre :

Coach me Si tu peux #1

  • Auteur : Marlène Eloradana
  • Série : Si tu peux
  • Genres : Comédie romantique / Romance feel good
  • Editeur : Auto édition
  • Publication : 09/04/2021
  • Edition : Numérique
  • Pages : 354
  • Prix : 4,99 €
  • Rating :  
5 étoiles

Elle est prête à tout pour lui résister…
Il a tout à apprendre pour la faire craquer…
Une comédie romantique au cœur de l’Écosse.

Aider les gens à atteindre leurs objectifs, c’est ce qu’Amy sait faire de mieux. Lorsqu’elle accepte d’endosser le rôle d’une coach en séduction, elle ne sait pas dans quoi elle met les pieds. Ce n’est qu’en rencontrant son client qu’elle comprend l’ampleur de la tâche.

Identité : Cameron Roy.

Ce spécimen âgé de 27 ans à la personnalité atypique a une prédisposition à foirer tous ses rencards avant même qu’ils ne commencent. Sa vie sentimentale se résume en un seul mot : inexistante !

Sa mission ?

Redresser ce célibataire endurci, dompter sa langue bien trop pendue et faire de lui un séducteur hors pair. Et tout ça, sans tomber sous son charme, sans laisser son passé semer la zizanie et sans oublier ses propres objectifs.

Taux de réussite ?

En théorie… 100% ! En pratique… c’est une autre histoire !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Flowers2.jpg.

Avis de SoSweety :

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteur Marlène pour m’avoir offert l’opportunité de lire son roman en avant-première et pour la confiance accordée au blog.

Lorsque j’ai vu passé qu’une de mes bloggueuses favorites allait sortir son premier roman, je n’ai pas hésité une seule seconde car j’adorais déjà la plume de Marlène de part ses chroniques. J’y suis donc allée à l’aveugle et j’ai trouvé en premier lieu l’idée originale et en plus je n’avais pas de résumé donc belle surprise en découvrant ce récit. C’est l’histoire de Cameron qui va tout faire pour séduire son coup de cœur et qui va être aidé par ses amis, son frère et Amy dans cette lourde tâche.

Cameron est un personnage haut en couleurs et il ne me semble pas avoir lu ce genre de héros auparavant tellement il est handicapé dans tout. J’ai adoré son franc parler. Il est maladroit en tout sauf son boulot et encore il a trouvé le moyen d’être seul dans son labo et c’est pas plus mal lol. Mais en tout cas, il m’a au début fait un peu pitié mais j’ai aimé qu’il se remette en question en ayant ce coup de cœur. Ça lui a donné une vraie motivation et après tout, il n’aspire qu’à aimer et être aimé en retour. Donc après ce méga coup de pied aux fesses et son frère et ses amis pour l’aider, il s’est lancé à corps perdu dans la tâche malgré encore quelques déboires… hyper drôles !!!

Par contre, autant il était motivé pour séduire cette belle rousse sans la connaître ni l’avoir réellement vue dès le début, autant Amy a su éclipser un peu trop rapidement son objectif de départ. C’est sans doute le seul petit bémol si je devais en trouver un. Il en parle beaucoup au début mais après pas tant, de sa rousse flamboyante. Et le fait qu’il n’ait pas su qu’Amy était son coup de cœur, c’était un peu gros quand même, on le voit venir d’entrée, mais lui reste tout de même naïf de ce côté avec des méga œillères 🤣😂

Quant à Amy, j’ai trouvé que c’était une héroïne bien dans ses talons de 12cm 😱😱😱 et son addiction qu’elle assume et qui la rend fun et qui sait ce qu’elle veut dans la vie. Elle aspire aussi à trouver l’amour mais on comprend tout à fait pourquoi elle a tiré un trait sur les hommes… mais bon elle n’a jamais eu qu’affaire à des cons donc son expérience est limitée niveau gentil garçon. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle accepte vite la proposition de Travis pour coacher Cameron car elle n’imagine pas une seconde succomber à son charme.

Leur différence d’âge ne m’a pas gênée car elle n’est pas énorme. Leur alchimie est whaou graou boom pfiouf, ouais pour le coup les onomatopées sont de rigueur 🥳🥳🥳🔥🔥🔥🔥🔥

#AmySinclair #CameronRoy

Quant aux persos secondaires, j’ai parfois trouvé Travis bien con et j’ai hâte qu’il rame bien pour avoir Z dans le second tome, ça lui fera les pieds 😏😏😏

Chups est une petite fée complètement folle. Et j’ai aussi bien aimé Aileen, Neil et Keith.

Concernant l’écriture, c’est fluide, concis pas trop dans le détail mais suffisant à chaque fois pour nous donner envie de continuer. J’ai particulièrement apprécié les références ciné/séries de début de chapitres. Et les chansons aussi. Et que dire de l’humour, je crois que j’ai ri à de nombreuses reprises au vu des aventures rocambolesques de Cam et quand je ne riais pas, j’avais le sourire tout du long. Donc ce sentiment d’histoire feel good est plus que réussi à mon avis. Sans oublier le côté cash des personnages qui rend l’histoire vraiment agréable. Ce qui rend le récit encore mieux est d’avoir le point de vue de chacun, je trouve que ça donne une vraie dynamique à l’histoire et l’approche est à mon sens beaucoup plus intéressante. Ça permet vraiment d’être dans la peau des personnages et c’est ce que je préfère dans ma lecture.

Il n’y aucun temps mort, le rythme est soutenu et on ne s’ennuie à aucun moment et je pense que c’est important de le souligner car ça m’arrive rarement de ne pas avoir de moment creux dans un roman. J’ai tendance à parfois sauter des pages et là au contraire je voulais avancer toujours plus vite pour connaître la suite. Récit hautement addictif pour ma part !

Après j’avoue que je ne suis pas une grande patiente ni une fan des slow burn, et ce slow burn là tout du long m’a rendue chèvre. J’aurais aimé plus de scènes pimentées entre nos héros et de ce côté je suis restée un peu sur ma faim, mais là encore ça n’engage que moi, et je suis sûre que d’autres lectrices préféreront ce développement là de l’histoire. 

Au-delà de l’idée originale, j’ai apprécié que l’auteur n’aille pas dans la facilité de l’histoire en nous faisant faire des détours pour arriver à les mettre ensemble : le karaoké dans le bar gay, le concours Outlander, Cameron qui se fait arrêter, Travis en Freddy Mercury…

Après, même si je ne suis pas fan d’Outlander (ouais ça arrive) je m’y voyais très bien, j’ai eu envie de retourner en Ecosse avec tous ces beaux paysages ça m’a fait voyager. Bon après on passera sur les rencontres avec Sam qui sont quand même de l’ordre de l’impossible hein 🥰 mais comme ça reste une fiction, l’auteur sera épargnée 😆 pour avoir fait rêver les lectrices…

Par conséquent je ne peux que dire bravo à ce premier roman que j’ai adoré. C’est une super romance feel good et une belle comédie romantique (oui à mon avis c’est les 2 fois à la fois). J’ai dévoré chaque ligne avec plaisir et je ne doute pas que ce sera un franc succès ! N’hésitez pas à vous procurer ce roman, vous ne serez pas déçue !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Flowers1.jpg.

“Quand il me repère, il se dégage de l’emprise de celles qui finiront sûrement la nuit avec lui, pour m’accueillir avec un sourire sadique sur les lèvres. Je le vois mettre deux bouts de papier dans la poche arrière de son jean, signe qu’il ne rentrera pas à la maison ce soir.

– Mec, qu’est-ce que tu as foutu, encore ? C’est quoi ces fringues de grand-père ?

– Je ne comprends pas ce qui cloche, dis-je en jetant un coup d’œil à mon pantalon noir à maille côtelée et ma chemise vert kaki.

– Cameron, tu as vingt-sept ans et pas cinquante. Bon sang, tu m’étonnes que tu restes sur le banc de touche à chaque rendez-vous.

– Hum… Ce ne sont pas mes goûts vestimentaires qui m’empêchent de conclure avec une femme. De plus, je me suis toujours habillé de cette manière pour sortir et tu ne m’as jamais fait de réflexion.

— Il faut que je mette le nez dans tes affaires et que je brûle tout, dit-il en riant.

— Tiens tiens, ça rigole ici, dit Erin sur un ton suspicieux.

— Chacun son tour, Chups, dit-il en passant son bras autour de son cou. Que penses-tu des fringues de Cameron ?

Elle se penche sur le bar pour me voir de la tête aux pieds et grimace. Ça s’annonce mal.

— Hum…

Elle fronce les yeux, m’analyse comme s’il fallait qu’elle réfléchisse soigneusement pour me donner son avis.

— Tu as été à une réunion du club du troisième âge ? me demande-t-elle en pouffant.

— J’avais un rencard, Chups ! Un rencard ! 

Ils éclatent de rire et je suis bon pour en entendre parler pendant des semaines.

— Tu as besoin d’aide, Cam. Désolée de te dire ça. 

Elle prend un ton affectueux. Erin est ma meilleure amie. On l’a surnommée Chups avec Travis parce qu’un type lui a littéralement sucé le clito en lui faisant un cunni. Elle n’aurait jamais dû nous raconter cette histoire, mais ça a été la pire nuit de son existence, elle devait absolument exorciser ça auprès de nous. Le mec l’a carrément pris pour une sucette, quoi ! Erin est brune avec une coupe courte qui lui fait une tête arrondie, c’est une petite nerveuse et une constante dans notre vie.

— C’est facile pour vous, vous êtes canons, dis-je d’un air dépité.”

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Flowers2.jpg.

Vues : 89

A propos de Sophie SoSweety

Hello, je suis Sophie, alias SoSweetySoCrazy, mais j'ai dû raccourcir le pseudo parce qu'on m'a soufflé que ça faisait un peu trop long ;-) Finalement on s'est arrêté à SoSweety, mais ne vous trompez pas, je garde quand même le "crazy" en permanence. Je suis avant tout folle de lecture, plus spécifiquement de romances, car il faut absolument que les histoires finissent bien, je suis une pro "happy end" et je le revendique haut et fort. Mes romans favoris sont en général des New Adult, et pour la plupart des romances avec des héros en uniforme (sportifs, pompiers, flics, militaires je les aime tous). J'ai besoin de rêver et de m'évader et c'est ce que la lecture m'apporte au quotidien quand je n'ai pas l'occasion de profiter de ma deuxième passion : les voyages.

Découvrir également

Marlène Eloradana / A Quatre Mains

Quelques infos sur le livre : A Quatre Mains Auteur : Marlène EloradanaGenres : Romance contemporaineEditeur : Auto …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :