Accueil / Avis / Christina Lauren / Hantée

Christina Lauren / Hantée

Quelques infos sur le livre :

Hantée

  • Auteur : Christina Lauren
  • Serie : 
  • Genres : Romance, Fantasy
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Way
  • Publication: 7/ 01/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 285
  • Prix : 17€
  • Rating:  

Résumé :

Delilah Blue n’a d’yeux que pour Gavin. Le regard ténébreux et la silhouette toujours parée de noir, le garçon a l’air de sortir tout droit de l’univers sombre et – il faut l’avouer – franchement tordu de ses dessins. Tout chez lui est bizarre, jusqu’à la vieille bâtisse dans laquelle il vit, qui donne une sorte de cachet inquiétant à leur petite ville. Lorsque Gavin décide d’emmener Delilah chez lui, un privilège exceptionnel, elle découvre avec stupeur que les lieux semblent capables de communiquer. Cheminée, par exemple, allume sur demande son propre feu. Lit s’agrandit selon les exigences de Gavin, et Piano lui a appris à jouer lorsqu’il était petit… Très vite, Delilah va comprendre que ce qui vit ici n’est pas humain…À quel prix gagnera-t-elle le droit d’aimer le propriétaire de ces lieux tourmentés ?

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Anne et les éditions Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

En général, je lis rarement les livres quelque peu fantaisistes, car j’aime beaucoup quand l’histoire qui se déroule pourrait m’arriver à moi dans un jour de chance (c’est beaux de rêver), mais comme j’avais aimé ma lecture de leur précédent titre du même genre « Sublime » et puis sans oublier les séries « Beautiful Bastard » et « Wild Seasons, j’avais très envie de découvrir ce titre.

Et maintenant c’est chose faite et je ne regrette en rien d’avoir eu la chance de le lire, mais ce que j’ai vraiment apprécié dans cette histoire c’est cette ressemblance avec le conte de la belle et la bête, non pas pour la bête parce que Gavin est loin de ressembler à un animal même s’il a une drôle de dégaine d’après Delilah Blue, c’est tout simplement pour les objets qui sont animés dans sa maison. Cela m’a fait pensé à miss Samovar, Big Ben et Lumière, du coup impossible de lâcher le livre avant de l’avoir terminé. J’étais curieuse de savoir ce qu’il en était exactement.

Concernant les personnages , j’ai aimé celui de Delilah Blue (c’est assez rare que j’aime un personnage féminin donc il faut que je le précise), Delilah Blue est de retour dans sa ville après six ans dans un pensionnat privé, le retour n’est pas tout rose car son père à perdu son emploi et qu’elle n’a qu’un seul véritable ami mais cette fille est tout simplement extra, elle m’a beaucoup amusé, tout ce qui sortait de sa bouche était surréaliste, d’une telle fraîcheur et d’une réelle franchise, elle m’a rendue béate d’admiration, je l’ai trouvé courageuse dans cette histoire.

Gavin m’a l’air d’être un peu perdu, mais quand on a vécu pendant plusieurs années sans véritable soutien familial et ami, c’est bien difficile de ne pas se sentir reclus. Il a du mal à imaginer que tout ce qu’il connaît n’est que pur fantasme, il va vivre ça comme une trahison. Heureusement que Delilah est là pour lui.

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment aimé ma lecture même si ce n’est pas un coup de foudre, je ne suis aucunement déçue d’avoir lu ce titre et si vous aimez les romances avec un peu de fantaisie et paranormal, n’hésitez pas à découvrir ce titre je vous le recommande.

 

Extrait :

Là où il y a des garçons, tout me paraît toujours si dégoûtant…

Cette pensée avait à peine traversé son esprit que Delilah s’en voulait déjà, car c’était exactement ce que sa mère aurait dit. En fait, les filles étaient tout aussi sales, avec leurs épais maquillages et tous ces mélanges de parfums qui saturaient les vestiaires. Le lycée semblait envahi par un mince film répandu sur les casiers et au sol, sur les murs et les fenêtres. C’était le jour de la rentrée d’hiver, aussi Delilah supposait-elle que tout avait été vigoureusement nettoyé pendant les vacances, mais ce brouillard où se mêlaient hormones masculines et féminines avait largement envahi toutes les surfaces alentour.

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars…

Découvrir également

Kazune Kawahara / So charming !, tome 1

Quelques infos sur le livre :   So charming ! Auteur : Kazune Kawahara Serie : So …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :