Just a dream – Delinda Dane & Ludivine Delaune

Présentation du livre chroniqué :

Titre : Just a dream

Auteur : Delinda Dane & Ludivine Delaune

Série : 

Genres : Romance – Fantastique

Éditeur : Éditions BMR

Collection : 

Publication: Le 17 Juin 2020

Édition: Numérique

Pages : 288 pages

Prix : 5,99€

Rating : 

Résumé du livre :

À vingt-trois ans, Emily vient de perdre l’être le plus cher à ses yeux, sa grand-mère, Francesca White. En souvenir de cette dernière, Emily garde quelques carnets manuscrits et, surtout, un parapluie violet, qui accompagnait Francesca partout où elle allait.
Un soir de mauvais temps, Emily sort pleurer sous la pluie, munie de ce legs précieux. Elle l’ouvre, et là, l’incroyable se produit…

Votre avis :

Ayant été sollicitée pour participer au BlogTour consacré à ce titre, et étant le premier auquel je contribuais, je me suis dit pourquoi pas faire partie de cette aventure aux côtés d’autres chroniqueuses littéraires. Merci mesdames.

Mais avant toute chose, je tenais à remercier Lilia des Éditions BMR, qui m’a permise de lire ce livre en service presse et obtenu sur la plateforme Netgalley. Et au même titre le duo d’autrices, Delinda Dane et Ludivine Delaune, pour leur Just a dream où la magie est très présente et sous diverses formes, que je vous laisse découvrir à votre tour.

En citation de début à l’histoire, il est écrit :

« Ce titre est dédié à tous ceux qui ont besoin de magie dans leur vie… »

Ce préface tombait bien car j’ai vraiment besoin d’un peu de magie, de fantaisie et d’autres émotions positives dans ma vie ces temps-ci.

Et je ne dois pas trop me tromper en m’avançant que je ne suis pas la seule qui en aurait besoin.

Ainsi, je me suis pensée, voilà qui annonce de bonnes choses pour ma lecture et mon âme de chroniqueuse rêveuse.

Et donc me voilà en plein cœur du quartier de Brooklyn, à New York, génial, moi qui adore cette ville où tout est démesuré et où tant d’histoires que je lis s’y déroulent.

J’y fais la connaissance d’Emily Snow, une jeune femme bientôt trentenaire, et journaliste au New York Times, section littéraire de son état, mais qui malheureusement subit une très grosse perte familiale et bien plus affective.

Sa grand-mère, Francesca, très malade, est décédée et pour Emily, cela est un très grand déchirement car c’est sa granny qui l’a élevé depuis que sa mère l’a abandonné alors qu’elle était encore toute jeune.

Ce n’est pas une bonne période pour Emily, elle doit vivre son deuil mais doit aussi continuer sa vie, dont le désert sentimental est immense. Un peu comme le mien.

Lors du lègue chez le notaire parmi toutes les affaires dont elle hérite, Emily reçoit le parapluie violet dont sa grand-mère ne se séparait jamais et auquel elle était très attachée.

Durant toute son enfance, cette dernière lui répétait sans cesse : « Quand tu es triste, lève ton visage vers la pluie… ». Et si au-delà de ces paroles réconfortantes, se cachait un message qui offrirait un peu de cette fameuse magie, et qui embellirait le quotidien mélancolique d’Emily ?

Car malgré la présence de son compagnon à quatre pattes, nommé Miaou et de sa meilleure amie de voisine Carrie, un peu folle sur les bords, Emily est seule et se sent seule depuis le décès de sa grand-mère.

Aussi quand elle lit un peu plus entre les lignes des différents carnets laissés par sa grand-mère, Emily découvre bien des secrets et va de révélations en révélations au sujet de Francesca White, qui lui donne une image bien différente de la personne qu’elle a toujours connu.

Se souvenant du mantra qui l’a toujours bercé, Emily se retrouve sous la pluie, ouvre le parapluie violet dont un tintement se fait entendre et se voit propulsée dans un univers pas si inconnu que cela pour la jeune femme.

Totalement désorientée et cherchant à comprendre comment cela est possible, après tout, Emily a atterri en plein tournage de sa série télévisée préférée, elle devient copine avec les protagonistes du feuilleton, sauf qu’eux, vivent comme dans la réalité.

Est-ce de la magie ? Un rêve éveillé ? Ou le pur fruit de son imagination débordante ?

Alors quand la jeune femme expérimente, à nouveau, cette sensation qui la transporte loin de son quotidien, quand elle comprend enfin, même si à plusieurs reprises Emily se met en danger, elle voit dans cet échappatoire, une façon de faire vivre un peu plus la présence de sa grand-mère, partie trop tôt.

Et malgré toutes les questions qu’elle se pose, Emily croit à ce qu’elle vit et quand elle rencontre son compagnon dont elle tombe rapidement amoureuse ou alors quand sa mère revient dans sa vie, pourra-t-elle leur confier ce qu’elle est et toutes ces histoires de magie ?

Car après tout, la magie n’existe pas que dans les films et les livres, n’est-ce pas ?

Alors que la magie si présente dans le Just a dream du duo d’autrices, a-t-elle vraiment fonctionné sur moi ?

Et bien malheureusement pas du tout, même si je me faisais une certaine joie de le lire. La magnifique couverture y était aussi pour beaucoup et je m’étais imaginé un scénario totalement différent de celui que j’ai lu.

Ce qui a freiné énormément mon plaisir, et du fait que l’héroïne débarque dans des séries et des films comme si cela était logique et parfaitement naturel. J’avoue que j’ai beaucoup froncé les sourcils durant ma lecture et soupiré d’agacement à plusieurs reprises.

Je n’ai pas réussi à me projeter dans l’univers de cette histoire.

Je ne remets pas en cause le travail des autrices, loin de là, que Delinda et Ludivine se rassurent. Et je tiens à souligner que c’était le premier titre que je lisais, né de leur quatre mains.

Certes, il y a eu de la magie mais j’ai raté l’arc-en-ciel ou plutôt de m’abriter sous le parapluie violet, pour y accéder.

Mais je vous invite à découvrir ou à redécouvrir ce Just a dream, pour certains et certaines d’entre vous, car il est la réédition du titre Rain.

Extrait :

« J’ouvre mon parapluie violet pour m’abriter, même si cela n’ôte rien au cadre absolument unique. Je slalome entre les milliers de touristes agglutinés comme un seul bloc, compact et massif. Tous les yeux sont tournés vers les enseignes publicitaires de-ci et de-là, illuminant un ciel sans étoiles. Des couples se tenant par la main font pâlir d’envie les célibataires dans la solitude. Comme moi. Quelle ironie, non ? Se sentir seule dans l’une des villes les plus peuplées du monde… Je me dirige vers les marches, copies du tapis rouge du Dolby Theather, et prends plaisir à observer le visage des inconnus en train de poser pour la photo. Autant de souvenirs qui se gravent, chaque seconde de chaque minute. Et moi, témoin invisible, j’assiste à ces instants, tel un voyageur inconvenant. Un regard accroche le mien. Je détourne aussitôt la tête, confuse d’avoir été surprise en flagrant délit. L’envie est un péché que je commets malgré moi. Je fais volte-face, baisse un peu plus le parapluie pour me protéger de la pluie et emprunte l’une des rues adjacentes. La foule s’estompe autour de moi tandis que je remonte l’avenue, l’esprit embrumé.

« Quand tu es triste, lève ton visage vers la pluie. Souviens-toi toujours de cela, ma petite Emily. »

Ces mots me reviennent avec une clarté déconcertante.

« La pluie est ton amie. »

J’ai tant de questions. J’ai encore tellement besoin d’elle. Je ferme les yeux et me laisse bercer par les souvenirs du passé tandis que je fredonne presque inconsciemment la chanson de mon enfance.

Lorsque je rouvre les paupières, il ne pleut plus. Mais ce n’est pas ce qui m’ennuie le plus…

-Putain ! Qu’est-ce que ça veut dire ? »

Hits: 159

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

Ammitsu / Jardin secret, tome 5

Quelques infos sur le livre : Jardin secret Auteur : AmmitsuSerie : Jardin secretGenres : Mangas, ShojoEditeur : KanaCollection : KanaPublication: 03/ …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :