Melissa Foster / Les Whiskey : Les Dark Knights de Peaceful Harbor, tome 2 : Comme une étincelle

Quelques infos sur le livre :

Comme une étincelle

  • Auteur : Melissa Foster
  • Série : Les Whiskey : Les Dark Knights de Peaceful Harbor
  • Genre : Romance
  • Editeur :  World Literary Press
  • Collection : 
  • Publication : 16/03/2022
  • Edition : Numérique
  • Pages : 398
  • Prix : 4,99€
  • Rating :
3 étoiles

Huit mois, c’est sacrément long quand on craque pour une femme qui garde résolument ses distances avec vous. Mais Crystal Moon n’est pas n’importe quelle femme. Elle est sexy en diable, c’est une dure à cuire, n’a pas sa langue dans sa poche et elle tient le premier rôle dans les fantasmes nocturnes de Bear Whiskey. C’est aussi l’une de ses plus proches amies.

Alors que Crystal pense avoir remis sa vie sur les rails, elle est bousculée par un Bear torride comme la braise, possessif, brutal et farouchement loyal. Il l’attise comme personne, implacable et bien décidé à la faire sienne.

Plus Bear insiste, plus leur passion s’embrase, déterrant des souvenirs que Crystal aurait préféré laisser enfouis. Pourtant, impossible d’empêcher la collision entre le passé et le présent. Les deux amoureux sont catapultés sur un chemin chargé en émotions, qui les pousse à remettre en question tout ce qu’ils croyaient savoir.

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier l’auteur Melissa Foster, Laure Valentin traduction et Aurélie pour m’avoir offert l’opportunité de découvrir ce livre en avant-première en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat pour les French Blog Tour.

J’ai lu ce roman il y a quelques semaines déjà, et je peux vous avouer que je suis légèrement déçue de ma lecture, en tout cas, il n’y a pas eu de coup de coeur comme lors de ma lecture du tome consacré à Truman Gritt, pourtant Bear à tout pour plaire, croyez-moi ! Il est protecteur, aimant et tendre à la fois, mais il est trop beau pour être vrai. Heureusement que je sais que c’est un bookboyfriend très attachant 😀

La voix rauque de sa mère aurait pu paraître sexy si elle n’avait pas eu autant de mal à articuler et si le côté rauque n’avait pas été similaire à du papier de verre que l’on frotte à cause de sa gorge usée par la cigarette.

comme une etincelle – MELISSA FOSTER

Bear Whiskey est un motard barbu et tatoué qui à sa propre personnalité, il aime construire des motos, travailler au garage familial qu’il a reprit à la mort de son oncle, il travaille d’arrache pied au bar familial également mais il est surtout d’une grande aide pour sa famille.

Il peut sembler être un grand méchant ours pour ceux qui ne le connaissent pas. Mais c’est vraiment un ours câlin dans l’âme, surtout quand il s’agit de Crystal Moon pour qui il a toujours eu le béguin.

Crystal Moon a un tas de problèmes à surmonter, tous causés par une certaine anxiété qui est dû à un évènement tragique de son passé, que personne ne connaît pas même sa meilleure amie Gemma. Alors tenir Bear à distance est devenu tout naturel pour elle, mais il revient constamment pour en redemander.

Bear a également des problèmes concernant son avenir professionnel – et les choix qu’il a fait dans le passé – qui affecteront sa famille. Malgré tous les conflits extérieurs et l’appréhension qu’ils peuvent éprouver, entourés de leurs amis et famille, ils trouveront enfin leur voie commune.

#CrystalMoon #BearWhiskey

J’adore les beaux barbus tatoués, vous le savez maintenant car je le répète assez. Ca me fait saliver d’envie ! Mais je suis déçue de ma lecture. Bear s’est rasé pour plaire à Crystal et là ça a été la douche froide pour moi, mais pas que…

Je me fichais absolument de l’héroïne ! Désolée pour ça, enfin pas trop non plus ! Je n’irais pas jusqu’à dire que je l’ai détesté, puisque son problème est tout à fait légitime. Ses relations, son questionnement sont plus que légitimes. Je ne lui reproche pas non plus d’avoir soufflé le chaud et le froid avec Bear, je pense c’est une réponse normale pour quelqu’un ayant vécu un tel traumatisme, et peu importe si c’est récent ou non.

Cependant, comme elle l’a elle-même souligné, je l’ai trouvé très prétentieuse et ça ne me l’a pas fait apprécié à sa juste valeur.
Le héros cependant, c’est une autre histoire, mais ça vous l’avez compris.

Il lui souffla un baiser, écoutant le bruit de ses portières qui se verrouillaient en se demandant combien de temps il faudrait avant que son téléphone ne se mette à vibrer quand il recevrait un SMS.

comme une etincelle – MELISSA FOSTER

Comme je l’ai dit, l’héroïne est antipathique, et ça n’a tout simplement pas marché pour moi, donc impossible de l’aimer ou même de la plaindre. Mais Bear, ahhhh !! Il n’est pas intimidé par une femme forte. Il se sent assez homme et mature pour reconnaître ses faiblesses. Il est respectueux et attentionné ! Il est également fidèle à lui-même.

J’espère que vous apprécierez un peu plus que moi votre lecture.

Pour suivre l’actualité française de l’auteur n’hésitez pas à vous inscrire à sa newsletter :

https://mailchi.mp/7b31a7025987/les-whiskeys-dark-knights-de-peaceful-harbor?fbclid=IwAR2VU6pnTfFAr1GyXJhnSuEYX6JlsKfhaB9kU2XbX5FqtLTnRD9YkGwNxvw

Son père resta silencieux un moment. Un moment putain d’agaçant. Dixie était une associée à part entière dans l’entreprise, mais malgré ça, leur père refusait de la laisser donner son opinion. Biggs avait été élevé par un motard pur et dur qui était de la vieille école et avait des principes qui dataient de plusieurs générations. Les hommes de leur famille portaient toutes les responsabilités sur leurs épaules. Cela allait de pair avec la mentalité masculine du club de moto. Bear n’avait aucun problème avec les obligations et devoirs. Au fil des ans, il avait assumé plus que sa part de responsabilités. Mais il n’était pas d’accord pour exclure sa sœur, d’autant plus que, non seulement elle les avait aidés à maintenir leurs entreprises à flot, mais elle les avait aussi rendues encore plus rentables.

Cette lutte entre la loyauté familiale et cette façon que son père avait de discriminer Dixie faisait naître en lui une pointe de rancœur, comme une plaie suppurante qui ne voulait pas guérir.

Vues : 55

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Découvrir également

Miranda James/Le chat du bibliothécaire, tome 2 : Inventaire fatal

Titre : Inventaire fatal Auteur : Miranda James Série : Le chat du bibliothécaire Genres : …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :