Jennifer L. Armentrout / Si demain n’existe pas

Quelques infos sur le livre :

Si demain n’existe pas

  • Auteur : Jennifer L. Armentrout
  • Série : Ombre et Mystère
  • Genre : Young Adult
  • Editeur : J’ai lu
  • Collection :  YOUNG ADULT
  • Publication : 28/08/2019
  • Edition : Broché
  • Pages : 350
  • Prix : 13,90€
  • Rating : 
4 étoiles

Que feriez-vous si demain n’existait pas ? L’avenir de Lena Wise semblait tout tracé. Pour que son année de terminale soit parfaite, elle n’avait rien laissé au hasard. Au programme : accumuler un max de souvenirs avec ses copines, avoir un dossier béton pour obtenir l’université de son choix, et peut-être même avouer ses sentiments à son ami d’enfance, Sebastian. Mais un simple choix, à un unique instant, peut tout bouleverser… Désormais, rien ne sera plus comme avant. Comment Lena pourrait-elle penser à des lendemains meilleurs alors qu’elle ne cesse de rejouer son passé, alors que Sebastian ne lui pardonnera sans doute jamais ce qui est arrivé… ce qu’elle a laissé arriver ?

Avis de TeaCup :

Je tiens à remercier les éditions J’ai lu pour l’envoi de ce SP.

Ce roman j’ai mis un moment à le lire, car j’avais franchement du mal à rentrer dedans. Mon avis a longtemps été mitigé, compliqué à exprimer j’ai donc pris le temps pour rédiger ma chronique.

De prime abord, je le trouve franchement d’utilité publique, en fait. Dans le sens que c’est une histoire banale, mais qui méritait d’être traitée et peut-être qui pourrait toucher de grands ados, presque adultes sur les risques et conséquences de prendre le volant en ayant bu. Ça semble bête comme chou, on le sait, on croit tous le savoir, tout du moins… et pourtant ?

Tout le roman repose sur ça. Sur le fait que tout le monde se pense hors de danger, que ça ne lui arrivera pas l’accident pour quelques verres de trop que « ça va », etc., mais non, dans ce livre on voit des jeunes faucher avant même d’avoir passé leur bac et d’avoir pu s’envoler.

J’adore le principe du livre, le traitement est aussi assez réaliste, des étapes de deuil, d’acceptation, les ressentis du survivant et comment il affronte la culpabilité énorme d’être celui qui est encore là. Franchement, ce roman a énormément de points pour lui.

Les deux héros et leur romance est plutôt douce, elle avance progressivement avec logique, je trouve ça chouette et crédible. Aucun des deux n’est parfait, mais justement, j’ai eu un petit manque d’émotions. On lit, l’effet que le héros fait à l’héroïne les papillons, la tête qui tourne, il est parfait, il est viril… j’ai eu une sensation de prétexte un peu, de romance qui est là, car l’auteure maîtrise son sujet, mais pas forcément d’entrer dans cette romance et de m’y retrouver. J’en suis restée très à distance.

Les rapports à la famille sont évoqués, mais on a une sensation de survol, néanmoins. On ne se sent pas vraiment en empathie avec la mère, j’aurais eu bien du mal à décrire la sœur, on entend parler du père du héros sans la moindre confrontation directe (il me semble) et on a, à côté de ça, de nombreuses scènes redondantes. Trop. Le deuil et le chemin de l’héroïne est jalonné d’étapes, mais il y a un côté étouffant une sorte de spirale dont on ne sort pas. Là encore, je ne dis pas que ça manque de réalisme, juste ça m’a franchement rendu le bouquin plus dur à lire, car je n’avais pas assez de confrontations extérieures de l’héroïne ou elles étaient fugaces (le psy, le coach…)

Un roman intéressant, vraiment important, même. Qui parlera peut-être plus à quelqu’un qui sera plus proche aussi de l’âge des héros. Même si on a tous eu dans notre lycée ou entourage le malheur de savoir qu’un ami d’ami ou même un proche a eu un accident grave et y est resté. Je pense vraiment que ce roman a tout son intérêt, c’est certains aspects qui n’ont pas réussi à me faire le mieux noté. Des petites maladresses ou un manque de moment très fort. Bien sûr plein d’aspects restent très bien ou intéressants, dont la relation avec Abbi qui est le personnage quasiment le plus réaliste.


– Quand leurs actions n’ont pas de conséquences, certaines personnes ont du mal à admettre qu’elles ont fait des choix qui auraient pu déboucher sur un drame. Il est difficile d’admettre que l’on n’est pas parfait, que l’on aurait pu être cette personne. que l’on aurait pu prendre la décision menant à la catastrophe.

Hits: 65

A propos de TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j'ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Découvrir également

S.R. Grey / Destin : Sur la glace #1

Quelques infos sur le livre : Destin : Sur la glace tome 1 Auteur : …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :