Accueil / Avis / Irène Cao / Pour tous mes péchés, tome 2 : Pour tout cet amour

Irène Cao / Pour tous mes péchés, tome 2 : Pour tout cet amour

Quelques infos sur le livre :

Pour tout cet amour

  • Auteur : Irène Cao
  • Serie : Pour tous mes péchés
  • Genres : Romance, erotisme
  • Editeur : Le livre de poche
  • Collection : 
  • Publication: 18/ 05/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 312
  • Prix : 6,30€
  • Rating:  

 

Résumé :

Lorsque Tommaso lui propose de le suivre à Lisbonne, Linda n’hésite pas une seconde : comment résister à Lord Perfection en personne ? L’entrée de la jeune femme dans la jet-set internationale que fréquente Tommaso – avec son ennuyeux cortège de dîners diplomatiques et son obsession pour les apparences – est loin d’être une réussite. Linda va devoir apprendre à tempérer son fort caractère pour ne pas décevoir l’homme qui veut la rendre heureuse à tout prix. Mais, malgré la passion dévorante qui l’anime, Tommaso est-il réellement capable de la combler ? Linda fait tout pour s’en convaincre, jusqu’à ce que le passé la rattrape…
Après le succès international de la « Trilogie italienne », le second tome électrisant du nouveau diptyque d’Irene Cao, qui fait dangereusement monter la température jusqu’au savoureux dénouement final.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier  Alice et Le Livre de poche pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce nouveau partenariat.

J’étais ravie de retrouver l’auteur Irène Cao une nouvelle fois, il faut dire que j’étais impatiente de rejoindre Linda et Tommaso à Lisbonne. Et maintenant que j’ai tourné la dernière pge, je dois dire que je suis sur le cul (désolée, c’est sorti tout seul), mais c’est vraiment ce que je ressens car je ne m’attendais absolument pas à cette fin en commençant cette duologie.

Voici a peu de choses près ma tête à la fin de ma lecture.

Comme je l’ai déjà dit Irène Cao est une auteur assez talentueuse car à chaque fois elle réussit à me faire m’évader. Cette fois-ci, ce n’est pas en me faisant découvrir  l’Italie puisque nous nous retrouvons à Lisbonne au Portugal. Encore une fois le décor est enchanteur.

Linda et tommaso sont à Lisbonne depuis plusieurs mois, la période lune de miel est passé rapidement et la jeune femme a du mal à se sentir elle-même en compagnie de tous ces gens que fréquente Tommaso, elle les trouve très guindés et ils lui ressemblent si peu, mais pour l’amour du diplomate, elle est prête à tout. Je l’ai trouvé très changée par rapport à celle qu’elle était dans le premier tome, elle a perdu de sa superbe.

Tommaso est fidèle au personnage du livre précédent, il a toujours besoin de tout diriger et certains penchants dont on avait eu la preuve dans le premier opus refont surface dans cette seconde et dernière partie. Tommaso ne prend son pied qu’en possédant et incitant les gens, il modèle Linda en jeune femme sans saveur, il la muselle, et la métamorphose en quelqu’un qu’elle n’est pas, mais qui sied si parfaitement bien au statut qu’il occupe.

Alessandro, le photoreporter et meilleur ami de Linda, qui était très présent dans le premier volume est quasi absent dans celui-ci, mais il fera tout de même quelques apparitions remarquées et inoubliables.

J’ai été très absorbée par l’histoire pendant ma lecture, Irène Cao écrit de façon très poétique par moments et la lecture s’en retrouve submergée de sentiments qui m’ont rendus mielleuse et attendrie, avant de me subjuguer totalement. C’était une fabuleuse histoire à découvrir, trop courte à mon goût, mais elle démontre bien que l’herbe n’est pas forcément verte ailleurs et qu’il suffit parfois de regarder devant soi pour trouver ce qu’on cherche depuis un moment.

 

Extrait :

Lisbonne n’est pas une ville qui vous ravit au premier regard ni un lieu chargé d’un imaginaire fort, comme Paris ou Rome : elle vous séduit au fur et à mesure, mais sans vous laisser la possibilité de lui échapper, dès le premier instant.

Depuis plusieurs mois, Linda nourrit un véritable amour pour Lisbonne. Elle aura du mal à l’oublier. Difficile d’en dire autant du comportement de Tommaso à son égard, d’ailleurs : ces derniers temps, il semble avoir pris l’habitude de l’oublier – toujours de façon discrète, sans gestes ostensibles.

Linda ne se sent pas abandonnée au sens où on l’entend couramment dans les relations de couple ; peut-être qu’elle donne trop d’importance à un seul et unique aspect de leur histoire : le fait est que c’est loin d’être l’extase côté lit, pas moyen d’expliquer pourquoi. Ces derniers jours – et ça ne lui ressemble absolument pas –, de sombres pensées lui trottent dans la tête. La voilà écrasée par une montagne de doutes. Si ça se trouve, ce n’est qu’une mauvaise passe, une parenthèse de fatigue. Seulement, ça pourrait bien être autre chose.

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars…

Découvrir également

Alice Gallori / Le monde en cartes 3D

Quelques infos sur le livre : Le monde en cartes 3D Auteur : ALice Gallori …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :