Home / Avis / Emmanuelle Amadis / Sarangins, tome 5 : Zar

Emmanuelle Amadis / Sarangins, tome 5 : Zar

Quelques infos sur le livre :

Zar

  • Auteur : Emmanuelle Amadis
  • Serie : Sarangins
  • Genres : Romance, paranormale
  • Editeur : Sharon Kena Editions
  • Collection : 
  • Publication: 20/ 01/ 2015
  • Edition: Numérique
  • Pages : 258
  • Prix : 6,99€
  • Rating:  

Résumé :

Pour Qivia et Paméla, Zar a assoupli les règles du Cerdhe, il a permis à Karen d’accéder à leur bâtiment, et l’a même autorisée à un bref passage dans leur complexe pour assister au mariage de sa sœur.
Il sait qu’elle n’est pas son Chèile, mais c’est plus fort que lui, il se sent irrémédiablement attiré par cette femme, et c’est pour lui plaire qu’il a commis la plus impardonnable des erreurs : il l’a laissée sans protection, ce dont s’empressent de profiter leurs adversaires.
Une fois de plus, il va bousculer leurs règles, établies lors de leur arrivée sur Terre. Uniquement animé par ses émotions, il va la sauver d’une mort imminente, faisant appel à tous les moyens Sarangins à sa disposition, au risque de précipiter sa mort.
Mais a-t-il raison de s’obstiner ? Et s’il parvient à la sauver, quel sera leur avenir ?
Celui de Karen serait tout tracé, elle resterait à jamais leur prisonnière, elle en apprendrait trop sur eux durant sa convalescence pour être autorisée à sortir un jour de leur monde.
Dans ces circonstances, Zar a-t-il encore une chance de pouvoir l’aimer comme il le souhaite si ardemment ?

 

Avis de Ninie :

J’ai profité de sa sortie récente pour me plonger dans la lecture de cette romance paranormale dont j’ai réalisé la couverture. Et je suis triste car c’était la dernière que j’ai réalisé pour participer à cette aventure. Je prenais donc encore un autre plaisir à découvrir si ce que j’avais imaginé correspondait au livre.

Dans ce roman nous retrouvons les personnages présent dans le tome précédent à savoir Karen et Zar, ainsi que sa soeur Pam et Qivia, ainsi qu’Hellus et Claire (même si c’est rapidement pour ces deux derniers personnages).

Dans l’épisode précédent l’auteur nous avait laissé avec un épilogue dans lequel Karen se faisait agressée par des anti-sarangins. Vous pouvez donc vous imaginer que c’était très difficile de ne pas savoir ce qui allait lui arriver. S’en sortirait-elle ou non ? Je me suis posée pas mal de questions d’ailleurs. Et maintenant je dois que l’épilogue de ce tome n’est pas mieux du tout, car Emmanuelle Amadis a encore une fois éveillée ma curiosité.

Dans cet épisode nous avons la chance de découvrir des souvenirs de Zar et de son Chéile Losy, alors qu’ils étaient sur Sarang, j’ai beaucoup apprécié que l’auteur nous livre quelques bribes de la vie sur leur ancienne planète. Ça m’a fait les apprécier encore plus, car ils sont déjà prêts à tout pour leur proche et dans ce roman, nous le découvrons encore une fois d’une façon complètement inattendue.

En bref, je ne voudrais pas vous spoiler sur cette histoire, je vous surtout vous dire de ne pas faire comme moi et d’attendre des lustres avant de vous lancer dans cette série, car j’en ai apprécié chaque page jusqu’à présent.

 

Extrait :

Tout en s’activant, il se mit à parler à voix basse, s’adressant à elle comme si elle pouvait l’entendre, même s’il était conscient de l’ineptie d’une telle démarche.

— C’est complètement fou, commença-t-il. Je devrais être dans mon lit, à essayer de me reposer pour retrouver au plus vite mes repères et ma concentration, et au lieu de ça, je suis là, avec toi.

Il attrapa sa main, mobilisant les articulations les unes après les autres, méticuleusement, s’assurant dans le même temps que ses doigts – qui avaient été écrasés avec violence – seraient toujours fonctionnels à son réveil.

— Je ne comprends pas, reprit-il. Tout le monde se demande ce que je vais faire de toi, une fois que tu seras réveillée, et pourtant personne n’ose me poser la question directement. Pas que je sache quoi y réponde, ajouta-t-il après un moment, mais c’est étonnant que seul Qivia ait abordé le sujet. Même s’il semble l’éviter consciencieusement depuis.

Il posa doucement la main sur le lit pour se saisir de la seconde, lui prodiguant le même soin.

— Je ne pouvais pas faire autrement, avoua-t-il comme une excuse. Tu ne sauras jamais le nombre de fois où j’ai revécu ce moment en pensée, ou je l’ai revisité… mais, au final, quel que soit le scénario, je te ramène toujours ici. Je ne sais pas si c’est bien, ou si c’est juste, je sais simplement qu’il m’était impossible d’agir autrement.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Fanny André / A jamais. Une vie pour l’Autre

Quelques infos sur le livre : A jamais. Une vie pour l’Autre Auteur : Fanny André Serie …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :