Jana Aston / Wrong, tome 1: Wrong

Jana Aston / Wrong, tome 1: Wrong

Quelques infos sur le livre :

Wrong

  • Auteur : Jana Aston
  • Serie : Wrong
  • Genres : Erotisme
  • Editeur : Milady
  • Collection : Romantica
  • Publication: 20/ 10/ 2017
  • Edition: Broché
  • Pages : 313
  • Prix : 16,90€
  • Rating:  

 

Où acheter ce livre : Numilog / Amazon

Résumé :

Et si on jouait au docteur ?

Une série sensuelle sur le charme incomparable des hommes en blouse blanche…

« Tu veux que j’arrache ton jean ? Que je te mette à quatre pattes et que je donne la fessée jusqu’à t’en faire rougir les fesses ? Jusqu’à ce que mes doigts glissent entre tes cuisses pour voir à quel point tu mouilles ? »

Sophie fait des études de commerce et bosse dans un café à ses heures perdues dans l’espoir de financer ses études prestigieuses. Elle s’éprend de Luke, un homme qu’elle voit tous les jours et finit par découvrir que ce séduisant inconnu n’est autre que le gynécologue du campus ! Le costume lui allait déjà à merveille, mais la blouse blanche lui va comme un gant et Sophie est sous le charme. Elle veut lui demander la pilule contraceptive alors qu’elle s’apprête à avoir ses premières relations sexuelles avec son petit ami. C’est à partir de ce moment précis que la situation se corse…

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Milady pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Je ne sais pas si c’est le fait de me retrouver toute seule chez moi depuis quelques jours qui fait que je dévore les livres en ce moment mais je dois compenser le manque de mon mari absent, puisqu’il a changé de boulot. J’avais commencé un autre roman et j’avoue qu’au bout de 20 pages, je m’ennuyais légèrement et Wrong avec sa couverture flashy me faisait de l’oeil depuis plusieurs jours déjà, j’ai donc posé l’autre roman et entamé ma lecture, résultat un coup de coeur de plus pour moi. J’ai commencé ma lecture de ce roman hier en milieu de matinée, le jour de sa sortie en librairie et cette nuit à 1h du matin, il était terminé et j’en redemandais encore !

Je découvre l’auteur Jana Aston et dès les premières lignes, elle a su me faire apprécier ma lecture et (oh punaise je viens de voir qu’elle serait également présente à la #RARE2018LONDON si c’est pas génial ça !! Va falloir que je fasse ma liste d’auteur à voir sinon je vais en louper. Bon reprenons le cours de mon avis sinon je vais commencer à me disperser,) je disais donc que j’ai terminé ma lecture cette nuit et que Jana Aston a fait ma nuit !! Son livre est drôle, chaud bouillant et incroyable ! Pendant un certain passage au moment de ma lecture, couchée dans mon lit, j’ai du me retenir d’éclater de rire si bien que mon mari m’a demandé ce qu’il y avait de si marrant dans mon bouquin, je lui ai donc expliqué et lu la partie incriminante et résultat même lui a rigolé. C’est rafraîchissant et j’avais vraiment besoin de lire quelque chose dans le genre.

Sophie Tisdale est une jeune étudiante de 21 ans, c’est sa dernière année à l’université, elle travaille comme serveuse dans un café qui s’appelle « Sers-moi fort », elle craque sur un client qui vient chaque mardi, malgré le fait d’avoir un petit ami. Mais ce n’est pas sa faute si cet homme lui fait plus d’effet que tout. Sur les conseils de son amie et collègue Everly, Sophie va sauter le pas afin de perdre sa virginité et se rend dans un dispensaire sur le campus pour se faire prescrire la pilule et recevoir des préservatifs. Mais la surprise est total quand Luke le fameux client du café n’est autre que le Docteur Miller, le gynécologue du dispensaire.

Sophie est un personnage assez marrant, mais pas autant que son amie Everly (cette fille a un grain de folie et j’ai vraiment hâte de découvrir Right le tome qui lui est consacré), Sophie est une jeune fille innocente et naïve, qui découvre tout pour la première fois, que ce soit l’épilation ou le sexe, certaines situations sont donc vraiment ridicules et cocasses comme elle se pose des questions que personne ne se poserait à ce moment là. Ca donne une fraîcheur toute particulière au roman. Mais Sophie a d’autres choses pour elle est son personnage est aussi : naïf, intelligent, têtu, réfléchi, incertain, facile à vivre et confiant.

Luke Miller étant plus âgé, il a plus d’expériences et cela se ressent dans les moments intimes du couple, ici pas de sexe sage, mais du sexe sauvage, des baises rapides et assez cochonnes, des mots crus… C’est chaud bouillant, excitant et alors qu’on imagine un docteur très gentil et propre sur lui quand il exerce, dans la chambre à coucher il se lâche et devient insatiable. Mais Luke a d’autres choses pour lui également et son personnage est : énigmatique, privé, calme, autoritaire, possessif et déterminé.

J’aurais aimé en découvrir un peu plus sur Luke et pourquoi pas quelques chapitres en plus que juste l’épilogue de son point de vue, c’était trop court. Mais Jana Aston a parfaitement su donner vie à son univers et nous offrir un docteur craquant pour nous faire fantasmer sur la blouse blanche. L’ensemble est détonnant, Wrong, racontée par le POV de Sophie, a le mélange parfait de tensions sexuelles, de scènes de sexe torrides, de dialogues hilarants et de personnages attachants et délirants pour nous accrocher. J’ai aimé ma lecture et le sens que l’auteur Jana Aston lui a donné, la narration sans effort, l’ intrigue divertissante, la romance interdite, le sexe torride avec le médecin! C’est une excellente découverte que je ne peux que vous conseiller.

 

 

Extrait :

— Sophie, ton client préféré est là.

Everly me sourit et fait claquer son torchon sur mes fesses.

— La ferme ! Il va t’entendre.

Flûte, je rougis déjà.

Luke.

Tous les mardis matin, sa venue illumine mon service au « Sers-moi fort » le café où je travaille quand je ne suis pas en cours à l’université de Pennsylvanie. Dans cet établissement de la chaîne, situé à l’entrée du campus, nous servons surtout les étudiants et les salariés qui habitent en dehors de l’université.

Luke fait partie de la seconde catégorie. Je ne sais pas exactement ce qu’il fait dans la vie, mais il porte toujours des costumes très onéreux avec cravate. Rien à voir avec les étudiants en jogging et tee-shirt qui traînent ici. Il doit avoir dix ou quinze ans de plus que moi, mais ça ne me dérange pas. Il est beau et j’ai un faible pour lui, ce qui est mal parce que j’ai un petit ami. De mon âge.

Luke… Il me fait mouiller rien qu’en commandant son café. Grand – plus d’un mètre quatre-vingts à vue de nez –, brun, les yeux marron, et des cils à tomber par terre. Aujourd’hui, il porte un costume gris foncé et une cravate prune. Canon.

Je suis un peu obsédée par ses mains. Il a de longs doigts avec des ongles courts impeccables. Je pense qu’il est très doué de ses mains, je parie qu’il pourrait me faire jouir en quelques minutes ; j’imagine sans mal ses doigts exquis trouver l’angle parfait en moi, pendant que son pouce caresse mon clitoris. Il pourrait certainement me faire atteindre l’orgasme d’une main en passant un coup de fil de l’autre.

Laisser un commentaire