Jane Devreaux / Let Me Dream

Quelques infos sur le livre :

Let me dream épisode 1 l’autre monde – épisode 2 la vie sans elle et épisode 3 le cauchemar

  • Auteur : Jane Devreaux
  • Série : Let Me Dream
  • Genres : Romance paranormale
  • Editeur : Auto édition
  • Publication : 01/04/2021
  • Edition : Numérique
  • Pages : 103 pour l’épisode 1 – 168 pour l’épisode 2 et 172 pour l’épisode 3
  • Prix : 0,99 € pour l’épisode 1 et 2,99 € pour l’épisode 2 et 3
  • Rating :  
3 étoiles

Résumé de l’épisode 1 L’autre monde :

Lexie vit dans un monde où se côtoient rêve et réalité. Si elle a tout oublié de son passé, elle sait manipuler les songes à la perfection. Cet univers où se mêlent mourants et fantômes est le sien et si elle ignore ce qu’il y a conduit, elle est bien décidée à en profiter. Mais une rencontre pourrait bien la convaincre de revoir ses priorités. David Moreau est pompier professionnel, il aime l’adrénaline et le danger. À trop jouer avec le feu, lui risque de se brûler. C’est entre la vie et la mort que ces deux âmes égarées vont se rencontrer. Mais pourront-ils réellement se sauver ?

Résumé de l’épisode 2 La vie sans elle :

David a eu beau lutter, la réalité l’a rattrapée. Voilà qu’il va devoir réapprendre à vivre sans son horripilante chimère. Mais la suite pourrait bien s’annoncer plus compliquée qu’il ne l’aurait pensé. Surtout maintenant qu’il est doté d’un don “si particulier”.
Comment une femme qu’il n’a jamais rencontrée a pu à ce point bouleverser son univers ?

Résumé de l’épisode 3 Le cauchemar :

Après une blessure par balle, David est à nouveau entre la vie et mort, et Lexie à son chevet ne supporte plus son impuissance. Mais voilà qu’elle entrevoit une solution : retrouver elle aussi l’inconscience.
Avec l’aide de Werner, son garde du corps, elle est plongée dans un coma artificiel, et dans cet entre-deux monde peuplé d’âmes à l’agonie, alors qu’elle croyait maîtriser la situation, son passé la rattrape.
Line, sa sœur aînée, revit inlassablement la même journée. Mais pourra-t-elle seulement l’aider ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Flowers2.jpg.

Avis de SoSweety :

Pour débuter cette chronique, je souhaiterais remercier l’auteur Jane Devreaux pour m’avoir donné l’opportunité de lire sa nouvelle saga dans le cadre de notre partenariat et pour sa confiance en notre blog.

Dès réception des résumés, j’ai été intriguée par l’histoire et très curieuse de découvrir cette toute nouvelle série. Les couvertures sont tout bonnement magnifiques et si je devais m’en tenir qu’aux résumés et aux couvertures, ça aurait été d’office un click et le tout était acheté.

L’histoire est pour le moins originale Lexie vit dans ce qu’on pourrait appeler l’au-delà, elle vit entre 2 mondes, entre le rêve et la réalité mais malgré le fait qu’elle ait tout oublié, elle a conscience d’une certaine manière qu’elle n’est pas morte mais que tout pourrait basculer à tout moment. A un tournant, elle rencontre David, qui est désorienté et, qui se trouve dans son monde suite à un accident dans un entrepôt plein de flammes alors qu’en tant que pompier il essayait de sauver des vies.

Tous les deux vont développer une relation unique d’abord amicale puis les sentiments vont s’en mêler. Ces 2 âmes égarées vont finir par se compléter et se battre dans ce monde irréel pour leur survie. Mais c’est sans compter sur le réveil de David. Cela va les bouleverser tous les deux et ne les laissera pas indemnes. Ils parviendront à se perdre, puis se retrouver entre ces deux mondes mais chacun au-delà de leur amour fusionnel tentera de sauver des personnes proches de leur entourage non sans peine. A naviguer entre ces deux mondes, chacun risque le tout pour le tout au point de s’égarer et jusqu’à la fin, on ne peut savoir s’ils parviendront à se sauver eux et leurs proches.

Oui mais voilà malheureusement la magie n’a pas opéré cette fois à mon grand désespoir. D’ailleurs je ne vous ferai pas 1 chronique par épisode car pour ma part les 3 épisodes auraient dû être réunis en 1 seul tome afin de garder une histoire plus complète et pas finir chaque épisode en cliffhanger.

Je ne sais pas si c’est le côté paranormal qui m’a gênée, il est vrai que j’en lis peu, ou si c’est autre chose… L’histoire est intéressante et vraiment originale d’ailleurs j’ai lu les 3 épisodes en une journée, la plume de l’auteur est toujours addictive et fluide. Mais je n’ai pas adhéré à tout, j’ai trouvé certains passages longs et pour ma part le dernier épisode part dans des “sphères trop délirantes”, déjà qu’on se croirait par moment dans Ghost Whisperer, c’était de trop pour moi. Je crois que je suis passée totalement à côté des épisodes de part ces côtés.

Nos 2 héros malgré leur romance n’ont pas réussi à me captiver car au milieu de leur histoire, il y avait trop de personnages secondaires qui entravaient leur relation, je crois que c’est ça aussi qui m’a perturbée.

En bref, je pense que cette série plaira sans doute à plein de lectrices et lecteurs mais pour ma part je n’ai pas été emportée dans ces épisodes comme je m’y attendais. Ce n’était sans doute pas une série faite pour moi.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Flowers1.jpg.

« – Et bien… je… je voulais voir David.
Son sourire se fait malicieux, une fossette apparaît sur sa joue. Décidément, il est charmant !
– OK. Mais vous auriez un nom parce que le prénom est plutôt commun.
Il semble se divertir de la situation et je me demande s’il ne serait pas temps de m’en aller. Mon rêve ne s’y trouve pas et je ne suis clairement qu’une distraction, pourtant, je m’entête :
– Euh… je sais juste qu’il travaille ici.
Je tente un sourire pour entrer dans son jeu, je me rapproche, me dis que pour obtenir des réponses, je dois l’amadouer. Ça n’a pas du tout l’effet escompté, lui ne sourit plus, il s’est figé, il ne me quitte pas des yeux.
– On vous a déjà dit que vous ressembliez à quelqu’un de… mort ?
Un frisson parcourt ma colonne vertébrale. C’est impossible ! Mes cheveux sont plus courts, plus sombres, Werner m’avait assuré qu’on ne me reconnaîtrait pas, pourtant, lui sait. Je m’éloigne avant qu’il ne comprenne que les images sur papier glacé ont menti, mais il me retient par le bras, m’empêche de fuir.
– Lexie ? Merde, c’est toi !
Qu’il m’ait appelée par mon surnom ne fait qu’augmenter ma panique. Il ne devrait pas le connaître, seuls ceux qui me côtoient me nomment ainsi. J’essaie de lui échapper, mais il raffermit sa poigne. À contrecœur, je lui fais face pour l’affronter et suis surprise de le découvrir aussi terrifié que moi.

– Il m’est arrivé quelque chose ? Je suis dans le coma ? s’inquiète-t-il, ses doigts toujours crispés sur mon avant-bras.
Tour à tour, il scrute ses camarades qui ont stoppé leur activité pour nous observer, puis ses yeux vairons se posent à nouveau sur moi. Il est affolé, alors qu’il y a peu, il se jouait de la situation. Est-ce qu’on recense des fous chez les pompiers ?
– Quoi ? Non ! Vous êtes en pleine forme, ça se voit, je tente d’une voix tremblante qui ne convainc pas.
Je ne comprends pas sa réaction. Nous ne nous connaissons pas, même en ayant lu mon histoire dans la presse, il ne devrait pas être affecté personnellement. Il me maintient toujours immobile, deux de ses camarades se rapprochent et Werner sort de la voiture.
– John, qu’est-ce que tu fous ? l’interroge le grand aux épaules carrées.
À ses mots, sa main libère mon poignet et j’en profite pour retrouver Werner près de la Mercedes. Je suis décidée à partir, à oublier mon songe, mais le fou insiste :
– Attends, Lexie !
En quelques enjambées, il est à nouveau près de moi et cette fois-ci, il parle tout bas. Il est calme et sûr de lui.
– David est mon ami, c’est lui qui m’a parlé de toi. Ensemble, on t’a cherché partout, nous pensions te trouver en Égypte, mais tu n’y étais pas.
Ses mots sont aussi doux à mes oreilles que durs à mon cœur, ils le malmènent et je dois retenir mes larmes. Est-il possible qu’un inconnu me prouve que je n’ai pas rêvé, que mon songe n’a pas cessé de me chercher ? Il sait pour les pyramides, il « connaît mon prénom, ces choses-là ne s’inventent pas.
– Je lui avais dit de ne pas le faire, je murmure en luttant contre un flot d’émotions qui m’assaille.
Il a recommencé à sourire et je tente d’imaginer l’ami qu’il est pour lui. Une personne à qui l’on peut confier tous ses secrets, une personne qui ne doute pas. C’est ce qui m’a manquée pour avancer.
– Ce n’est pas son style de renoncer.
L’évoquer perturbe mes pensées, je me revois dans sa chambre d’adolescent, devant son corps musclé devenu translucide, ce corps que je n’osais plus espérer. Une nouvelle vague d’émotions m’envahit. Dire que là-bas, j’avais tout oublié, même la notion de lutter, c’est lui qui me l’a rappelée.
Il souhaitait que je me batte pour m’en sortir, il voulait qu’on rentre ensemble. C’est ce que je fais, mais il ne le sait pas. Puis je me souviens que ma présence a déstabilisé son ami et c’est mon tour de vaciller.
– Il me croit morte !
Je l’ai à peine soufflé, pourtant, c’est douloureux. Je souffre pour tout à un tas de raison que j’ai du mal à expliquer.
– Même après l’avoir découvert, il espérait encore te sauver, me rassure-t-il, une main sur mon épaule.
Son contact me glace au lieu de me réconforter, parce que je viens de réaliser que mon temps est déjà écoulé.
– Tu parles au passé.
Il grimace, mais ne renonce pas et mon cœur s’affole, il a envie d’y croire encore un peu.
– Très perspicace, mais ça ne veut pas dire qu’il t’a oubliée. Lexie, tu n’as pas le droit de partir sans l’avoir rencontré. »


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Flowers2.jpg.

Vues : 49

A propos de Sophie SoSweety

Hello, je suis Sophie, alias SoSweetySoCrazy, mais j'ai dû raccourcir le pseudo parce qu'on m'a soufflé que ça faisait un peu trop long ;-) Finalement on s'est arrêté à SoSweety, mais ne vous trompez pas, je garde quand même le "crazy" en permanence. Je suis avant tout folle de lecture, plus spécifiquement de romances, car il faut absolument que les histoires finissent bien, je suis une pro "happy end" et je le revendique haut et fort. Mes romans favoris sont en général des New Adult, et pour la plupart des romances avec des héros en uniforme (sportifs, pompiers, flics, militaires je les aime tous). J'ai besoin de rêver et de m'évader et c'est ce que la lecture m'apporte au quotidien quand je n'ai pas l'occasion de profiter de ma deuxième passion : les voyages.

Découvrir également

Karla Sorensen / Onde de Choc

Quelques infos sur le livre : Onde de Choc – Titre original : Bombshell Auteur : Karla …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :