Mia Sheridan / Sign of love, tome 4 : Archer’s Voice

Mia Sheridan / Sign of love, tome 4 : Archer’s Voice

Quelques infos sur le livre :

Archer’s Voice

  • Auteur : Mia Sheridan
  • Serie : Sign of love
  • Genres : Contemporain, Romance
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 04/ 02/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 393
  • Prix : 17€
  • Rating:   

 

Résumé :

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.

 

Avis de Sosweety :

Il y a certains livres qui savent vous prendre aux tripes dès qu’on les commence et dont on sait qu’on ne sera pas bien tant qu’on ne l’aura pas fini. En voilà un qui bouleverse et captive du début à la fin.  

C’est pourquoi je me suis réellement mis un coup de pied aux fesses car cet ebook en vo était dans ma PAL depuis très longtemps et je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas lu avant, du coup je vais être plus attentive sur mes prochaines lectures en attente, ça c’est sûr, car c’est une honte d’être passée à côté d’une telle pépite !  C’est un livre que j’ai relu en version française et que j’adore relire dès que j’en ai l’occasion tellement c’est une pépite.

L’auteur nous embarque dès le début avec Bree qui fuit la terrible réalité de son ancienne ville et qui s’installe à Pelion où elle espère être enfin tranquille. Sauf que Bree a vécu un drame horrible et que la nuit, elle est hantée par de terribles cauchemars où elle revit la nuit où sa vie a basculé. Elle essaye malgré tout de surmonter ça, je n’ai d’ailleurs jamais vu un personnage ayant une telle force pour surmonter les épreuves. Perso je lui tire mon chapeau, elle sait rebondir et voit le bien partout pour arriver à survivre. Elle sait profiter des plaisirs simples de la vie.

Elle rencontre Archer dès le début, ils se rentrent dedans dans la rue. Elle est super gênée car tout son sac se vide (tampons et autres choses embarrassantes) et donc la situation est drôle car elle s’enfonce de plus en plus, et elle ne fait que parler alors que lui l’aide à rassembler ses affaires et là, elle lui dit un truc du genre « vous pourriez me parler vous savez » histoire de sortir du silence embarrassant de la situation. Sauf que lui prend alors la fuite et elle ne comprend pas ce qu’il se passe. Cet homme l’intrigue et elle apprend plus tard qu’en fait Archer ne parle pas, il ne parle plus depuis l’âge de sept ans. Dès lors elle est attirée par lui et souhaite découvrir qui il est et surtout s’excuser du malaise de leur rencontre.

S’ensuivent alors de drôles de situations, Bree fait un peu la harceleuse ce qui est drôle et Archer lui est plutôt timide. C’est un homme de vingt-trois ans mais vu comment il a souffert il a encore son âme et sa naïveté d’enfant, il est profondément gentil et attentionné même si aux premiers abords il paraît bourru, ce n’est que pour se protéger. Tout le monde en ville l’ignore et le prend pour un monstre et du coup il s’est isolé volontairement. Il n’a pas eu une vie facile et son passé est triste ainsi que ce qu’il lui est arrivé et qui fait qu’il ne parle plus.

Et Bree, elle décide de s’en faire un ami. Son père était sourd et du coup elle connaît très bien le langage des signes. Et même si Archer entend très bien, elle décide de communiquer ainsi avec lui. Leur façon de communiquer est superbe et petit à petit leur amitié évolue en amour ce qui fait peur à Archer, qui est novice dans les histoires d’amour, et qui craint de souffrir.

Cette histoire est belle, drôle, touchante, captivante, émouvante (et oui mouchoir obligatoire) : un vrai coup de cœur. On tombe amoureux des personnages : Archer pour sa fragilité et Bree pour sa force. Les scènes d’amour sont sensuelles et magnifiquement détaillées. L’auteur nous décrit leur sentiment d’une manière différente à travers le langage des signes et je trouve que c’est beau et poétique.

En conclusion, si vous aimez les belles histoires d’amour, je vous recommande fortement de lire ce livre, il va vous retourner dans tous les sens.

 

Extrait :

– Attrape ma main, je te tiens !

C’est ce que j’ai dit tout doucement lorsque l’hélico a décollé, à l’instant même où Duke saisissait la main de Yeux de Serpent.

Je m’efforçais de jouer sans faire de bruit, parce que Maman dormait au-dessus, dans sa chambre, bien amochée cette fois-ci encore. Je ne voulais pas la réveiller. Elle m’avait demandé de rester en haut et de regarder sagement des dessins animés, à côté d’elle. C’est ce que j’avais fait un certain temps, et puis j’étais redescendu jouer avec mes G.I. Joe.

L’hélico s’est posé, mes gars ont sauté et ont couru sous la chaise sur laquelle j’avais étalé une serviette de toilette pour la transformer en une sorte de bunker. J’ai repris l’hélico et je l’ai fait décoller à nouveau en imitant le « wouf, wouf, wouf » caractéristique des pales. J’aurais aimé pouvoir, d’un claquement de doigts, le transformer en vrai hélicoptère. J’y aurais fait grimper ma mère, et nous nous serions envolés loin d’ici, loin des yeux au beurre noir et des larmes. Ce que je voulais, c’était partir très loin, le plus loin possible.

Un commentaire

Laisser un commentaire