Home / Avis / Pauline Libersart / L’homme de la Sierra

Pauline Libersart / L’homme de la Sierra

Quelques infos sur le livre :

L’homme de la Sierra

  • Auteur : Pauline Libersart
  • Serie : 
  • Genres : Romance, Historique
  • Editeur : Laskà Editions
  • Collection : Romance
  • Publication: 26/ 09/ 2013
  • Edition: Numérique
  • Pages : 167
  • Prix : 4,99€
  • Rating:  

Résumé :

Amélie est une héritière du Sud, élevée pour être une véritable dame. Hélas, la guerre civile a tout détruit sur son passage : sa maison, sa fortune et surtout, sa famille. Tentant de rejoindre un oncle et une tante installés dans l’Ouest, elle se retrouve seule et sans argent au cœur de la Sierra Nevada. Un rancher taciturne lui offre alors sa protection, mais il y a un prix…

Dallas vit seul sur ses terres, tel un paria. Quand le hasard met sur son chemin la jolie Amélie, il saisit sa chance d’obtenir un peu de compagnie. Il est loin de réaliser qu’il a affaire à une demoiselle de la bonne société… Lui qui est plus habitué aux bêtes qu’aux humains, comment réussira-t-il à la séduire, pas seulement pour une nuit, mais pour la vie ?

 

Avis de Shie Castee :

Que dire …. Voila une auteur que j’adore …. Ses écrits méritent d’être connus. Sa notoriété progresse de jours en jours… et j’en suis contente.

 

Pour le coté technique, le livre est bien écrit. Le vocabulaire est riche, le style est agréable a lire, facilement compréhensible. Il fait 176 pages. C’est une « grande » nouvelle, ou un livre assez court… toujours trop court à mon gout, surtout venant de cet auteur là !!!!

 

L’histoire est âpre, rude, sans fioriture, a l’image du pays et du héro.

Dallas est un métis. Il n’a pas eu une vie facile. Tout ce qu’il possède, il l’a eu à la force de ses mains.

Amélie est une jeune fille du sud. Elle a tout  perdu avec la guerre, d’abord la fortune puis  ses parents. A la mort de son père, elle suit sa mère décidée à retrouver de la famille dans l’ouest.

Sa mère décède lors d’un accident lors du voyage. A cours de finances, elle trouve du travail dans un saloon. Fatiguée d’être sur la défensive pour éviter les avances du tenancier et des clients, elle fuit à cheval vers l’ouest a travers les montagnes de la sierra.

Rejointe lors de son bivouaque par Dallas, qui l’a remarquée au  saloon, ce dernier lui propose un arrangement : le gite et le couvert contre de l’aide dans son ranch.

Amélie ne se fait guère d’illusion, dans cet accord, il faudra qu’elle paye aussi de sa personne.

 

Le ton est donné.

A ce moment du livre, je me demande «  ou est la romance là dedans ? » on sent a travers l’écrit de l’auteur toute la dureté du pays et la difficulté d’y vivre…. La curiosité l’emporte, la lecture se continue malgré nous, tant elle se fait facile et intrigante.

Et tout doucement La romance apparait, et ne demande qu’à éclore sous la plume adroite de l’auteur.

Et la chose que l’on croit impossible arrive doucement…

Amélie s’aguerrie doucement.  Le ranch est soigné, bien entretenu et le logement propre. Elle fait ce qu’elle a appris toute sa jeunesse dorée, elle tient la maison, mais sans personnel. De repas trop cuits, en apprentissage de la vie a la dure, elle progresse et apprivoise Dallas.

Dallas et son caractère d’ours…. Ses grognements sont  remplacés par des brins de conversations, de petites attentions apparaissent doucement.

Et les sentiments arrivent, les surprennent, les bouleversent…

 

Lors de la lecture, l’auteur revient souvent sur le passé de son héroïne, sa vie d’avant avec les belles robes, son avenir avec un mari de la haute société et sur le sentiment de Dallas de ne pas être assez bien pour elle.  Différences qui s’atténuent avec l’apparition des sentiments et la vie ensemble.

 

J’adore cette histoire.

L’auteur a su mettre en avant la rudesse de la vie dans les montagnes, le caractère brute et sans fioriture de Dallas et a jeté la dedans une lady de caroline du sud. Le cocktail qui semblait imprenable se transforme en une très belle romance, d’autant plus jolie qu’elle était presque improbable.

L’apprivoisement des deux héros est magnifique et cela est fait en toute délicatesse de la part de l’auteur.

Cette nouvelle vous séduira, j’en suis sure.

 

Comme vous pouvez le voir, je suis conquise.

Je vous souhaite une bonne lecture ;

L’auteur publie en papier : « pari entre amis », qui  sort bientôt. Retrouvez la chronique de Ninie sur ce premier tome si palpitant.

Je vous conseille vivement le 1er tome de  cette romance contemporaine hot à souhait.

Shie.

 

Extrait :

Attentif, il la regardait sans oser la toucher, de crainte qu’elle ne perde pied et ne fasse une crise d’hystérie. Elle avait déjà vécu un enfer, et elle n’était pas encore sortie d’affaire. Sacramento était à plus d’une semaine de trajet pour un homme armé avec un bon cheval et des provisions. Elle n’avait rien de tout cela. Son silence laissa le temps à Amélie de se reprendre. Elle renifla et reprit son récit :

« J’ai été assommée pendant l’accident. Je me suis réveillée le lendemain à Floriston, où des cowboys avaient ramené les survivants. J’ai dû payer l’enterrement de ma mère, mon hébergement… Je n’avais presque plus d’argent et le patron de l’hôtel a dit que je pourrais payer ma chambre en travaillant pour lui au saloon. Une des filles a essayé de m’avertir, mais je ne l’ai pas écoutée. Vous avez vu le résultat ! Le pire est que je ne suis même pas sûre de retrouver ma famille. Je leur ai envoyé un télégramme, mais mon oncle est médecin, il a une clinique itinérante. Il est rarement à Sacramento. En attendant, il me faudra un travail. Vous ne connaîtriez pas quelqu’un qui cherche une infirmière, une garde-malade, voire une bonne à tout faire ? »

Le cowboy prit un long moment pour réfléchir avant de prendre la parole. Dans la semi-obscurité, elle ne voyait de lui que son profil à la barbe fournie sous le rebord de son chapeau.

« J’ai un ranch et j’ai besoin de quelqu’un…

— D’accord, répondit-elle un peu trop vite.

— Je vis seul », précisa-t-il en la fixant soudain.

Amélie frissonna et n’eut pas besoin d’autres explications. L’offre était claire.

Un instant, elle se reprocha d’avoir abordé le sujet, puis réalisa qu’il se serait imposé de lui- même à un moment ou à un autre. Cet homme était aussi seul que tous les autres dans cette région, avec les mêmes besoins, les mêmes désirs…

About ShieCastee

J’aime les livres qui me sortent de ma routine, de mon ordinaire… Aventures, romances, suspense & romances, bilt lit, science fiction, fantastique et cuisine … Peut importe la couverture tant que j’ai l’ivresse. Je dévore.

Check Also

Brittainy C. Cherry / The Elements, tome 1 : The air he breathes

 Quelques infos sur le livre : The air he breathes Auteur : Brittainy C. Cherry Serie : The …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :