Home / Avis / Amy Ewing / The Jewel, tome 1,5 : La maison de la pierre

Amy Ewing / The Jewel, tome 1,5 : La maison de la pierre

Quelques infos sur le livre :

La maison de la pierre

  • Auteur : Amy Ewing
  • Serie : The Jewel
  • Genres : Dystopie
  • Editeur : Robert Laffont
  • Collection : Collection R
  • Publication: 30/ 07/ 2015
  • Edition: Numérique
  • Pages : 72
  • Prix : 1,99€
  • Rating:  

 

Résumé :

Dans Le Joyau, vous avez suivi la vie de Violet sous le joug de la duchesse du Lac. Avec cette nouvelle exclusive d’Amy Ewing, vous allez entendre l’histoire de Raven Stirling, achetée comme Mère-Porteuse par la cruelle Comtesse de la Pierre.
Quand elle est acquise aux Enchères, Raven comprend d’emblée que les choses vont mal se passer. Et lorsqu’elle arrive au palais de la comtesse, elle découvre bientôt que celle-ci la considère davantage comme un cobaye pour ses expérimentations sadiques que comme Mère-Porteuse d’un éventuel enfant. Raven n’a plus alors qu’une idée en tête : s’échapper… et revoir Violet, sans jamais oublier qui elle est et que sa vie lui appartient.

Avis de Korri :

J’avais beaucoup apprécié le tome 1, dès lors que le livre est sorti. Je me suis jeté dessus, et là je suis très ému de la vie de Raven chez la comtesse de la pierre ;
j’avais souffert avec Violet dans le tome 1, mais dans cette nouvelle, je suis frustrée et j’ai envie de faire vivre les mêmes supplices à Frédéric et à la comtesse.

 

Grâce à cette nouvelle nous avons pu vivre et comprendre les mésaventures et les supplices de Raven.

Mais Raven est une jeune femme entière qui veut à tout prix ne pas oublier qui elle est ?

Pour ceux et celles qui sont sensibles je vous suggère de vous préparer à la dure réalité de la vie de Raven,

 

Nous commençons cette nouvelle lors des enchères, Raven fut acheté par la comtesse de la pierre.

Dès son achat, elle fût enchaîner et privé de nourriture. Dès que Raven a essayé de se rebeller, elle fut torturée de la plus violente des manières.

 

Cette nouvelle est très intense mais trop courte (72 pages).

Le texte nous transporte très vite dans les mésaventures de Raven, l’écrit est captivant et très sombre.

On ne peut que s’attacher à l’héroïne.

 

Extrait :

« Je suis Raven Stirling, personne ne peut me posséder. »

About Korri

Je suis une passionnée d’équitation. J'ai aussi un coup de cœur pour le Japon, j'aime beaucoup leur tradition et surtout l’univers des mangas (du Shojo au yaoi).

Check Also

Fanny André / A jamais. Une vie pour l’Autre

Quelques infos sur le livre : A jamais. Une vie pour l’Autre Auteur : Fanny André Serie …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :