#Connard – Kristin Rockaway

Petite présentation du livre chroniqué :

Titre : #Connard

Auteur : Kristin Rockaway

Série : 

Genres : Chick-Lit

Éditeur : Éditions Hauteville

Collection : 

Publication: Le 10 Juin 2020

Édition: Broché

Pages : 416 pages

Prix : 18,50€

Rating : 

Résumé du livre :

Swipez à droite pour l’amour.

Swipez à gauche pour le flop.

Le jour, Mél Stickland est une développeuse Web sous-employée qui travaille pour un accélérateur de start-ups, Hatch.

Le soir, elle enchaîne les dates pourris, avec des enfoirés rencontrés sur Internet.

Mais après un salaud de trop, Mél craque. Elle met au point un site qui permet d’importer des profils de mecs qui dépassent les bornes et le baptise BastardAlert.

En une nuit, ce concept fait le buzz. Dépassée, Mél se demande vite si ce coup de sang d’un soir ne sonnera pas le glas de sa carrière. Ou pire ! N’anéantira pas toutes ses chances avec Alex Hernandez, le séduisant entrepreneur de Hatch,qui est loin de se douter qu’elle est à l’origine de tout ce tapage médiatique.

Votre avis :

Avant toute chose, je tiens à remercier les Éditions Hauteville et Stéphanie, et son équipe de Ladies, pour m’avoir confié la lecture de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

Pourquoi j’ai choisi ce livre au moment des propositions ?
J’ai attiré par la couverture, qui grâce à son illustration, me donnait déjà envie de découvrir ce que cachait le hashtag #Connard et le résumé a fini de me convaincre puisque le sujet abordé fait partie de notre société au quotidien.

#Connard dépeint donc les aléas des rencontres virtuelles et le dating 2.0. Qui ne s’est jamais essayé à ces fameuses applications ? Et qui aussi a connu son lot de déconvenues et de désillusions, bien avant qu’arrive la rencontre en IRL.

Tout comme Mél, je fais partie de ces personnes mais je ne suis pas allée aussi loin qu’elle, en voulant dénoncer tous ces types qui se comportent comme s’ils étaient les rois du monde, des dicks pics et aux égos sensibles.

Ainsi, après avoir bu plus que de raison et essuyé la énième rencontre râtée, Mél décide de créer un site Internet répertoriant tous ces individus indésirables et qui permettrait aux femmes déçues de partager leurs expériences et de laisser des commentaires. Un peu à la façon d’un TripAdvisor du dating.

Et c’est ainsi que naît Bastard Alert !

Mais la jeune femme était loin de se douter que sa brillante idée, née de l’alcool et de la colère, gagnerait en abonnées et en vues si rapidement, tellement bien que le site de rencontres incriminé se sentirait menacé. Sauf qu’il était trop tard pour faire machine arrière !

Ainsi quand elle fait la rencontre d’Alex, d’abord virtuellement, puis dans les couloirs de son travail, et que le feeling qui passe bien entre eux, Mél sait qu’elle est allée trop loin avec Bastard Alert. D’autant plus que le profil d’Alex n’a pas eu que de la bonne publicité auprès des utilisatrices.

Est-il, lui aussi un #Connard ?

Doit-elle tout arrêter ? Tout révéler à Alex ? Ou continuer de jouer ce double jeu ?

Mél cherche des conseils et du réconfort auprès de ses amies mais au fond, elle ne s’est plus quoi faire.

Et quand les choses deviennent trop sérieuses, elle perd pied mais trouve toujours le moyen de rebondir.

Mais quand Alex découvre le pot aux roses, que va-t-il se passer entre eux ?

#Connard n’est pas qu’une histoire de dating, d’amour et d’amitié, car l’auteure dont je découvrais le style et la plume avec ce livre, mise aussi sur la place des femmes dans un monde bien trop encore dominé par les hommes.

On y aborde le sexisme car Mél travaille dans une pépinière de start-ups, comme responsable informatique où malheureusement elle subit au quotidien toutes les remarques misogynes les plus dégradantes possibles.

Avec #Connard, les hommes ne sont pas à la fête et le titre colle très bien à la situation.

Évidemment, j’avoue qu’à certains passages du livre, j’ai décroché. Car même si c’était sympa d’en apprendre un peu plus sur la création d’un site Internet, l’auteure m’a perdu avec ses codages et ses lignes de programme mais qu’elle se rassure, ça a porté un petit plus nécessaire.

Pour résumer, #Connard est une lecture sympathique et tendance, et qui amène à réfléchir sur les rencontres en ligne mais aussi sur l’amitié et l’amour en général.

Dernier point positif à ma lecture de #Connard est que l’héroïne se nomme comme moi, Mélanie.

Alors swiperez-vous à droite ou swiperez-vous à gauche ?

Extrait :

« -C’est BastardAlert. C’est ce nouveau site Internet très populaire auquel les femmes peuvent se connecter pour partager toutes les saloperies, tous les trucs chelou, que les hommes leur infligent. Comme ça, elles peuvent mettre les autres femmes en garde pour qu’elles évitent les connards.

Il leva les yeux vers moi, son visage exprimant une douleur cuisante, comme si je venais de lui donner un coup de poing dans le ventre.

-Tout ce temps, tu étais au courant de ce qui est écrit sur moi et tu ne m’en as rien dit ? Tu as gardé le secret ?

Sans un mot, je récupérai mon portable et le rangeai dans mon sac.

-C’est carrément malhonnête, non ? fit-il remarquer.

-T’es gonflé !

Je passai devant lui et me précipitai vers la porte impatiente de quitter son appartement. Alors que je l’ouvrais à la volée, il cria :

-Quel genre de monstre faut-il être pour créer un site comme BastardAlert de toute façon ?

Je pilai net et, en me retournant, le foudroyai du regard.

-Le monstre, c’est moi. Et si je l’ai fait, c’est à cause d’hommes comme toi ! »

Vues : 77

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

Pour Noël, je te veux toi! de Lil Evans

Petite présentation concernant le livre chroniqué : Titre : Pour Noël, je te veux toi ! Auteur : Lil …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :