Warning: The magic method Hugeit_Slider::__sleep() must have public visibility in /homepages/14/d588517376/htdocs/clickandbuilds/TRLON/wp-content/plugins/slider-image/slider.php on line 262

Warning: The magic method Hugeit_Slider::__wakeup() must have public visibility in /homepages/14/d588517376/htdocs/clickandbuilds/TRLON/wp-content/plugins/slider-image/slider.php on line 264
Georgia Caldera/Embrasse l’hiver et danse avec lui – The Reading List of Ninie

Georgia Caldera/Embrasse l’hiver et danse avec lui

Titre : Embrasse l’hiver et danse avec lui    

Auteur : Georgia Caldera

Genres : romance contemporaine

Editeur : J’ai lu

Date de Publication:   13/10/2021

Edition (papier/ebook ): papier

Pages : 320

Rating: 3/6

Présentation de l’éditeur

Romy ne digère pas sa rupture, et pour cause : son ex-fiancé l’a méchamment trompée ! Bien qu’elle prétende se contreficher de lui, elle décide de se venger incognito. Pour faire payer une addition plus que salée à Julien, elle se lance dans un jeu parfaitement immature mais tellement drôle : lui pourrir la vie en douce ! Rien de plus facile puisqu’elle possède le double des clés de son appartement parisien. Chaque dimanche, elle se rend donc en catimini chez lui et lui laisse des surprises en tout genre. Mais ne dit-on pas que l’arroseur est bien souvent arrosé ? Car Julien ayant changé d’adresse, Romy s’en prend au mauvais garçon…

Extrait

« Le givre. Ce n’était pas seulement son attitude inamicalement polaire, ni les ombres glacées flottant au fond de ses prunelles. Non, il émanait de lui une aura particulière, comme un nuage brumeux et enneigé, brouillant l’air qui l’entourait. Un regard d’hiver… songeai-je en croisant inopinément ses yeux clairs et sans couleur. »

Avis

Je tiens à remercier les éditions J’ai lu pour l’envoi de ce SP.

Titre très poétique, couverture magnifique (non mais vraiment ! une dinguerie féliciations à la personne qui l’a fait et le bleu brillant rend très très bien c’est beau !), j’en attendais peut-être un peu trop et malheureusement, j’ai eu beaucoup de mal à embarquer dans l’univers de Romy et Adriel.

Si je trouvais l’idée de départ très fun et qui m’a toute de suite rappelée les crasses que fait Amélie Poulain à un de ses voisins (l’anecdote est d’ailleurs évoquée, c’était bien un clin d’œil) une fois dans le roman, j’ai eu la sensation que le renvoi des points de vue, car c’est une double narration entre les deux héros, était un peu trop aléatoire pour que ce début permette vraiment de suivre ce petit jeu de « crasses » et on avait peu le retour d’Adriel. L’héroïne se justifie énormément de ses actions, et quelque part ça enlève aussi un peu de fun. On la comprend, oui c’est immature, oui ce n’est pas tout à fait légal, mais cela aurait pu être plus rigolo un peu plus assumé et moins “oh je suis une affreuse personne”. C’était un roman dans les films ou les fictions font souvent des choses de ce genre et on leur pardonne parce que c’est quelque chose qu’on ne pourrait pas faire en vrai.

Ensuite, la dynamique change très vite entre les deux et c’est là que, vraiment, j’ai eu le plus de mal à accrocher. Il m’a semblé que les rencontres pourtant pas si nombreuses, amenait un rapprochement trop rapide vu la situation du personnage masculin. Ce genre de romance m’aurait sûrement beaucoup plu en « slow burn » donc avec un lent rapprochement de plusieurs mois et “couronnement” à Noël vu qu’on est sur une romance d’hiver, pourquoi pas. Mais là on a une relation qui évolue sur quelques semaines à peine et au final très peu de rencontres ou moments vraiment clés. Vu la situation du héros, son état d’esprit, même si on sent qu’il avait sûrement largement besoin de tourner la page et d’un bouleversement dans sa vie, le voir arriver si vite être accepté si vite m’a pas mal perdue. Il aurait pu être un héros hyper attachant si j’avais eu la sensation qu’on grattait plus et moins de monologues intérieurs qui à eux seuls devaient nous transmettre son évolution.

J’ai aussi regretté l’absence des nombreux personnages secondaires pour donner du corps au récit. La fille d’Adriel, par exmple, dont j’aurais rêvé de scènes douces et tendre avec le héros, d’en voir un peu plus. La grand-mère qu’on voit à peine qui n’a aucune scène marquante. Du côté de l’héroïne on a par contre quelques scènes avec sa meilleure amie et sa sœur, mais là encore l’une d’elles part en voyage et on ne la revoit pas, la sœur qui serait franchement attachante, reste très en retrait… Les enfants de ce côté là sont complètement absents on les évoque à peine par leur nom mais ils n’interviennent pas dans le récit. Dommage, tout cela m’a absolument manqué pour donner de la vie de la profondeur et sortir d’un huis clos de rencontres successives. Si le livre se lit très vite, il manque, à mes yeux, tout un tas de petites scènes, de moments joyeux et jolis qu’on espère des romances de Noël. J’ai ressenti plus de tristesse ou de spleen hivernal, en dehors de quelques moments plus doux, et une impression persistante de manque d’alchimie. Toujours à mes yeux, je ne dis pas avoir raison. J’aime peut-être, et ça n’est que mon ressenti très perso, plus de taquineries de séduction entre les personnages en général.

J’ai été un peu perturbée/étonnée aussi de voir l’héroïne décrite de nombreuse fois comme aimant la bonne chère, ne se privant de rien et affirmant clairement ne pas avoir la taille mannequin pour la voir décrite par le héros toujours en terme élogieux et comme si elle était très mince avec des « jambes fuselées » et autre… en même temps une danseuse qui danserait tous les jours, même en mangeant bien doit garder la ligne, je suppose mais cela fait une sorte de drôle de distorsion ? Bref, ça reste très anecdotique. On peut aussi noter de nombreuses petites réflexions féministes sympas sur les injonctions à la famille, être parfaite, se maquiller pour devenir belle et autre, c’est toujours sympathique et plus actuel.

En conclusion, une romance qui en séduira sûrement beaucoup, j’ai fouiné pour vérifier sur le Net et les nombreux retours positifs le confirme : je suis peut-être passé à côté de cette histoire et je le regrette j’adorais tellement le résumé, la couv, le titre… bref tout partait si bien que je suis vraiment navrée d’être un peu restée sur le quai, de ne pas réussir à m’identifier ou m’attacher assez au personnage (j’avais eu ce souci sur un roman contemporain de l’auteure par le passé), malgré une plume toujours bien maîtrisée et une écriture on ne peut plus fluide.

Vues : 201

A propos de TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j'ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Découvrir également

Rebecca Jenshak / Un entre-deux – tome 3

Quelques infos sur le livre : Un entre-deux – Smart Jocks tome 3 – Titre original …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :