Home / Avis / Emilie Milon / Créatures de l’Ouest : L’intégrale

Emilie Milon / Créatures de l’Ouest : L’intégrale

Quelques infos sur le livre :

Intégrale

  • Auteur : Emilie Milon
  • Serie : Créatures de l’Ouest
  • Genres : Romance paranormale, romance historique, western
  • Editeur : Editions Laskà
  • Collection : 
  • Publication: 26/ 05/ 2016
  • Edition: Numérique
  • Pages : 328
  • Prix : 5,99€
  • Rating:  

Résumé :

June Cooper a grandi à l’écart du monde extérieur, seulement entourée de sa famille et de ses livres. Fille aînée de fermiers modestes, elle sait que le mariage peut l’arracher à sa condition. Cependant, le destin tout tracé d’une épouse de banquier n’est pas ce dont elle rêve en secret…
Et voilà que débarque chez les Cooper un aventurier sans scrupules, carabine à la main. Mais ce que Connor n’avait pas prévu, c’est qu’une créature tout droit sortie de la mythologie enlève sous ses yeux la petite Beth, la cadette de ses hôtes forcés !
Devant la possibilité d’une menace surnaturelle, le cynique Connor et l’impulsive June vont faire équipe, bon gré, mal gré. Alors que tout semblait les opposer, chacun découvre en l’autre ce qu’il ignorait désirer : June, une vie palpitante et dangereuse ; Connor, une part d’innocence et d’espoir qu’il croyait avoir perdue.

 

Avis de Anne_B :

: Merci aux éditions Laska pour m’avoir permis de lire cette intégrale en Service Presse.

L’intégrale des Créatures de l’Ouest m’a fait découvrir 3 aventures écrites par Emilie Milon sur le couple formé par June Cooper et Connor Sheridan :

  • L’Ijiraq
  • L’Oiseau-Tonnerre
  • La Banshee

Dans le premier récit, l’histoire se passe dans le Montana, à la fin des années 1880. On y rencontre Connor, un aventurier égoïste et blasé par la vie et June, une jeune fille au fort tempérament, qui vit au sein d’une famille de colons, dans une ferme perdue des Montagnes Rocheuses.
L’histoire démarre d’emblée par la « prise en otage » de la famille par l’aventurier et l’enlèvement de Beth, la petite sœur de June, par une créature croque-mitaine, issue de la mythologie inuit, l’Ijiraq.
On suit ensuite les péripéties de June et Connor dans leurs recherches, l’une pour retrouver sa sœur et l’autre pour localiser un trésor caché. En parallèle, on peut voir aussi l’évolution de leurs relations, de leurs attirances. J’ai apprécié le caractère cynique de Connor, sa personnalité de baroudeur sans foi ni loi – et les rapports batailleurs entre June et lui (leurs chamailleries étaient très amusantes).
June, quant à elle, est touchante. Elle est forte, courageuse mais en même temps elle n’est qu’une femme à une époque où celles-ci n’ont pas vraiment leur mot à dire. Ce sont les hommes qui décident.

L’Oiseau-Tonnerre se situe deux ans plus tard. La famille de June habite à présent plus au Sud, dans le Colorado, dans une ferme près de Silverton. Connor a accepté la mission de débarrasser Bisbee, dans l’Arizona, d’un oiseau mystérieux qui empêche le bon fonctionnement de la mine de cuivre. Il désire que June l’assiste mais ignore comment il va être reçu compte-tenu de la façon dont il l’a quittée deux ans plus tôt.
June quant à elle, ne sait pas trop comment réagir. Son père veut la marier au banquier de Silverton qui épongera les dettes de la famille après le mariage. Elle a aussi beaucoup souffert de l’abandon de Connor et ne sait pas si elle peut encore se fier à lui. Par contre, elle est très attirée par la vie aventureuse et la liberté qu’elle avait connu lors de leur précédente expédition. Un concours de circonstances choisira pour elle.
Dans ce périple, j’avais en tête les images du canyon du Colorado, les paysages magnifiques très bien décrits par l’auteur, j’ai vraiment ressenti la liberté des deux aventuriers. Tout comme June, j’ai compris moi aussi le choix de vie de Connor. J’ai complètement adhéré à l’idée que leur liberté était tout ce qui importait.

Dans la troisième aventure, Connor se rend à Seattle, appelé par son oncle pour résoudre une nouvelle affaire : la disparition de plusieurs banshees de la communauté irlandaise de la ville. Il est accompagné de June qu’il fait passer pour sa fiancée. La jeune femme est très mal accueillie par la famille de la haute bourgeoisie irlandaise de Connor, l’héritier des Sheridan. En effet, l’oncle du jeune homme est fermement décidé à le marier avec Ciara, son ex qu’il avait abandonnée dix ans plus tôt.
June, la fille de la campagne, va devoir subir le mépris de toute cette bourgeoisie, affronter les manigances de Ciara – fermement résolue à récupérer Connor – et enfin résoudre l’énigme des banshees.
Les légendes celtiques, l’approche du monde des Tuatha Dé Danann et la visite dans le Sidh sont des passages très attrayants dans le roman – la différence des classes et le dédain des riches envers les autres sont flagrants. J’ai trouvé Connor un peu trop désinvolte par moment – avec la peur qu’il se laisse happé par ses riches origines.
Enfin, le final est dans la continuité de l’histoire de June et Connor, comme le dit l’auteur, c’est une page qui se tourne et une nouvelle aventure qui se profile pour leur couple.
Du début à la fin de ces 3 tomes, on aura assisté à l’évolution de leurs sentiments, aux changements opérés en eux grâce à leur rapprochement, à leur façon différente de voir la vie et tout cela sur fond de paranormal et de western. J’aurais aimé un peu plus d’alchimie entre les personnages, plus de moments de tendresse, qu’ils se confient plus volontiers l’un à l’autre. Mais j’ai trouvé ces aventures très distrayantes et passé un excellent moment de lecture. Si vous aimez ce genre de romans, n’hésitez pas !

 

Extrait :

Merci pour votre hospitalité, déclara Connor tout en avalant goulûment une cuillerée de potage.

— En même temps, nous n’avions pas trop le choix, bougonna son hôte.

Les yeux rivés sur la carabine Winchester braquée sur lui, celui-ci était tendu à l’extrême.

« Vous aviez l’air d’hésiter, alors je vous ai simplement aidés à prendre une décision. »

Le sourire que l’invité indésirable lança aux propriétaires des lieux avait tout du loup. Un loup diablement charmant, mais un prédateur quand même. Le repas se poursuivit dans le silence, entrecoupé par les bruits de couverts et de mastication.

About Anne B

"Il faut toujours garder une petite place pour les livres" telle est la devise que je vous délivre et j'essaie de m'y tenir avec beaucoup de plaisir ! Bisou

Check Also

Ker Dukey / Heartless, tome 2.5 : Vacant

Quelques infos sur le livre : Vacant Auteur : Ker Dukey Serie : Heartless Genres : Dark Romance Editeur …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :