Accueil / Avis / Jay Crownover / Marked Men, tome 1 : Rule

Jay Crownover / Marked Men, tome 1 : Rule

Quelques infos sur le livre :

Rule

  • Auteur : Jay Crownover
  • Série : Marked Men
  • Genre : New Adult
  • Editeur : Hugo Romance
  • Collection : New Romance
  • Publication : 03/03/2016
  • Edition : Broché
  • Pages : 400
  • Prix : 17€
  • Rating:  

 

Résumé :

Rule est la première saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal. Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des percings et les cheveux de toutes les couleurs. Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ? L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Anne et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

 

Début janvier j’ai découvert qu’Hugo Roman allait publié cette série sur les tatouages et le métal, ça a fait un sacré bruit sur le net, certains copines et moi-même avons même été déçue légèrement par la couverture, non pas que Rule ne soit pas mignon au contraire, mais ses tatouages ça ne le fait vraiment pas, on a l’impression qu’ils sont collés sur la peau et la couleur n’est pas vendeuse non plus. Toujours est-il que ça ne m’a empêché de le demander à Mélusine dès que j’en ai entendu parler. Elle m’a aussitôt prévenu que j’avais juste 2 mois d’avance sur le programme et que Rule se laissait désirer encore un petit moment.

J’ai découvert l’auteur il y a peu de temps avec la série « Bad » qui est publié chez Harlequin, et comme j’avais beaucoup apprécié son univers, j’avais du mal à croire que ça ne serait pas à nouveau le cas avec ce livre que j’attendais avec impatience (2 mois c’est long). Mais vous savez maintenant que la plume de Jay Crownover est véritablement addictive, elle est franche, fluide et surtout très adaptée à son univers de testostérone puisque je vous l’ai déjà dit.

Et encore une fois, je suis sous le charme. J’ai dévoré le livre en à peine quelques heures ce qui ne m’était pas arrivé depuis un bout de temps. Il faut dire que Rule Archer ne laisse pas indifférent, il a un charme certain mais c’est surtout un fêtard invétéré, il n’hésite pas à boire les weekend et à sauter sur tout ce qui bouge pour oublier sa vie merdique. Mais chaque dimanche Shaw est là pour le ramener à la vie réelle avec ses rendez-vous dominicales et familiales avec les Archer. Chaque dimanche, le repas familial tourne au pugilat. Rule est le vilain canard, il ne supporte plus les éternels reproches de sa mère suite à la mort de son frère jumeau.

Shaw est en porte-à-faux entre Rule – dont elle est secrètement amoureuse – et les parents de celui-ci qu’elle considère comme ses parents de coeur. Mais cette fois-ci s’en est trop pour elle, elle prend la défense de celui qui fait battre son coeur et brise les liens qu’elle entretient avec la mère de celui-ci.

Rule et Shaw sont si différents mais si semblable en même temps, ils ont besoin d’affection et c’est tout naturellement que l’on voit leur rapprochement se mettre en place. Ils font des erreurs mais apprennent à être une personne meilleure pour l’autre, ils se soutiennent, se cherchent, se construisent malgré les brimades et les humiliations. Ils sont déterminés, braves, courageux dans les épreuves qui les attendent.

On s’attache très facilement à chacun des personnages présent dans l’histoire, ils ont tous un petit quelque chose qui fait battre votre palpitant. Vous l’aurez donc compris, c’est un « Coup de coeur », autant pour l’histoire que pour les personnages et j’espère que je retrouverais également cette alchimie et cette magie que j’ai ressenti dans le prochain tome qui sera consacré à Jet.

 

Extrait : 

Shaw était bourrée, vraiment très bourrée. Elle était aussi habillée comme un fantasme rétro et portait ces bottes qui me faisaient baver.

J’avais été grognon et de mauvaise humeur toute la semaine, mes amis l’avaient remarqué, mes clients l’avaient remarqué, la fille que j’avais abandonnée samedi soir l’avait remarqué. Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi. Au début je pensais que c’était Rome : cela m’énervait qu’il ne dise pas à Maman d’arrêter de faire la gamine et de régler ses problèmes. Je voulais qu’il passe du temps avec moi, qu’on s’amuse un peu avant qu’il ne soit renvoyé dans le désert, mais il ne voulait pas abandonner l’espoir qu’il pourrait réparer notre famille divisée et je ne voulais pas me disputer avec mon frère, ce putain de héros de guerre. J’ai pensé que j’avais peut-être juste besoin de baiser, mais la belle blonde chez qui j’étais allé samedi soir commençait déjà à m’énerver dans la voiture.

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars…

Découvrir également

Anthony Marks / La flûte à bec pour débutants

Quelques infos sur le livre : La flûte à bec pour débutants Auteur : Anthony Marks …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :