Home / Avis / N.R. Walker / Red Dirt Heart, tome 1 : au cœur de Sutton station

N.R. Walker / Red Dirt Heart, tome 1 : au cœur de Sutton station

Quelques infos sur le livre :

Au coeur de Sutton Station

  • Auteur : N.R. Walker
  • Serie : Red Dirt Heart
  • Genres : Homoromance
  • Editeur : MxM Bookmark
  • Collection : Romance
  • Publication: 07/ 10/ 2016
  • Edition: Numérique
  • Pages : 208
  • Prix : 5,99€
  • Rating:   

Résumé :

Bienvenue à Sutton Station, l’un des plus grands ranch du monde, au beau milieu de l’Australie : si les animaux et la chaleur ne vous tuent pas en premier, c’est votre cœur qui pourrait bien lâcher. Charlie Sutton dirige Sutton Station de la seule façon qu’il connaisse ; comme son père avant lui. Bien déterminé à garder la tête sur les épaules et son cœur à l’œil, Charlie jure que la terre rouge et poussiéreuse qui l’entoure (et qui l’isole) coule dans ses veines. Travis Craig, un étudiant américain en agronomie, débarque à Sutton Station pour découvrir comment les agriculteurs gagnent leur vie dans l’un des environnements les plus rudes de la planète. Mais ce ne sont pas les paysages arides, brutaux et absolument magnifiques qui le captivent, c’est l’homme au cœur aussi aride que l’Outback.

Avis de ShieCastee :

Je ne suis pas fan des MM….

J’en lis très peu, et mon ressenti est souvent mitigé. Hormis le tome 2 du prince captif (il faut que je lise le 3) je sors rarement avec la « banane » au bout de ma lecture.

 

Au premier abord, j’ai craqué sur la couverture du livre : chic chic chic, une romance avec un cow boy !!!!  Les bottes, le chapeau, le paysage derrière… tout me mettait l’eau à la bouche.  Puis le résumé… Ha, c’est un MM, petite déception….  Mais il se passe en Australie… original, le lieu est différent….  J’ai laissé le livre mariner une semaine ou deux dans ma pal, mais la couverture alléchante me restait en tête… et un soir j’ai craqué…. Pour le terminer dans la matinée du lendemain, totalement conquise.

 

Du haut de ses 25 ans, Charles Sutton dirige la 3eme plus grande « station »  (ranch) des territoires du nord de l’Australie, depuis le décès de son père. Il est aidé par Georges, la cinquantaine, sa femme Ma,  et quelques employés.

Du temps de son père, des étudiants en agronomie venaient faire des stages l’été. Cette année, un autre étudiant a demandé à venir, et comme ca faisait longtemps, Charles a accepté de l’accueillir.

Travis Craig vient du Texas. Il habite dans un ranch ou ses parents élèvent du bétail. Ce stage va lui permettre de mettre en pratique ce qu’il avait appris dans des conditions totalement différentes, maintenant qu’il est diplômé.

 

La mise en route du livre est très rapide. On est très vite mis dans le bain. Les personnages, le pays, Charles et sa famille et le rythme des journées de travail…

 

Charles qui très tôt a su qu’il préférait les garçons aux filles. Déçu, son père se venge sur lui, lui répétant qu’une « tapette sera incapable de diriger Sutton ».  Ses seuls moments de liberté ont  été les 3 ans passés a la ville pour étudier ou il a pu s’amuser et s’envoyer en l’air…

Puis son père est mort et il a du prendre la suite  un an avant d’être diplômé. Seuls Ma et Georges sont au courant pour sa préférence sexuelle. Il ne l’ébruite pas, de peur de perdre la confiance des éleveurs, des voisins et des employés. Et comme le héro se fait la réflexion : « allez trouver un gay ici » ….

Mais que faire alors que des le premier regard, l’autre vous attire ?

 

Le livre se lit comme un bonbon … on ne voit pas passer les pages.

Entre le travail ; la rudesse du pays, par sa chaleur, son aridité et son immensité, les journées passent vite.

 

Charles résiste, contre son attirance, contre la facilité qu’a Craig  a s’intégrer a l’équipe, a faire rire Ma, et a être efficace dans son travail…. Mais c’est peine perdue.

 

L’auteur s’amuse avec les bagages que porte Charles. Le poids des réflexions paternelles pèsent et l’empêchent de vivre pleinement sa vie. Craig l’apprivoise doucement se doutant de son attirance … sans en avoir la confirmation…

 

J’ai adoré ce livre… la lutte que mène Charles pour résister au charme de Craig est bien amenée. Les petites piques de la cuisinière qui titille le garçon, distillant le doute dans l’armure que c’est construit le jeune homme.

Ma et Georges l’ont pratiquement élevé. Ils bien remarqué que le héro n’est pas heureux dans sa vie, ce tuant a la tache soir et matin. La venue de Craig leur donne l’espoir qu’il puisse enfin s’épanouir dans sa vie d’homme.

Craig  vit bien son homosexualité, et cela a été bien accepté par ses parents.

Si le personnage de Charles est assez complet, j’aurais aimé que l’on parle plus de Craig et de ses pensées… à la réflexion, ca manque un peu…

Et le pays, j’en suis tombée amoureuse. La terre rouge. Les grands espaces arides m’ont conquise ainsi que sa rudesse et sa beauté.

 

Vous l’aurez compris, j’ai eu un coup de cœur pour ce livre.

J’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi.

C’est le 1er tome d’une série.

J’ai hâte de lire la suite.

 

Shie.

 

Extrait :

George éclata de rire.

— C’est ça, « branleur ». C’est comme ça qu’on dit, de nos jours ? demanda-t-il en riant.

Je lui lançai un regard interrogateur et il sourit.

— Ce « putain de branleur de Yankee » a retenu ton attention toute la journée.

Je relevai un sourcil.

— Je lui ai montré une vue aérienne de l’endroit où il conduira le troupeau la semaine prochaine.

— Il va venir conduire le troupeau ? demanda George.

— Je l’ai emmené à la seconde pompe hydraulique et il y a mis direct les mains, pour manipuler les tuyaux. Il n’y a pas réfléchi à deux fois. Il savait ce qu’il faisait. Et avec les brahmanes, il est allé directement au milieu et il savait où les toucher, où se tenir. C’est un fermier, George. Je n’ai aucun problème à ce qu’il vienne.

George hocha vivement la tête.

— Je vais faire les arrangements. Nous devons préparer une autre moto ou un cheval, de l’équipement, de la nourriture… Je ferais mieux de dire à Ma qu’il y aura une autre bouche à nourrir.

— Je le dirai à Ma, répondis-je. Je dois passer quelques coups de fil à l’intérieur, mais après le déjeuner, je te laisserai Travis. Il peut préparer ses affaires pour lundi, comme tout le monde.

— Ça marche.

Nous restâmes plantés là à regarder Travis revenir lentement vers nous. Nous pouvions voir son sourire d’ici.

— Et fais-lui amener le hongre bai. On verra s’il est aussi branleur sur un cheval que sur une moto.

Après le déjeuner et quelques coups de fil professionnels, je pus entendre George rire dehors. Je suivis le son jusqu’à la porte arrière de la ferme, et entendant visiblement le même rire que moi, Ma arriva et se tint près de moi. Travis sellait le cheval, mais il devait avoir dit quelque chose de drôle à George. Ils souriaient tous les deux. Travis savait visiblement se débrouiller avec un cheval, il était en train de boucler la sangle et rallonger les étriers tout en parlant et regardant George.

— C’est un gentil garçon, dit Ma. Mignon aussi, tu ne trouves pas ?

— Ma, s’il te plaît, la mis-je en garde. Nous en avons déjà parlé.

— Ne le relègue pas si vite au placard, dit-elle. Sais-tu dans quel camp il est ?

— Ma, sifflai-je. Ce n’est pas comme ça. C’est purement professionnel.

— Et parler sur le porche toute la nuit, dit-elle avec désinvolture, est-ce que c’était purement professionnel, aussi ?

Je soupirai.

— C’est ce que je pensais, dit-elle.

Je modifiai mon commentaire précédent.

— Ma, ça ne peut pas être comme ça.

— Pourquoi pas ?

— C’est un invité, ici. Je suis responsable de lui. Tu sais qu’il y a des règles concernant les affaires et le plaisir.

— Peut-être qu’il est de ta responsabilité de fournir les deux…

Je sortis par la moustiquaire avant même qu’elle termine cette phrase et me dirigeai vers le holding yard où George observait Travis.

Bon Dieu, il n’est là que depuis une journée.

About ShieCastee

J’aime les livres qui me sortent de ma routine, de mon ordinaire… Aventures, romances, suspense & romances, bilt lit, science fiction, fantastique et cuisine … Peut importe la couverture tant que j’ai l’ivresse. Je dévore.

Check Also

Sarina Bowen / Ivy years, tome 3 : L’Homme de l’Année

Quelques infos sur le livre : L’Homme de l’Année Auteur : Sarina Bowen Serie : The Ivy years …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :